Avis sur

Roman avec cocaïne par Tzara

Avatar Tzara
Critique publiée par le

Plus que son titre sulfureux (surtout en 1930), c'est une éducation sentimentale ainsi que le portrait (autobiographique?) d'un lycéen à Moscou en 1916. Le protagoniste est un adolescent cynique par moment cruel voulant dominé son monde en y perdant en sentiment.
D'un style fait de grandes phrases remplies d'images aussi efficace que surprenantes ; on pense à une sorte de Proust russe qui n'aurait produit qu'une oeuvre, un chef-d'oeuvre!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 814 fois
8 apprécient

Tzara a ajouté ce livre à 1 liste Roman avec cocaïne

Autres actions de Tzara Roman avec cocaïne