👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Roméo et Juliette est sans doute l'une des plus belles pièces de Théâtre jamais écrite. Or, pour beaucoup ce n'est qu'une belle et tragique histoire d'amour. Ce qu'elle n'est pas.
Roméo et Juliette c'est une pièce qui alterne comédie et tragique, sans qu'on trouve l'un de ses aspects incongrus, dans un style magnifique, qui montre le ridicule de l'amour et de la haine.
Roméo et Juliette c'est une pièce où la mort plane du début à la fin, où la passion, qui est pourtant exprimé dans les plus beaux vers possible, est montré comme dangereuse et absurde et la haine, absurde par son absence de réel justification et pourtant reproduite par les générations suivantes, est elle aussi réellement critiqué.
Quand aux personnages principaux, Roméo est un garçon sombre et tourmenté qui ne fera que se plaindre. Il n'est pas amoureux de Juliette, il est amoureux de la tristesse et de la mort. Et c'est pour se complaire dans ce premier sentiment et justifier son désir du second état, qu'il est attiré par celles qu'il ne peut avoir, d'abord Rosalie, puis Juliette. Car au final, la porte aurait pu être ouverte, si il l'avait voulu, à une fin heureuse. Mais Roméo est attiré par la mort et va y attiré l'innocente Juliette. Avant l'arrivée de Roméo dans sa vie, c'était une enfant tout ce qu'il y a de plus pure. Puis, prise dans les filets de la passion, elle va tricher, mentir et finir par se donner la mort, mais surtout elle va agir pour tenter de trouver le bonheur. Mais ce n'est pas avec Roméo, qu'elle connaît à peine et qui en se donnant la mort pour elle, la pousse à en faire de même.
Et au final, la mort, même si elle est dû à une suite de quiproquo et au caractère de Roméo, était inévitable, puisque la passion elle-même finit toujours par mourir très rapidement. Tout comme la réconciliation ne pouvait que venir, étant donné l'absurdité de la haine, qui ne pouvait donc pas être immortel.

Elerinna
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les livres qui ont changé votre vie et Top 10 Livres

il y a 7 ans

8 j'aime

Roméo et Juliette
Amrit
8

"L'amour est la fumée qu'exhalent nos soupirs"

Immergez-vous dans une oeuvre que vous croyez connaitre sans l'avoir jamais lue, vous en ressortirez grandis ! Il suffit de combattre ses préjugés. Prenez Roméo et Juliette: n'est-ce pas la dernière...

Lire la critique

il y a 10 ans

36 j'aime

17

Roméo et Juliette
Rawi
5

Critique de Roméo et Juliette par Rawi

Comment ça une telle note pour un tel chef d'œuvre intemporel, un classique de la littérature et du théâtre ? Comment est-ce possible Rawi ? Tu as perdu l'esprit ? T'as carrément pété les plombs ...

Lire la critique

il y a 7 ans

30 j'aime

17

Roméo et Juliette
Plume231
7

"What's in a name? that which we call a rose. By any other name would smell as sweet." !!!

Est-il besoin de présenter la plus célèbre histoire d'amour de tous les temps ??? Non, ce n'est pas la peine et puis d'ailleurs ça m'arrange puisque je suis trop fainéant pour le faire... A la...

Lire la critique

il y a 5 ans

13 j'aime

4

Don Quichotte
Elerinna
7

Critique de Don Quichotte par Elerinna

Difficile de faire une critique de ce chef d'oeuvre, déjà parce que c'est un classique, ensuite pour son genre satirique qui n'est pas vraiment un genre que j'adore mais surtout parce que je l'ai lu...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

L'Odieux Connard - Qu'il est bon d'être mauvais
Elerinna
6

Une légère décéption !!

J'adore le blog ! J'ai donc fini par me procurer le livre, pensant ainsi pouvoir lire la prose de l'OC sans devoir me connecter à internet. Et j'en ressort assez déçue. Les "articles" étant trop...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

2

Jules César
Elerinna
9
Jules César

Critique de Jules César par Elerinna

Jules César n'est pas la pièce la plus connu de Shakespeare mais en grande adoratrice du célèbre dramaturge je me suis lancée avec enthousiasme dans la lecture de cette pièce. Si vous avez vu ma note...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime