Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Scènes de la vie d'un faune

Critiques de Scènes de la vie d'un faune

Livre de (1953)

Requiem pour un massacre

1959 : le très sérieux Spiegel consacre sa couverture et un article de quinze pages intitulé « , ; - :!- :!! » à un monumental chef d'œuvre. Manchette lui-même sert d'attaché de presse et note : « passé les quatre ou cinq premières minutes de surprise, la formidable limpidité ». Avec un monstre du calibre de ces "Scènes de la vie d'un faune", il convient en effet de réapprendre à lire. Schmidt... Lire la critique de Scènes de la vie d'un faune

28 6
Avatar bilouaustria
10
bilouaustria ·

Schmidt l'impertinent

En voilà un qui a une bonne poire, tiens ! Franchement, la couverture en jette : Schmidt l'allemand ténébreux, poète de génie pour les uns, incompris pour les autres, plutôt beau gosse - on ne se le cachera pas. Quand je suis arrivé à la librairie pour retirer la commande, on me file une vieille édition Souple, verte - - C'est le bon livre ? - C'est Scènes de la vie d'un faune ? Si oui :... Lire l'avis à propos de Scènes de la vie d'un faune

4
Avatar Emilie Pouetpouet
8
Emilie Pouetpouet ·

Apocalypse yesterday...

Extraordinaire bouquin, à la noirceur abrasive, à l'écriture décapante et placé sous le signe de l'horreur la plus immonde, puisqu'il s'agit ici de scènes de la vie d'un petit fonctionnaire allemand sous le régime nazi. Je ne sais quel vocabulaire employer pour décrire cet étonnant roman. Il faudrait ici inventer des termes nouveaux, qui fassent honneur à ce créateur de vocabulaire et... Lire l'avis à propos de Scènes de la vie d'un faune

3 6
Avatar nostromo
9
nostromo ·

Critique de Scènes de la vie d'un faune par Nanash

Comment parler de la culpabilité d'avoir été Allemand en 1939 ? Arno Schmidt propose une interprétation distante par sa forme originale mais très réelle par son propos. En deux époques 1939 et 1944 où l'Allemagne connait les bouleversements que l'on sait, l'auteur nous propose ces fameuses scènes où Heinrich Düring fonctionnaire dans une sous-préfecture sera le critique acerbe de la société de... Lire l'avis à propos de Scènes de la vie d'un faune

2
Avatar Nanash
9
Nanash ·

Critique de Scènes de la vie d'un faune par Rasp

Le roman le plus connu d'Arno Schmidt sort en poche (chez Tristram), soixante ans après sa publication... Employé comme sous-fifre dans l'administration du Troisième Reich à la fin des années 1930, le narrateur Düring a deux centres d'intérêt : les archives cantonales et ses moments avec Käthe, la lycéenne avec qui il entretient une liaison. Jetant un regard acéré sur ses supérieurs, favorables... Lire l'avis à propos de Scènes de la vie d'un faune

2 4
Avatar Rasp
9
Rasp ·

Hygiénique

Qui a dit que l’humour était absent de la littérature allemande ? Celui de Lichtenberg était causticité pure, celui des "Scènes de la vie d’un faune" est particulièrement noir : « je tiens absolument à la crémation ; c’est bien plus hygiénique ! » écrit Arno Schmitt (p. 125). En 1953, alors que l’Allemagne se reconstruit dans la honte et la culpabilité, le roman grand-guignolise le nazisme,... Lire la critique de Scènes de la vie d'un faune

1
Avatar Alcofribas
10
Alcofribas ·