Couverture Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Critiques de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Livre de (2002)

Serments et deuils !

Dire que l'Assassin Royal est une saga au long cours est un euphémisme puisqu'on en est au 10éme tome, sans compter la série dérivée... Et on va donc continuer à suivre FitzChevalerie. Et cette fois, une rencontre va avoir lieu entre la reine Kettricken et les membres du lignage, ou en tout cas les détenteur du vif, qui se sentent persécuté. Mais la reine affirme ne pas les prendre en... Lire l'avis à propos de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Avatar David Rumeaux
8
David Rumeaux ·

Ça déroule

L'histoire suit son cours dans ce tome de transition, là où on pensait plutôt que nos héros allaient partir chez les outriliens pour débusquer ce fameux Glasfeu afin que Devoir en rapporte la tête à la Narcheska. Mais non, nous avons une continuité dans les intrigues secondaires et les développements sous jacents, tels la constitution du clan d'Art de Devoir, les tensions avec les... Lire l'avis à propos de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Avatar Gandalf13
8
Gandalf13 ·

l'aventure se prépare

C'est la suite du précédent ^^ Un petit peu moins exaltant, il reste toutefois agréable à lire sans trop de longueur. Le lignage commence à prendre de l'ampleur, et on sent que l'art et le vif risque de prendre de plus en plus d'importance. Les complots se diversifie et l'on se demande d'où viendra le prochain rebondissement. Tout ce met en place, rien d'extraordinaire ne se passe,... Lire l'avis à propos de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Avatar Thomas Noacco
8
Thomas Noacco ·

Bien vite le tome suivant

Le tome 10 de l'Assassin Royal se révèle être agréable de part les relations complexes qu'entretiennent le Fou et Fitz. Les mots s’enchaînent, décrivant une routine parfois laborieuse: beaucoup de descriptions, de moments inutiles ou d'allés et venus qui ne servent qu'à combler l'histoire. Robin Hobb se fait littéralement plaisir et il est aisé de ressentir la passion qu'elle voue à... Lire l'avis à propos de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Avatar Siunn
7
Siunn ·

Critique de Serments et Deuils - L'Assassin royal,... par Kabuto

Assurément moins haletant que le volume précédent, ce dixième tome reste néanmoins très agréable à lire. L'action se base principalement sur les rapports entre le lignage, les pies et la couronne et se termine par la préparation du voyage vers les îles d'outre-mer. Beaucoup de questions restent quand même en suspend ce qui assure l'intérêt et les rapports compliqués entre Tom Blaireau et Sire... Lire l'avis à propos de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

1
Avatar Kabuto
7
Kabuto ·

Des thématiques plus adultes !

Critique portant sur le tome 9 et 10. Après un tome (deux en français pour rappel) allant à cent à l'heure dans son intrigue, une fois celle-ci lancée, Robin Hobb décide dans son milieu de cycle de se poser et de nous replonger dans les intrigues internes du pouvoir de Castelcerf. Cependant, ce n'est pas seulement une action plus lente qui nous attend dans ces deux... Lire l'avis à propos de Serments et Deuils - L'Assassin royal, tome 10

Avatar Philippe P.
10
Philippe P. ·