Couverture Sodome et Gomorrhe

Sodome et Gomorrhe

(1922) À la recherche du temps perdu / 4
12345678910
Quand ?
8.9
  1. 2
  2. 1
  3. 2
  4. 4
  5. 6
  6. 12
  7. 34
  8. 105
  9. 156
  10. 172
  • 494
  • 58
  • 459
  • 15

Sodome et Gomorrhe est le quatrième volet de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié en 1921 pour le premier tome et en 1922 pour le deuxième, chez Gallimard. Dans ce roman, le jeune narrateur découvre par hasard que Charlus est homosexuel, lorsqu'il assiste en témoin auditif à ses...

Match des critiques
les meilleurs avis
Sodome et Gomorrhe
VS
Critique de Sodome et Gomorrhe par ngc111

Après un troisième tome plus lassant et lancinant (de mon point de vue) je dois dire que j'ai bien plus apprécié "Sodome et Gomorrhe". Proust poursuit sa quête, de souvenirs en souvenirs, avec une perception temporelle, spatiale et esthétique qui laisse pantois. Il faut dire que l'auteur nous met tout de suite dans l'ambiance de ce volume qui a pour fil rouge l'homosexualité (tant masculine que féminine). Ainsi le premier chapitre, que l'auteur lui-même qualifie d'exposé sur l'homosexualité,...

11 3
Critique de Sodome et Gomorrhe par Gwen21

Voilà, c'est dit, c'est fait, j'aurai calé au tome 4... comme une indigestion de madeleines. Et ce qui s'appelle calé, 50 pages avant la fin de ce pavé. J'aurais pourtant aimé aller jusqu'au bout mais après une longue lutte, je n'ai plus réussi à tourner la page suivante et tant pis, je ne vais pas me flageller. J'ai été heureuse de découvrir Proust jusque là : chaque année je m'attelais à un tome de "La Recherche", savourant le style particulier mais souffrant comme beaucoup des... Lire la critique de Sodome et Gomorrhe

PostsSodome et Gomorrhe

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (12)

Sodome et Gomorrhe
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
If you were gay

Après un tome centré sur les relations mondaines avec l'entrée du narrateur dans le monde fastueux des Guermantes et qui souffrait de longueurs parfois épouvantables (vous me direz, c'est Proust, après tout), Sodome et Gomorrhe se concentre sur un nouvel aspect, déjà effleuré dans Du Côté de chez Swann, mais qui prend ici une place considérable : l'homosexualité. Les premières pages du livre... Lire la critique de Sodome et Gomorrhe

5 2
Avatar Nolwenn-Allison
9
Nolwenn-Allison ·
Découverte
La belle aux mois normands

Quatrième été consécutif où nous retrouvons, Marcel, je peux dire que j’apprécie ta ponctualité. Admettons qu’au moins une fois sur deux, lors de mes comptes-rendus de lecture passionnés, je m’adresse directement à toi. Je le fais d’autant plus volontiers que j’ai l’impression que tu as tenu compte mes réflexions post "jeunes filles en fleur". Je te l’avoue, je trouve ça extrêmement touchant.... Lire l'avis à propos de Sodome et Gomorrhe

28 19
Avatar guyness
8
guyness ·
En revoyant sur des photos jaunies...

Je pourrais vous parler d'homosexualité. Mais la perception du narrateur est beaucoup plus passionnante que les faits. Sa façon d'opposer l'avant et l'après sa découverte sur un personnage qu'il connaissait. Le sujet aurait pu être tout autre. C'est le changement de perception, qui est intéressant. C'est la transposition de cette perception à tout son entourage, qui est intéressante. Un peu... Lire l'avis à propos de Sodome et Gomorrhe

19 2
Avatar Noménale
9
Noménale ·
L'entrée dans l'âge adulte !!!

Mon exaltation était à son comble et soulevait tout ce qui m'entourait. J'étais attendri que les Verdurin nous eussent envoyé chercher à la gare. Je le dis à la princesse, qui parut trouver que j'exagérais beaucoup une si simple politesse. Je sais qu'elle avoua plus tard à Cottard qu'elle me trouvait bien enthousiaste ; il lui répondit que j'étais trop émotif et que... Lire la critique de Sodome et Gomorrhe

8 4
Avatar Plume231
9
Plume231 ·
Où le narrateur apprend que les abeilles ne butinent pas que les fleurs.

Ce tome étant contenu, dans la version que j'ai lue, avec celui de la prisonnière, ma critique vaut pour les deux. Toujours aussi savoureusement bien écrit, on sent ici le narrateur grandir, murir, se battre contre lui même, ses sentiments et quelques fois sa mauvaise foi, découvre les affres de la jalousie et les mœurs qui lui sont étrangers.. Valsant avec le salon Verdurin, Monsieur de... Lire l'avis à propos de Sodome et Gomorrhe

6
Avatar EIA
9
EIA ·
Toutes les critiques du livre Sodome et Gomorrhe (12)
Vous pourriez également aimer...