La dernière sensation du Christ

Avis sur Soif

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Question innocente : si le manuscrit de Soif avait été envoyé anonymement aux maisons d'éditions, aurait-il été retenu par icelles ? Pas sûr mais ce n'est pas non plus une indication sur sa qualité étant donné les textes qui ont été refusés de prime abord. Tout cela pour dire que le dernier roman d'Amélie Nothomb, qui se glisse dans la peau du Christ le temps d'un monologue, réussit le prodige de provoquer un ennui irrépressible, disons dès la trentième page. Ainsi donc, pour être le fils de Dieu, Jésus n'en était pas moins un homme, information de première main, lequel était soumis à tout un tas de sentiments, moraux mais aussi physiques, dont la soif qui donne son titre à ce récit qui va du procès à la résurrection de qui vous savez, avec quelques menus flashbacks et considérations sur les compagnons du Christ ou les "victimes' (oui, oui) des miracles qu'il a pu accomplir. Les voies du Seigneur sont impénétrables, celles d'Amélie Nothomb le sont davantage dans ce roman inconsistant mais qui se veut original mais qui ne l'est guère et ne devrait pas susciter l'ire des intégristes, rien à voir que La dernière tentation du Christ. Car ici, il n'est question que des dernières sensations de Jésus. Pas de quoi crucifier Amélie, évidemment, mais on attend depuis si longtemps un roman qui dépasserait les 150 pages et qui montrerait un vrai talent (qu'elle a, c'est certain) pour développer une intrigue et des personnages. Un jour, peut-être.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 975 fois
4 apprécient · 3 n'apprécient pas

6nezfil a ajouté ce livre à 1 liste Soif

Autres actions de 6nezfil Soif