Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Solal

Critiques de Solal

Livre de (1930)

Soleil noir

Jeune rebelle plein de grâces et de fureur, fruit ambré mûri au soleil grec de Céphalonie, boucles noires et longs cils mauresques, il est Solal des Solal, fils unique et choyé du rabbin Gamaliel. Mais à 10 ans, dans son île, il a connu le massacre des juifs, à 13 ans, sa barmitsvah, qui célèbre la fin de l'enfance, le consacre... Lire l'avis à propos de Solal

59 80
Avatar Aurea
8
Aurea ·

Critique de Solal par tizboe

C'est prétentieux que de "critiquer" cet ouvrage, aussi me contenterai-je d'en faire l'éloge selon des critères personnels: le style est truculent, féroce, généreux. Pour ainsi dire incomparable. Les personnages sont d'une fantaisie que l'on ne retrouve que dans la réalité : on oscille sans arrêt entre caricature ravageuse et portrait universel. C'est un livre qui fait la part belle au... Lire l'avis à propos de Solal

8 2
Avatar tizboe
10
tizboe ·

Prolégomènes

Albert Cohen publie Solal en 1930. C'est son premier roman, immédiatement remarqué et salué par la Critique. Et pourtant ce n'est encore, à mes yeux, qu'une esquisse, qu'une ébauche de ce qui va venir plus tard avec Mangeclous (1938) et naturellement Belle du Seigneur (1968) et Les Valeureux (1969). Esquisse et ébauche ne sont d'ailleurs pas les... Lire la critique de Solal

4 1
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·