Couverture Substance Mort

Critiques de Substance Mort

Livre de (1977)

Schizophrenia

J'ai croisé la route de ce roman au cours de ma vie de cinéphile plus ou moins avertie. C'est en voyant le travail d'adaptation qu'en a tiré Richard Linklater que j'en ai entendu parler sans le lire pour autant. Shame on me. Avec son film en prises de vue rotoscopique "A scanner Darkly" il a l'heur de proposer à Keanu Reeves un rôle où il a l'excuse d'être rotoscopé pour être aussi expressif... Lire la critique de Substance Mort

38 3
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Critique de Substance Mort par Horst_Tappert

Roman culte de K. Dick, Substance mort est un livre de science fiction dont la trame se déroule dans un futur proche. Une drogue peu onéreuse et incroyablement nocive à envahi les rues, et Bob Arctor, membre d'une brigade spécial des stups, est chargé d'infiltrer le milieu, de trainer parmi les toxicomanes et dealers, avec qui il se lie d'amitié. Ses contacts sont... Lire l'avis à propos de Substance Mort

33 2
Avatar Horst_Tappert
9
Horst_Tappert ·

Récit autobiograph(D)ick.

Ce livre est une plongée sans concession dans le monde de la drogue et des errements de l'être humain. Alors que les Etats-Unis sont une nation ultra-sécurisée, la défonce y est pourtant souveraine. Mais l'herbe, la cocaïne, l’héroïne, la méthamphétamine et autres substances qui vous trouent la tête pire qu'une carabïne ne sont rien en comparaison de la Substance Mort et des ravages qu'elle cause.... Lire l'avis à propos de Substance Mort

13 3
Avatar MarlBourreau
9
MarlBourreau ·

Critique de Substance Mort par Poka Hontas

Un des meilleurs livres de K.Dick, en tout cas celui où sa réflexion est la plus aboutie. Le monde qu'il dépeint est un mix entre un futur proche et un prolongement du summer of love, dans une Californie ravagée par le clivage entre les straights, à savoir les gens "normaux", qui vivent dans des pavillons de banlieue avec leurs enfants et leurs chiens, et les freaks, c'est à dire les junkies,... Lire la critique de Substance Mort

9 1
Avatar Poka Hontas
10
Poka Hontas ·

An occasion to talk about Dick... (un petit retour sur l'auteur et son image)

Substance Mort est glauque. Et un poil moralisateur au niveau de la grande méchante Drogue qui mange votre cerveau et qui explique pourquoi je suis en train d'écrire cette chronique tout nu assis sur un nain qui a l'air très énervé (qu'est ce que je fous ici, merde...) Bref, un roman bien glauque, qui a entrainé une adaptation très fidèle, étrangement, et plutôt bien foutue, filmée puis... Lire l'avis à propos de Substance Mort

7 2
Avatar toma_uberwenig
7
toma_uberwenig ·

Critique de Substance Mort par electricgirl

Il y a un petit souci dans la vie de Fred le flic : son supérieur le charge d'enquêter sur un toxicomane qui... n'est autre que lui-même, sous couverture. On pourrait penser à un thriller, mais c'en est pas vraiment un. Ce roman est plus que ça. Il emprunte à la vie de l'auteur, et je n'irai pas plus loin dans la comparaison étant donné que presque tout le monde connaît Philip K Dick,... Lire l'avis à propos de Substance Mort

6
Avatar electricgirl
10
electricgirl ·

Critique de Substance Mort par MarianneL

Ce roman de 1977 (« A scanner darkly » pour le titre original) n’est pas vraiment ou pas que de la science fiction, c’est un livre sombre et très dérangeant, car le cœur du livre est le dérapage incontrôlé de la société et la souffrance des junkies, et car c’est un livre très personnel, dédié par Philip K. Dick à ses amis toxicomanes disparus ou définitivement transformés en fantômes à cause de... Lire l'avis à propos de Substance Mort

7
Avatar MarianneL
8
MarianneL ·

Critique de Substance Mort par Ze_PilOt

Mais enfin, ce n'est pas un livre de science-fiction ! Il y a certes deux ou trois concepts science-fictionnels (oui j'invente des mots), mais ils sont plutôt anecdotiques. Un trip autour de la paranoïa, de la schizophrénie, et du non-sens. Autour du sujet principal du livre; que je ne peux même pas citer sous peine de spolier - allez, on va citer le 4ème de couverture qui n'effleure que le... Lire la critique de Substance Mort

6
Avatar Ze_PilOt
9
Ze_PilOt ·

Le présent en transfusion

Livre à ne pas lire dans le noir d'une nuit presque silencieuse alors que personne ne peut vous rappeler que les êtres humains faits de chaleur et doués de sentiment existent. Très bon livre, vraiment. Très flippant aussi. Pas dans le sens "horreur" mais plutôt dans le sens où on finit par s'embrouiller soi même entre le moi, le surmoi, le non moi, le moi flippé. Séquence fiction comme il dit.... Lire la critique de Substance Mort

4
Avatar Misarweth
9
Misarweth ·

L'individu le plus dangereux est celui qui a peur de son ombre.

Je suis complètement déprimé. J'ai dévoré en quelques allers-retour maison/boulot "Substance Mort" et j'en ressors lessivé et déprimé. Parce qu'au fond, je crois que Dick a réussit à exprimer le malaise et les conséquences de l'abus de drogue et qu'il a réussit à rendre son histoire universelle alors qu'elle est clairement inspirée de sa vie. Substance Mort est une descente aux enfers mais... Lire l'avis à propos de Substance Mort

6 10
Avatar artificier
10
artificier ·