La route est triste.

Avis sur Sur la route

Avatar CapitaineNemo
Critique publiée par le

Attention livre culte, attention chef d'oeuvre... parait-il.

Parce que si ça c'est l'oeuvre majeure de la "beat génération"...

et bien, pauvre "beat generation" !

Je m'attendais à un roman initiatique, à des rencontres fortes, à des personnalités, des destins... au lieu de ça, un ramassis de glandeur qui part s'échouer d'un squatt à un autre, baisouillant à droite à gauche, s'arsouillant d'alcool et de drogues comme le dernier des étudiants en voie de clochardisation, tapant de l'argent au voisin pour se payer sa came... On part de l'est à l'ouest et puis quand on y est, on en revient, et puis on repart...

On rencontre des géniesqui n'ont de génial que l'étiquette. L'écriture est poussive, faites de phrases courtes parce qu'on sent bien que dépasser les huit mots par construction syntaxique, ça deviendrait difficile.

Une écriture paresseuse pour un livre à la gloire de zonards même pas magnifiques.

Je conseille plutôt à ceux qui cherchent vraiment du génie d'aller lire la Conjuration des Imbéciles pour voir une vraie galerie de personnages hauts en couleur, ou la Paresse comme vérité effective de l'homme de Malevitch, pour une théorisation drôle et intelligente de la louse.

Mais pas ce carnet de bord du routard soiffard baiseur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1322 fois
10 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de CapitaineNemo Sur la route