Couverture Sur les chemins noirs

Sur les chemins noirs

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 0
  2. 3
  3. 6
  4. 13
  5. 35
  6. 127
  7. 246
  8. 168
  9. 57
  10. 18
  • 673
  • 52
  • 432
  • 19

«Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides. La vie me laissait une chance, il...

Match des critiques
les meilleurs avis
Sur les chemins noirs
VS
Avatar Miss_Cobblestone
9
Marche à l'ombre

Après avoir planté son bivouac dans l'immensité de l'Extrême-Orient, l'ami Tesson est littéralement tombé sur la tête. L'abus de petite eau ne faisant pas le moine, pirouette-cacahuète, c'est la caboche à peine réparée que notre russophile s'embarque dans le plus rocailleux des périples. L'itinéraire semble moins spectaculaire qu'à l'accoutumée : l'objectif est de parcourir la France selon une diagonale allant du Sud-Est (départ : le Mercantour) au Nord-Ouest (arrivée : le Cotentin)....

16 9
Amère déception

Après sa chute d'un toit, Sylvain Tesson est esquinté, défiguré, affaibli. Il décide de traverser la France à pied pour se requinquer. Son itinéraire devra passer le plus possible par les "chemins noirs" (= les sentiers sur ses cartes au 25.000ème). Il va en profiter pour traverser des territoires français ruraux qu'en grand voyageur mondial, il ne connaît pas. Les descriptions des paysages et des habitants sont largement accompagnées de réflexions sur la société et les modes de vie... Lire la critique de Sur les chemins noirs

15 2

Critiques : avis d'internautes (26)

Sur les chemins noirs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Convalescence pédestre !

Je ne connaissais pas Sylvain Tesson avant de lire ce livre. Rien qu'une affiche, pour une republication en folio, dans le passage souterrain d'une gare a éveillé ma curiosité. Pour le randonneur que je suis plus ou moins souvent, c'est le livre qu'il me fallait. Car dans sa convalescence pédestre pour se rééduquer après une lourde hospitalisation suite à une chute grave, cheminant... Lire l'avis à propos de Sur les chemins noirs

3 1
Avatar Monsieur_Scalp
9
Monsieur_Scalp ·
Découverte
D'un parapet l'autre

La dernière fois que nous avions vu Sylvain Tesson, il était pour le moins chancelant. Son corps recollait encore les morceaux. Il portait un visage asymétrique, illogique, une gueule éparse mais grave, assignée par une mauvaise chute. La conséquence irrémédiable des gymnastiques acrobates auxquelles il s'adonnait lorsqu'il sentait monter en lui un trop plein de vigueur. Un... Lire l'avis à propos de Sur les chemins noirs

27 5
Avatar Liverbird
8
Liverbird ·
Un homme au milieu des ruines

J'ai aimé suivre Sylvain Tesson dans son périple reconstructeur ; j'ai aimé sa volonté farouche de s'échapper autant en lui même que sur les chemins noirs ; j'ai aimé ses diverses réflexions philosophiques et historiques sur cette France moderne ; j'ai aimé ses descriptions minutieuses des coins perdus de ce vieux pays qui est le notre. Cet ouvrage se compose ainsi de différents... Lire l'avis à propos de Sur les chemins noirs

8
Avatar Nerlim
7
Nerlim ·
Chemins noirs et noires pensées

J’avais bien aimé ”Dans les forêts de Sibérie” plein de force, de curiosité et de truculence. Depuis Sylvain Tesson et tombé d’un toit sur lequel il était monté passablement éméché. Multiples blessures et fractures ; il s’engage, s’il en réchappe, à traverser la France à pied. Voilà donc le récit de sa randonnée depuis le Mercantour jusqu’à la pointe du Cotentin. C’est affreusement amer et... Lire l'avis à propos de Sur les chemins noirs

5
Avatar MarcM
6
MarcM ·
Critique de Sur les chemins noirs par BibliOrnitho

Sylvain Tesson est un marginal. Un marginal qui préfère marcher à se déplacer en voiture, un marginal qui préfère grimper que de rester à l'horizontale, un marginal qui préfère une cabane au fond de la Sibérie à un petit cottage sur un bord de mer à la mode. Et sa marginalité, Sylvain Tesson la vit parfaitement bien. Jusqu'à ce qu'il tombe. Une chute de huit mètres qui manqua... Lire la critique de Sur les chemins noirs

3
Avatar BibliOrnitho
9
BibliOrnitho ·
Toutes les critiques du livre Sur les chemins noirs (26)