Avis sur

The Book of Ivy par Clara Tucker

Avatar Clara Tucker
Critique publiée par le

Honnêtement, en achetant les deux tomes, je m'attendais à une lecture classique. Je m'attendais à quelque chose dans la trempe d'Hunger Games, le succès et les jeux en moins. En bref, je pensais avoir affaire à une énième dystopie pour adolescents.

Eh bien oui, ce premier tome est une dystopie, mais une dystopie tout à fait intelligente. Le principe est simple, deux fois par an, des mariages sont organisés, entre jeunes de 16 à 18 ans, histoire de repeupler la planète (pardon, les USA..) après une guerre nucléaire. Classique quoi...

Mais voilà. Ivy Westfall n'est pas n'importe qui. C'est la petite-fille de l'homme qui a, autrefois, fait valoir ses idéaux contre le père de l'actuel président, le président Lattimer. Et cette année, elle doit épouser le fils du président, histoire de ''consolider les liens entre leurs deux familles''.

Mais est-ce vraiment l'objectif de ce mariage...?

Voilà, j'ai été présentée au livre comme ça. Et je peux vous dire que SPOILER

Si je m'attendais à l'histoire d'amour tragique évidente, je ne m'attendais pas à toutes ces révélations. L'héroïne, nullement nunuche, nous introduit à son monde à elle, et nous en découvrons toutes les facettes en même temps qu'elle. Personne n'est tout blanc ou noir dans ce livre. Et ça, je ne m'y attendais pas vraiment.

Une bonne surprise, donc.

Et puis... CETTE FIN.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Clara Tucker The Book of Ivy