Des Origines à l'Ordre olympien

Avis sur Théogonie

Avatar Nerlim
Critique publiée par le

Hésiode, poète grec du VIIIe siècle, nous chante dans ce poème la naissance des Dieux et des principes primordiaux qui ordonnancent le monde. De l'émergence de Chaos l'abîme béant, de Gaïa aux larges flancs et d'Éros l'Amour qui rompt les membres, vont naître tous les éléments de l'univers qui rythmeront la vie terrestre comme Obscur et Éther, Nuit noire et Journée. Egalement Pontos le Flot-Marin et Ouranos le Ciel Étoilé qui recouvre en son entier Gaïa de son étreinte. D'Ouranos et de Gaïa vont ainsi émerger les cyclopes et les Titans, dont Cronos aux idées retorses qui se révoltera contre son père en lui coupant les parties génitales. Cette rébellion contre le Père-Ciel remettra en cause l'équilibre de l'univers qui désormais sera imprégné de Conflits, de Séparations et de Souffrances. Seul Zeus pourra réparer les fautes de son Père Cronos en repoussant les éléments déstabilisateurs et en instaurant l'ordre olympien.

C'est ce que chante Hésiode, inspiré par les Muses, la Gloire de Zeus le Rusé, qui a avalé littéralement la Connaissance, Métis.Mais aussi la puissance des Douze Olympiens qui sont parvenus à réinstaurer l'équilibre. A ce titre l'Équilibre est certainement un concept important dans la Théogonie. A chaque élément créé répond son contraire, à chaque action il y a une conséquence immédiate. Ainsi l'ordre du Monde est le fruit de cette légère oscillation des contraires. L'ordre de l'univers est ordonné selon la Mesure de chaque chose. Si cette dernière est atteinte, l'entité souveraine aura à charge de la rétablir, en l’occurrence Zeus qui sera garant de l'ordre, du retour à la stabilité.

La Théogonie est donc une cosmogonie racontée à l'aune d'un mythe de souveraineté. Elle permet de comprendre la logique du monde et ses différentes manifestations. Ainsi la houle furieuse, le bruissement des feuilles sur les arbres, la foudre éclatante, l'écoulement ininterrompu des ruisseaux, l’enchaînement des saisons mais aussi l'organisation de la société, tout est présenté avec une certaine logique et relève d'un rapport de tension entre plusieurs types de forces qui nous donnent à voir la vision du monde des anciens grecs. La Sagesse Grecque est ainsi condensée dans la Théogonie, une sagesse basée sur la mesure, sur la complémentarité, sur les multiples manifestations de la nature. Egalement sur un principe fortement hiérarchique, où chacun a une place déterminée. A son sommet Zeus, le Patriarche par excellence, qui ordonne le monde,veillant à sauvegarder son pouvoir et punissant ceux qui osent le défier. Comme ce Prométhée Pense d'abord, Titan, fils de Japet, qui osa tromper Zeus en plaçant les mauvaises parts d'un bœuf sous un aspect attrayant, mais surtout en dérobant le feu pour le donner aux hommes, pour son plus grand malheur...

La Théogonie est ainsi un indispensable pour quiconque s'intéresse à la mythologie grecque.Même si ce chant peut parfois rebuter par sa forme et ses longues listes de Dieux, on reste emporter par ce poème d'une grande force et richesse. Je recommande particulièrement l'édition de "Rivages poche/Petite bibliothèque" qui est précédé d'un fabuleux essai de Jean-Pierre Vernant et qui contient la traduction grecque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 247 fois
3 apprécient

Autres actions de Nerlim Théogonie