Longue est l'éternité

Avis sur Transparence

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Réchauffement climatique, révolution numérique, clonage, intelligence artificielle et ... immortalité : autant de sujets de discussion actuels qui conditionnent le futur de notre planète. Et autant de thèmes qui nourrissent Transparence, un roman d'anticipation signé Marc Dugain. Une fiction oui, bien sûr, mais qui ressemble assez souvent à un essai philosophique et à une réflexion sur l'état du monde et à son avenir. C'est cet aspect-là qui est le plus percutant et pertinent dans le livre de Dugain et surpasse les péripéties du livre qui se trouvent d'ailleurs bousculées par un twist final pas très heureux puisque balayant en globalité tout sa partie purement narrative qui s'apparente en définitive à une manipulation (désolé pour le spoiler mais c'est toujours agaçant quand un auteur s'amuse avec la crédibilité du lecteur même si cela fait partie intégrante du jeu romanesque). Bien entendu, le talent de Dugain et son agilité stylistique ne sont pas en cause, on les retrouve intacts à l'instar de ses ouvrages politiques ou historiques. Et certains passages valent vraiment le détour quand l'auteur fustige les errements de Trump ou notre addiction aux réseaux sociaux, avec cette inconscience collective d'offrir les données les plus personnelles aux collecteurs froids, mercantiles et cyniques que sont les GAFA. Plus que roman d'anticipation, Transparence est un portrait lucide et forcément inquiétant d'une dérive suicidaire vers l'abîme. Et le désir d'immortalité, dans tout cela ? Une chimère, un fantasme et une suffisance ô combien humaine. Enfin, comme disait Kafka ou Woody Allen, l'éternité c'est long, surtout vers la fin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 929 fois
3 apprécient

6nezfil a ajouté ce livre à 1 liste Transparence

Autres actions de 6nezfil Transparence