Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Trois contes

Critiques de Trois contes

Livre de (1877)

Le conte est bon (enfin presque)

Flaubert, Flaubert, est-ce-qu'on ne pourrait pas s'y frotter un peu? Du fameux Gustave à la moustache fringante, je ne connaissais pas grand chose, n'ayant pas eu à l'étudier dans ma scolarité. Je ne suis guère attiré par les romans naturalistes du bonhomme mais ce recueil de contes/nouvelles n'était pas sans m'intéresser. En effet, Flaubert a quelques marottes qui même si je ne sais pas trop... Lire la critique de Trois contes

8 6
Avatar FlorisFlorensis
7
FlorisFlorensis ·

Critique de Trois contes par Latréaumont

Il y a quelque chose de fascinant à l'idée que Flaubert réécrit en cent pages rien de moins que Madame Bovary, La Tentation de saint Antoine et Salammbô. Non seulement la densité des images et la concision du style y atteignent leur point de perfection, mais son réalisme âpre et son mysticisme latent, après s'être souvent cherchés et parfois raillés, s'abandonnent enfin à une union douce-amère. Lire l'avis à propos de Trois contes

8
Avatar Latréaumont
9
Latréaumont ·

Critique de Trois contes par ngc111

Trois contes, trois histoires où la foi, la religion mais aussi la tristesse et la mort s'invitent. Si les thèmes sont communs en certains points, les évènements qui ont lieu dans ces trois récits sont bien différents et les qualités intrinsèques de ces derniers le sont tout autant. Un cœur simple est le conte le plus clair, le plus facile à aborder des trois, mais aussi sans doute le plus... Lire la critique de Trois contes

4 2
Avatar ngc111
6
ngc111 ·

Avis mitigé

J'ai remarqué (interprété ?) dans ces trois contes une mystique commune. Cependant, c'est bien là le seul lien fondamental... ... Et comme ces trois récits sont tous très différents, il semble justifié que mes appréciations le soient aussi. Le premier conte, Un coeur simple, m'a semblé amusant, non-ennuyeux (contrairement ce à quoi j'aurais pu penser), mais absolument pas transcendant. Alors... Lire l'avis à propos de Trois contes

6
Avatar Eggdoll
6
Eggdoll ·

Du Chabrol avant l'heure

La comparaison des époques, une certaine ironie sous-jacente, un style - comme à l'habitude - ultra-travaillé, voilà les ingrédients dont use ici Flaubert. Chaque période connaît ses excès et ses coutumes cocasses que l'auteur épingle avec finesse. Les nouvelles sont certes plus abordables qu'un roman, surtout quand on est (pré-)adolescent, et que l'on craint, peut-être à juste titre de... Lire l'avis à propos de Trois contes

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Critique de Trois contes par Démon S'en-Va-en-Guerre

Alors là, je pense que Flaubert a vraiment aucune excuse : on s'emmerde vraiment. Sa soi-disante ironie est banale, et comme à chaque fois qu'il parle d'une époque du passé, le bon vieux Flaubert avec ses gros sabots, ça donne plutôt envie d'éclater de rire... Trois étoiles pour trois contes ça fait une étoile chacun... Lire l'avis à propos de Trois contes

Avatar Démon S'en-Va-en-Guerre
3
Démon S'en-Va-en-Guerre ·

On nous l'a changé notre Gustave...

Trois récits courts, d'une cinquantaine de pages chacun : "Un coeur simple" qui nous parle de la vie d'une servante, Félicité dont les désillusions peuvent évoquer celles d'E. Bovary (même si les deux personnages sont forts différents). "La légende de saint Julien l'Hospitalier" qui s'inspire d'un vitrail présent à la cathédrale de Rouen (où Julien tue son... Lire l'avis à propos de Trois contes

Avatar Anvil
9
Anvil ·

Critique de Trois contes par MrClay

Le conte que j'ai préféré est le deuxième : la légende de St Julien l'Hospitalier, Un Cœur simple est à mon gout moins bien. En effet la vie de celle-ci est un peu trop exagérée dans le sens ou le malheur qui s'acharne sur elle discrédite l'histoire. Lire la critique de Trois contes

Avatar MrClay
6
MrClay ·