"Homère est nouveau ce matin, et rien n'est peut-être plus vieux que le livre de Sylvain Tesson"

Avis sur Un été avec Homère

Avatar Deosvi
Critique publiée par le

"Un été avec Homère" est un beau livre car il parle de beaux livres que sont L'Iliade et L'Odysée. Il reprend de larges passages des œuvres et c'en est très appréciable.

Le sentiment est plus mitigé dès que Sylvain Tesson quitte les matériaux de départ pour écrire sur ceux-ci.

Rien de neuf dans ses exégèses de L'Iliade et de L'Odyssée. Sylvain Tesson recycle - ce qui est en accord avec ses principes - mais sans rien apporter. Il emprunte beaucoup et cite très peu : Vernant apparaît presque honteusement au détour d'une page. Or, pour qui veut être embarqué dans L'Iliade et L'Odyssée avec, en prime, des analyses soutenues des mythes, tout ou presque est dit - et mieux dit - dans d'autres livres. Ainsi de L'univers, les dieux, les hommes du même Jean-Pierre Vernant.

Une fois les récits terminés, Sylvain Tesson entend dresser les parallèles entre l'oeuvre ancienne et le monde contemporain. Ces analyses occupent une centaine de pages, regroupées autour des thèmes forts des récits d'Homère.

Le problème, c'est qu'on tourne vite en rond et que le tout est très superficiel.

On tourne vite en rond. Certains thèmes - l'hubris, l'homme contre la nature - sont traités à plusieurs reprises et sans plus value aucune dans deux ou trois chapitres différents à cinquante pages d'intervalle. Un peu gênant ; on se laisse dire que le livre s'est écrit à plusieurs mains sans relecture d'ensemble. Du reste, les analyses demeurent superficielles. Prenant le parti d'Homère, Sylvain Tesson nous met en garde contre les nouvelles technologies et leurs gourous (Facebook, Google) sans creuser plus loin. Un peu facile, non ?

Le matériau de départ et les bonnes intentions n'auront pas suffi à apporter ici un réel intérêt à l'ouvrage. On termine avec le sentiment que l'isolement de l'auteur sur une île des Cyclades pour s'imprégner d'Homère et écrire - bien mis en avant tout au long du livre - est en réalité à mi-chemin entre le mois de vacances et l'argument commercial à deux sous...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 440 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Deosvi a ajouté ce livre à 1 liste Un été avec Homère

Autres actions de Deosvi Un été avec Homère