Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Un peu plus loin sur la droite

Un peu plus loin sur la droite

(1996)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 2
  3. 0
  4. 3
  5. 21
  6. 73
  7. 245
  8. 199
  9. 74
  10. 16
  • 634
  • 15
  • 96
  • 5

En planque sous les fenêtres de l'appartement du neveu d'un député, place de la Contrescarpe, Kehlweiler avise soudain une drôle de chose sur la grille d'un arbre. Un petit déchet blanchâtre, au milieu d'excréments canins. Pas de doute, c'est un os. Et même un os humain Naturellement, lorsque...

PostsUn peu plus loin sur la droite

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (9)

Un peu plus loin sur la droite
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je veux une bière, un crapaud et un sandwich qui fait des miettes et des miracles dans les commissar

On est toujours un peu plus exigeants avec les gens qu'on admire et qu'on aime. Je dois donc dire que je suis un peu déçue par cette enquête, ficelée avec moins de rigueur qu'à l'accoutumée. Passons sur la déception et ouvrons grand les bras aux personnages, toujours aussi captivants et à leurs obsessions, toujours aussi succulentes. Leurs manies, leurs failles et leurs échecs sont aussi...

Avatar Marie Tartempion
6
·
Critique de Un peu plus loin sur la droite par François CONSTANT

« Un peu plus loin sur la droite » est déjà un vieux roman de Fred VARGAS (1996). On y rencontre ‘L’allemand’, Kheilweiler, cet ex-flic de l’Intérieur qui surveille le banc 102, partage sa vie intime avec Bufo, son crapaud et rappelle à la vieille Marthe que, pour les cruciverbistes, fleuve de Russie en deux lettres, c’est ‘Ob’… Son regard aiguisé lui fera découvrir sur la taque de fer, au... Lire la critique de Un peu plus loin sur la droite

1
Avatar François CONSTANT
7
François CONSTANT ·
Découverte
Crottes de chien

Louis-Ludwig Kehlweiler, un ancien policier de 50 ans, mène une enquête incongrue à partir d'un bout d'os retrouvé au milieu de crottes de chien. Il se retrouvera dans un petit village de Bretagne, bientôt rejoint par Saint-Marc et Saint-Matthieu. Fred Vargas ne lâche pas son anti-héros désabusé mais entêté. Le roman est court, efficace et très plaisant à lire. Lire la critique de Un peu plus loin sur la droite

1
Avatar Pierre-Yves Gouiffes
7
Pierre-Yves Gouiffes ·
Mais ou peu t'on avoir des idées pareilles ?

Bonjour Tout est dans le titre, je suis bluffé par les idées extrêmement original que peuvent avoir des écrivains pour nous raconter des histoires aussi extra-ordinaires Petit bémol les 3 historiens qui faisaient le charmes du T1 sont moins présent ce qui rend le livre moins top que le précédent. Il est quand même très bien A lire... Lire la critique de Un peu plus loin sur la droite

Avatar chatmovar
8
chatmovar ·
Critique de Un peu plus loin sur la droite par LioDeBerjeucue

Une crotte de chien, une vieille prostituée, un fils du Rhin, un médiévaliste, un chasseur cueilleur, le Finistère, un PMU du bonheur, un séminariste homo, une machine mystérieuse qui répond aux questions, un vieux fascho, une belle pépée, un doigt de pied... et un dénouement un peu capiloctracté. J'ai bien aimé quand même, surtout à cause de la galerie de portraits ci dessus. Lire l'avis à propos de Un peu plus loin sur la droite

Avatar LioDeBerjeucue
8
LioDeBerjeucue ·
Toutes les critiques du livre Un peu plus loin sur la droite (9)
Vous pourriez également aimer...