Comment un livre aussi long peut-il être aussi vide ?

Avis sur Un président ne devrait pas dire ça…

Avatar Shaigan
Critique publiée par le

Comment un livre aussi long peut-il être aussi vide ?

Tout au long de ces 672 pages, il ne sera pas une seule fois question de politique. Pas une seule fois. Cet énorme pavé ne s’intéresse au bout du compte qu'à deux choses : la communication et les intrigues.

Les seules questions que semblent se poser François Hollande et les deux auteurs du livre sont : "Comment sont interprétés les paroles et les actes du président par les médias ?" et "Que doit faire le président pour que ses paroles et ses actes soient interprétés par les médias comme il le voudrait ?".
Et cette grille de lecture est appliquée à l'ensemble des évènements qui se sont déroulés durant son quinquennat, des plus triviaux aux plus tragiques.

Le seule autre sujet qui intéresse les auteurs, ce sont les intrigues. C'est-à-dire le jeu des différents acteurs de la scène politique, ce qu'ils pensent les uns des autres, la manière dont ils se déplacent sur l'échiquier les uns par rapport aux autres, les soutiens et les ennemis, les coups-fourrés et les coups-bas, etc. En gros, le Loft Story de nos élus.

En revanche, la politique, parler de politique, ça n’intéresse visiblement ni Hollande ni les auteurs qui lui posent les questions.

Il y a eu pourtant des sujets politiques passionnants durant ces 5 ans, que ce soit la politique sociétale (avec le mariage pour tous), la politique internationale (avec la Syrie), la politique migratoire (avec la crise des migrants) ou la politique économique (avec l'intégration toujours plus grande à la mondialisation). Mais, pour chacun de ces sujets, Hollande n'explique jamais pourquoi les choix qu'il a fait sont ceux-là. Il ne tente jamais de défendre ces choix, par rapport, par exemple, aux intérêts de la France, ou à une vision géostratégique à long terme.
Et c'est dommage, car ça, ça aurait vraiment été passionnant. Et ce, qu'on soit d'accord avec lui ou pas.
Mais non, comme dit plus haut, pour chacun de ces sujets, il se contera de se demander comment ce sera interprété par les médias.

Alors, on pourra se demander pourquoi ce livre ne parle jamais réellement de politique. Peut-être parce que François Hollande est un mondialiste social-démocrate (ou plutôt libéral-démocrate). Que les deux auteurs qui l'interviewent sont aussi des mondialistes sociaux-démocrates. Et que pour eux trois, la ligne politique en laquelle ils croient ne se discute pas, ne se questionne pas. Elle va de soi, "there is no alternative".

Le problème, c'est qu'à l'heure du Brexit, de la victoire de Trump ou des succès électoraux des partis d'extrême-droite en Europe, il semble que beaucoup de citoyens sont, eux, en train de chercher des alternatives. Et apparemment, quelles qu'elles soient.
Il serait donc peut-être temps que les sociaux-démocrates comprennent que s'ils n'argumentent jamais pour défendre leurs opinions, personne ne le fera pour eux.

Quoi qu'il en soit, dans ces innombrables pages de vide, on pourra malgré tout retenir de ce livre quelques anecdotes intéressantes sur la vie quotidienne d'un président de la République. C'est toujours ça.

Note : 4/20

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 247 fois
1 apprécie

Autres actions de Shaigan Un président ne devrait pas dire ça…