Avis sur

Une étude en rouge par Matondia

Avatar Matondia
Critique publiée par le

Tout d'abord, si j'ai créé cette fiche, c'est parce que je me suis procuré les livres dans cette édition. Pour un roman seul, ça n'est pas gênant que ce soit cette édition ou une autre, mais c'est mieux pour les recueils de nouvelles.

Donc, le premier roman des aventures de Sherlock et Watson, et aussi le moins bon (de ceux que j'ai lu jusqu'à présent).

Pourquoi ? Pour une seule chose. Le roman est divisé en deux partie, la première, à Londres, narrant la rencontre entre Watson et Holmes et leur première enquête. Ce récit pose la base de ce que seront toutes les autres aventures. La seconde partie, elle, nous raconte une histoire se déroulant aux Etats-Unis, qui nous explique le pourquoi du crime. C'est une bonne chose d'avoir cette histoire, et non pas une simple phrase qui nous dit "le coupable à fait ça parce que blabla". C'est quelque chose d'intéressant, et que Conan Doyle reprendra par la suite, mais en mieux. Parce que là, c'est très long. Beaucoup trop long. Y a une véritable cassure dans le roman, et j'avoue que ce récit m'a presque perdu en cours de route (bien qu'il ne soit pas inintéressant), car je me demandais à chaque page quand reviendrait Sherlock.

Et c'est le seul véritable défaut du livre. Car le récit est très bien écrit, abordable sans être simpliste, jamais ennuyeux. On est plongé dans cette époque avec brio. Les personnages sont excellents. Surtout Sherlock. Ses interventions (au delà de simples phrases, bien sûr) sont toutes géniales, et on regrette presque de ne pas le voir beaucoup plus. Cependant, cela nuirait aux romans. Avoir fait de Watson le narrateur était le meilleur choix. Cela nous permet d'être vraiment entraîné au fil de l'enquête, sans prévoir la fin, car les réponses nous sont données à la toute fin par un Holmes magistral. Et le récit est construit de manière a ce que cela ne soit pas agaçant de ne pas avoir de réponses.

Bon, là ça partait un peu dans la critique de la "saga", et non plus du roman, mais comme il s'agit de l'histoire qui pose les bases, ça me parait approprié de le mettre ici.

Malgré son défaut, ce roman aura réussi à me lancer dans une saga vraiment prenante. Un grand merci à David, collègue de Cultura, qui m'a fait découvrir Sherlock Holmes en livre !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 274 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Matondia a ajouté ce livre à 1 liste Une étude en rouge

Autres actions de Matondia Une étude en rouge