Avis sur

Une journée d'Ivan Denissovitch par Matthias Vivet

Avatar Matthias Vivet
Critique publiée par le

Même dans un camp de prisonnier, même sans nourriture, dans des conditions effroyables, un homme peut passer une bonne journée. Se réjouir de ces petits riens qui font qu'aujourd'hui est un peu mieux qu'hier ou que demain. Le héros s'est fait une raison, dirait-on. La force de l'habitude. Le propos de Soljenitsyne n'en est que plus marquant et plus édifiant. L'humanité...

PS : Je me demande encore comment les dirigeants de l'URSS ont pu laisser ce livre paraître.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 562 fois
1 apprécie

Autres actions de Matthias Vivet Une journée d'Ivan Denissovitch