Couverture Une maison de poupée

Une maison de poupée

(1879)

Et Dukkehjem

12345678910
Quand ?
7.9
  1. 2
  2. 3
  3. 0
  4. 4
  5. 16
  6. 48
  7. 184
  8. 281
  9. 121
  10. 47
  • 706
  • 64
  • 461
  • 7

Dans cette maison où la femme est et n'est qu'une poupée, les hommes sont des pantins, veules et pleutres. Sans doute Nora incarne-t-elle une sorte de moment auroral du féminisme, alors qu'être, c'est sortir, partir. Et Ibsen, grâce à ce chef d'?uvre, accède au panthéon de la littérature mondiale....

PostsUne maison de poupée

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (2)

Une maison de poupée
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Une maison de poupée par Cinemaniaque

Bien sûr, comme tant d'oeuvres, difficile de se replacer dans le contexte historique : position de la femme dans la société, échelle sociale... Il n'empêche : l'oeuvre d'Ibsen contient quelque chose d'assez fort, difficilement définissable, dans cet art de narrer une histoire banale avec une certaine tension permanente. Le personnage de Nora a quelque chose d'ambigu, tour à tour enfant... Lire l'avis à propos de Une maison de poupée

4
Avatar Cinemaniaque
7
Cinemaniaque ·
Découverte
Critique de Une maison de poupée par Le_sanskrit_tique

Entre légèreté et lourdeur, c'est le souvenir qui me reste de ce livre. Une ambiance, une tension. 2 ans après l'avoir lu je serais bien en peine d'en raconter l'histoire précisément. Ibsen raconte l'ambiance d'une famille, les liens tissés entre les uns et les autres, les pièges qui se referment, la difficulté de bouger ainsi ficelés, la rupture d'avec soi-même puis avec les autres. Ce livre...

Avatar Le_sanskrit_tique
6
·
Toutes les critiques du livre Une maison de poupée (2)

InfosUne maison de poupée

Éditeurs
Flammarion
Traducteurs
Régis Boyer
Vous pourriez également aimer...