Couverture Une maison de poupée

Critiques de Une maison de poupée

Livre de (1879)

Critique de Une maison de poupée par Cinemaniaque

Bien sûr, comme tant d'oeuvres, difficile de se replacer dans le contexte historique : position de la femme dans la société, échelle sociale... Il n'empêche : l'oeuvre d'Ibsen contient quelque chose d'assez fort, difficilement définissable, dans cet art de narrer une histoire banale avec une certaine tension permanente. Le personnage de Nora a quelque chose d'ambigu, tour à tour enfant... Lire l'avis à propos de Une maison de poupée

4
Avatar Cinemaniaque
7
Cinemaniaque ·

Une maison de poupée (1879)

Nora est une femme pétillante et pleine de vie. Elle a conservé son âme d'enfant, une joie dans sa manière d'être mais aussi une certaine naïveté, du moins durant une bonne partie de l'histoire. Mais le retour de son amie et le chantage que lui fait le collègue de son mari viennent subitement chamboulé sa vie. Nous apprenons qu'elle avait une dette à rembourser, argent qui lui a permis de... Lire la critique de Une maison de poupée

Avatar Ghirlandaio
7
Ghirlandaio ·

Critique de Une maison de poupée par Le_sanskrit_tique

Entre légèreté et lourdeur, c'est le souvenir qui me reste de ce livre. Une ambiance, une tension. 2 ans après l'avoir lu je serais bien en peine d'en raconter l'histoire précisément. Ibsen raconte l'ambiance d'une famille, les liens tissés entre les uns et les autres, les pièges qui se referment, la difficulté de bouger ainsi ficelés, la rupture d'avec soi-même puis avec les autres. Ce livre... Lire la critique de Une maison de poupée

Avatar Le_sanskrit_tique
6
Le_sanskrit_tique ·