Ouf, je n'aurai pas à descendre Rowling de son piédestal

Avis sur Une place à prendre

Avatar Lysotchka
Critique publiée par le

Il faut bien avouer que ce n'est ni la couverture aux couleurs de mauvais goût ni le résumé que j'ai trouvé particulièrement fade qui m'ont poussée à acheter ce livre, mais bien le fait que ce soit J.K. Rowling qui l'ait écrit. (d'ailleurs, je pense que les éditeurs ont bien compris que c'était leur principal argument de vente, vu que c'est son nom qui est mis en valeur).
J'ai longtemps tergiversé avant de l'acheter : en tant qu'amoureuse éperdue de l'univers de Harry Potter, j'avais peur que ce livre soit incontestablement mauvais, et que ça entache l'image que j'avais de J.K. Rowling, presque une déesse à mes yeux, mais j'ai décidé de prendre le risque. Je crois que j'avais un peu la même sensation que si j'avais entre les mains un livre écrit par un ami : peur de ce que j'allais penser d'elle si c'était mauvais, mais encore plus peur d'être aveuglée par l'admiration que je lui porte et de ne pas me rendre compte que c'était mauvais.

Il a fallu attendre de dépasser les cent cinquante ou deux cents première page, le temps d'être bien imprégné de l'histoire, pour que cette appréhension disparaisse : ce livre ne peut en rien être comparé à Harry Potter. On ne note ni clin d’œils, ni volonté trop marquée de s'en détacher, c'est tout simplement un autre pan de sa carrière. Bien sûr, on reconnaît le style simple et sans fioritures de l'auteur, et elle exploite à fond son goût et son talent pour la création de personnages crédibles, à l'arrière-plan développé.

C'est d'ailleurs le principal intérêt de ce livre, l'intrigue en elle-même pouvant être résumée en quelques lignes. Le sujet de ce livre n'est absolument pas l'élection d'un nouveau membre au Conseil paroissial, ce serait totalement hypocrite de vendre ce pavé de sept cents pages comme un roman politique ou quoi que ce soit du genre.
Cette histoire n'est en fait qu'un prétexte pour dresser un portrait acide de la société anglaise, tout de même teinté d'un certain optimisme. (C'est à ce niveau là que j'ai retrouvé un peu de Harry Potter : des personnages attachants meurent, mais "tout est bien qui finit bien" quand même, parce que la vie continue quand même.)

Dans l'ensemble, Une Place à prendre est un roman que j'ai apprécié. Pas formidablement génial, pas du genre de ceux qui changent votre vie, mais il reste un bon livre, sans plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 201 fois
1 apprécie

Autres actions de Lysotchka Une place à prendre