Les tripes du loup

Avis sur Viscères

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

N'étant pas encore vraiment familier des livres de Mo Hayder, j'ai lu son "Viscères" ("Wolf" en version originale) sans a priori et sans références. Je n'ai pas été emballé par le style, il faut bien le dire, qui, s'il n'a pas la vulgarité assez crasse des Coben, Higgins Clark et consorts, n'est pas non plus un point fort du livre : ici, on est dans l'efficacité, pas dans la littérature. Ce qui est frappant dans "Viscères", c'est la complexité de l'équation que Hayder propose à son lecteur de résoudre : plusieurs intrigues, au moins deux flux narratifs, et une série de chausse-trappes assez délicieuses, qui contribuent à un dévoilement progressif satisfaisant de la "réalité de ce qui se joue derrière les apparences" d'une séquestration à domicile d'une famille, qui n'est pas sans évoquer le fameux "Funny Games" de Haneke (curieusement, la références cinématographiques utilisées par Hayder est "Hunger Games", ce qui m'a plutôt interloqué !). Finalement, la grande faiblesse du livre, c'est la quête personnelle de l'inspecteur Caffery, tournant autour du personnage très improbable du "Marcheur", et qui débouche sur une conclusion, certes forte émotionnellement, mais quand même largement "what the fuck" : la capacité qu'a Hayder de nous sortir les éléments de cette seconde intrigue de son chapeau, sans même se donner la peine de les justifier, tranche violemment par rapport au soin avec lequel elle a construit l'énigme du "Loup". Du coup, on referme le livre avec une impression de quasi-indigestion, ou en tout cas d'un excès inutile de matière. On pourrait aussi regretter une certaine tendance à tomber dans les stéréotypes - la fille de la famille qui est une caricature poussée des "gothiques", le geek avec ses lunettes et ses déviances, le flic célibataire qui a tendance à boire, etc. - même si, indiscutablement, les personnages sont général bien troussés. En toit cas, on ne se sera pas ennuyé une seconde à la lecture de "Viscères". [Critique écrite en 2016]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 205 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Eric Pokespagne Viscères