On se perd dans la nuit noire...

Avis sur Voyage au bout de la nuit

Avatar ChaMld
Critique publiée par le

Perdu dans l'obscurité d'une nuit sans fin, âme assiégée par les hordes agressives de la connerie humaine, par sa violence infinie, continue, Bardamu se trouve être la parfaite incarnation de l'âme humaine à une époque dans laquelle rien ne va concrètement.

En apparence, ça va, oui, puisqu'on ne voit rien de ces petites gens, il fait noir, sombre. Mais une fois la lumière allumée, on peut se rendre compte du visage infernal et lépreux qui se trouve face à nous chaque jour de nos vies simples et interchangeables, et prendre peur. Sommes-nous tentés de fuir ? Certainement. Le choix nous appartient.

Céline, avec ce premier livre sonde l'âme humaine et ses méandres, nous emporte avec lui dans sa nuit, jusqu'à un éventuel levé de soleil. Enfin on espère. Ou pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 430 fois
3 apprécient

Autres actions de ChaMld Voyage au bout de la nuit