Couverture Wastburg

Wastburg

(2011)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 1
  3. 1
  4. 1
  5. 5
  6. 6
  7. 49
  8. 57
  9. 20
  10. 3
  • 143
  • 28
  • 207
  • 6

Wastburg, une cité acculée entre deux royaumes, comme un bout de bidoche solidement coincé entre deux chicots douteux. Une gloire fanée qui attend un retour de printemps qui ne viendra jamais. Dans ses rues crapoteuses, les membres de la Garde battent le pavé. Simple gardoche en train de coincer...

Match des critiques
les meilleurs avis
Wastburg
VS
Galerie de portraits...

C'est l'histoire d'une ville posée sur un delta. C'est miteux, ça sent la sueur, la merde et le sang. La magie a foutu l'camp. Alors c'est la débrouille. Chacun survit comme il peut entre des murs de corruption, d’incompréhension, de tranches de vies. A l'amorce de la lecture, le style de l'auteur pourra troubler : il est populeux, direct, tranché. Mais parlant aussi. Et fleuri. Chaque nouveau chapitre propose une galerie de portraits. Des personnages besogneux qui se débrouillent comme ils...

11
Avatar Valerie Tatooa
5
Valerie Tatooa
Bof...

Je ressors assez mitigée de cette lecture. Le style populo-argotique est plutôt sympa, se laisse lire facilement et on rit pas mal. Par contre, le fil conducteur est ténu. En tant que lectrice, j'aime les bouquins avec un début, un milieu, une fin (même ouverte, hein, je suis pas toujours fermée, mdr !), avec des personnages qu'on suit et auxquels on s'attache. Bah j'ai rien trouvé de ça ici. Alors quand il est dit sur le quatrième de couverture que Ferrand s'inscrit dans la... Lire la critique de Wastburg

2

PostsWastburg

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (22)

Wastburg
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Wastburg par Emmanuel Lorenzi

Dans la masse informe et parfois insipide de la production hautement calibrée de fantasy, émergent parfois quelques perles, de petits bijoux écrits avec amour et talent, qui font la nique aux auteurs anglo-saxons. Car sans aller jusqu’à cautionner les propos de l’éditeur, pour qui se dessine déjà une école de la “crapule fantasy”, il faut bien avouer que semblent émerger en France quelques voix... Lire l'avis à propos de Wastburg

11 8
Avatar Emmanuel Lorenzi
8
Emmanuel Lorenzi ·
Un personnage principal qui claque

Wastburg est une ville qui se situe entre deux royaumes, dans un univers de fantasy aux rues malpropres et à la magie disparue, depuis la Déglingue. Elle est dirigée par un burgmestre qu’on ne voit jamais et divisée entre deux parties, les quartiers habités par les Waelmiens et ceux habités par les Loritaniens. Inspiration belge ou canadienne ? En tout cas, une cité vivante, grouillante même,... Lire l'avis à propos de Wastburg

5
Avatar Nariel-Limbaear
8
Nariel-Limbaear ·
Découverte
Critique de Wastburg par Marmidotte

Que dire sur Wastburg ? Vous l’avez sans doute remarqué, mais je ne critique à priori que des livres / jeux / … qui m’ont plu, et c’est encore une fois le cas. En quelques mots ? Wastburg est une cité médiévale fantastique typique, où se croisent deux cultures, langues et peuples principaux, au milieu de la fange et sous l’oeil plus ou moins attentif des gardes. Un peu similaire dans l’idée... Lire la critique de Wastburg

6
Avatar Marmidotte
9
Marmidotte ·
Une cité plantée le cul entre deux chaises

Voilà un chouette roman qui se déplie petit à petit à mesure que tombent les protagonistes. Un roman choral au sens le plus large puisque Cédric Ferrand arrive à nous faire passer sa cité de Wastburg à travers les yeux de toutes les couches de sa population. Une chapitre par personnage, pas plus... Car comme l'annonce le titre c'est la cité l'héroïne, loin devant le moindre de ses sujets,... Lire l'avis à propos de Wastburg

4 2
Avatar Fredk
8
Fredk ·
Critique de Wastburg par Vorkosigan

Dans la lignée d'un Jaworski, cette histoire propose une visite guidée des bas-fond d'une cité apatride : Wastburg, à travers l'oeil de son bras armé et corrompu : la garde - sorte de milice locale. Alors ça truande, ça intrigue, ça embrouille de tous les côtés avec une galerie de personnages dont l'espérance de vie est à la mesure de leur éthique : faible. L'argot et les expressions sont... Lire la critique de Wastburg

3 1
Avatar Vorkosigan
8
Vorkosigan ·
Toutes les critiques du livre Wastburg (22)
Vous pourriez également aimer...