A la conquête de soi...

Avis sur Wild, marcher pour se retrouver

Avatar Rocknrolla
Critique publiée par le

Aller au bout de soi même, retrouver un semblant de vie, repartir à zéro en oubliant les douleurs et les erreurs du passé. Voilà ce que Cheryl Strayed a entrepris en décidant de se lancer sur le PCT (Pacific Crest Trail), une randonnée type GR de 1700 km allant du Mexique au Canada. Sans expérience, sans avoir la condition physique requise, elle part avec un sac à doc immense qu’elle appelle « Monster » et des chaussures trop petites.

Trouver un endroit pour dormir, ne pas risquer de dévaler les pentes enneigées, pomper de l’eau, faire fonctionner son réchaud, ne pas marcher sur un serpent à sonnette, soigner les cloques de ses pieds meurtris, voilà de quoi se remplissent les journées de Cheryl durant cette quête, ce voyage pour se retrouver. Mais aussi la solitude, la petitesse de l’Homme face à la nature, les paysages grandioses. Au détour des campements et des refuges, les rencontres avec les autres randonneurs du PCT qui deviennent vite une seconde famille tant la dureté du chemin renforce les liens et la solidarité.

Une épreuve de force, une douleur physique pour oublier les douleurs de l’esprit.
Un récit plein de sens à notre époque où bon nombre de personnes se sentent paumées, dépassées, et ne trouvent pas leur place dans la société.

Adeptes des voyages et des randos, prenez garde, ce livre vous donnera envie de partir à l’aventure...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 515 fois
5 apprécient

Autres actions de Rocknrolla Wild, marcher pour se retrouver