Oubliez le film, lisez la Guerre des Zombies

Avis sur World War Z

Avatar Martin T
Critique publiée par le

Je suis un grand admirateur de Max Brooks. Je recommande d'ailleurs de lire son "Guide de survie en territoire zombie" on ne sait jamais !
J'aime aussi beaucoup la thématique des morts-vivants, mais uniquement lorsqu'elle est mise en perspective au sens large, autrement dit lorsque le rapport aux autres est imaginé dans un contexte post-apocalyptique (en gros de merde totale).

C'est exactement ce que fait Max Brooks dans World War Z. Contrairement au film, où l'émissaire de l'ONU est omniprésent à l'histoire (fallait bien donner un bon rôle à ce brave Brad), ce dernier est en retrait dans le livre. En effet, le livre se présente comme une succession de témoignages divers et variés, 10 ans après la FIN de la guerre des zombies (qui elle-même dura 10 ans environ). C'est donc le narrateur (Brad Pitt dans le film, si vous y tenez vraiment) qui pose des questions à ces gens afin de les aiguiller dans leur prise de parole. On ne connait rien de son histoire, ni de comment il a survécu à la Guerre.

Ces témoignages permettent de se construire une vision d'ensemble de la guerre au niveau mondial, et de découvrir comment différents types de personnes (soldats, mineurs, docteurs, simple fermiers, etc) s'en sont sortis tout au long de la tragédie. En plus d'être selon moi extrêmement réalistes, ces témoignages donnent une profondeur nouvelle à un thème déjà largement exploré (pouvez-vous compter le nombre de films de zombies déjà sortis?). On vit littéralement l'horreur d'une telle situation, sans suivre un seul groupe de personnes, comme c'est le cas dans Walking Dead (que je trouve aussi très bien ficelé au niveau des rapports humains).

Le livre se structure en 3 parties : premiers symptômes, La Grande Peur, et enfin la Revanche. Cette façon de rédiger reflète selon l'auteur la manière dont le monde réagirait, jusqu'au moment où il triompherait finalement. Ma période préférée est la Grande Peur, celle où les médias ne peuvent désormais plus cacher l'ampleur du désastre, celle où les gens prennent conscience du bordel, et provoquent une véritable anarchie (qui accélérera la chute de l'Humanité).
J'ai énormément apprécié la situation d'après-guerre que l'auteur a également mis en place : les pays les plus riches sont le plus sévèrement touchés, et permettent aux pays plus pauvres de "tirer profit" de la situation. Ce qui fait qu'au terme de la Guerre, un nouvel ordre mondial se forme. Cette partie permet au livre de revêtir des allures de véritable livre d'Histoire qui le rendent encore plus réaliste.

Tout ça pour dire qu'au-delà des zombies, ce sont les thématique des rapports aux autres, de la survie, de l'apocalypse qui sont creusés dans WWZ, et qui placent selon moi cette oeuvre au coeur des problématiques d'aujourd'hui, dans la société si individualiste qu'est la nôtre.

Don't trust anyone.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 602 fois
7 apprécient

Autres actions de Martin T World War Z