Couverture Zazie dans le métro

Critiques de Zazie dans le métro

Livre de (1959)

"Modère ton langage ou tu vas en apprendre long sur ta grand-mère !"

Débarquant totalement neutre - je n'avais pas lu le résumé, j'ai juste pêché ce livre dans une brocante et je savais que ça faisait parti des livres "à lire" - sur un "Doukipudonktan" qui met directement dans l'ambiance, j'ai d'abord été perturbée par les libertés de langages prises par l'auteur. Je me suis renseignée après sur la démarche, toujours est-il qu'habituée à voir les fautes, ce... Lire la critique de Zazie dans le métro

21 2
Avatar Noménale
8
Noménale ·

La petite fille en bloudjinnz

L’histoire est connue. La petite Isabelle Lalochère, dite Zazie, est confiée à son oncle Gabriel pour quelques jours. Elle se contrefout royalement des monuments parisiens ; une seule chose l’intéresse : le métro. Mais elle ne pourra pas y aller à cause d’une grève. Mais la petite Zazie est une véritable peste, sadique, incontrôlable. Elle va mener la vie dure à son oncle. Queneau s’amuse... Lire la critique de Zazie dans le métro

22 5
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Zazie dans le métro, mon cul ouais !

Alors ce n'est pas parfait Zazidanl'métro, mais c'est fort agréable, cela te donne un peu la nostalgie d'une époque que tu n'as pas connue, sentiment assez niais il faut bien l'avouer (désolée si des dinosaures des années 50 tombent sur cette critique). A mille lieues de l'autre Ouin-ouin qui chante Zènsoyonzèn, Zazie est un personnage truculent, insupportable et amatrice de... Lire la critique de Zazie dans le métro

15
Avatar Pravda
7
Pravda ·

Zazie ? Mon cul !

Ce livre est une farce, un exercice de langue, qui s'amuse à mélanger les différents registres. Il doit être lu comme tel, ou pas du tout. Comme tu écoutes une chanson de Renaud ou des dialogues d'Audiard. Il faut que ce soit un petit film dans ta tête. Si tu goûtes pas ce genre d'humour, te fatigue pas à le lire. Surtout pas. Sinon c'est fatigant. Quand Queneau fait parler Zazie, il... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

9 2
Avatar Perce-Neige
8
Perce-Neige ·

C'est quoi un hormossexuel?

C'est pas un détective policier pervers. C'est pas non plus la veuve joyeuse. C'est pas le groupe de touristes étrangers extatiques. C'est pas un cordonnier/concierge. C'est pas le tenancier du bar du coin ni ses habitués. C'est pas vraiment mon oncle/tante Gabriel/Gabriella qui danse en tutu vu qu'il est marié avec ma tante/oncle Marcelline/Marcel. Un hormossexuel c'est rien, ou plutôt c'est... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

10 1
Avatar koffe
8
koffe ·

Critique de Zazie dans le métro par Ogami

romans-français [edit] Zazie dans le métro est le livre qui fît connaître Queneau du grand public. Sous les conseils d'une amie, je me suis intéressé à cet ouvrage. Disons le tout de suite, Zazie dans le métro est un excellent livre. Queneau dans son livre rend Paris loufoque, les gens, les monuments, la ville est loufoque. Elle est vu de différentes façons par les différents protagonistes.... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

5 1
Avatar Ogami
8
Ogami ·

Doukijoudonktan

Zazie Dans le Métro m'a frappé, de plein fouet.. Mais quel livre, mais quelle écriture, mais quelle fluidité ! Les stations (langue orale, références littéraires, déclamations théâtrales, jeux de mots, néologismes ...) défilent, mais on a pas envie de s'arrêter. Avec Raymond Queneau, on se sent bien dans les souterrains de la langue française. Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

13 1
Avatar SuperCertes
10
SuperCertes ·

Ou comment s'amuser avec grâce.

Queneau est un génie. Je n'en doutais pas, mais ce roman n'a fait que le confirmer. Il nous prouve qu'il est possible de maîtriser la langue française avec brio tout en se jouant d'elle, tout en jouant avec elle. Et c'est bien parce qu'il la maîtrise avec autant de grâce qu'il peut se permettre de l'utiliser avec tant de légèreté. J'ai admiré la pertinence du vocabulaire et ri des... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

4
Avatar Major
7
Major ·

Merci pour la soirée médecine !

Car oui, ce roman là est un résumé des nuits sans sagesse des carabins. Ces soirées méconnues, ou plutôt mal connues. Ou la mesure de sa jeunesse sacrifiée et la liberté éphémère offerte rendent les acteurs impertinents dans le phrasé mais pertinents dans le propos. Ici et là, mêmes décors. En quelques heures on retrouve un homme en tutu qui s'élance sans complexe, la grenadine... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

2
Avatar Jeanne51
9
Jeanne51 ·

Zazie dans l'tromé

Prendre la langue française avec légèreté. Faire de la langue un jeu et du jeu une langue. La critique pourrait s'arrêter là, car si ces deux phrases ne résument pas les enjeux de l'oeuvre, aucune autre ne le fera. Mais ne pas continuer serai trop facile, car la critique aussi ne tient-elle pas un peu du bac à sable? Beaucoup condamnerons cette légèreté omniprésente de l'oeuvre, ainsi... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

5
Avatar locsi
8
locsi ·