Couverture Zone

Zone

(2008)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 2
  4. 9
  5. 6
  6. 8
  7. 17
  8. 29
  9. 26
  10. 9
  • 106
  • 19
  • 200
  • 12

Trajet, réminiscences, aiguillages, allers-retours dans les arcanes de la colère des Dieux. Zeus, Athéna aux yeux pers et Arès le furieux guident la mémoire du passager de la nuit, fils d'un Français qui a fait la guerre d'Algérie et d'une pianiste d'origine croate.

Critiques : avis d'internautes (9)

Zone
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Puissance du style et force romanesque

Un homme dans un train entre Milan et Rome. Au fil des gares traversées il se souvient. De son passé et de celui de la Zone. La Zone c'est la zone de guerre très ancienne que constituent les rivages de la méditerranée et l'Europe. Il se souvient des victimes et des bourreaux (dont il fut), des victimes devenues bourreaux et des bourreaux devenus victimes. Au fil des années passées dans un... Lire l'avis à propos de Zone

4 2
Avatar Coriolano
8
Coriolano ·
Découverte
Critique de Zone par MarianneL

J’ai éteint la radio, la musique, fermé les fenêtres pour me laisser porter par le rythme du texte de Mathias Énard. J’ai lu à voix haute des passages de « Zone » à tous ceux qui passaient près de moi ou qui m’appelaient, pour partager ma délectation du texte et de son rythme. J’ai toujours aimé le rythme du train, lieu idéal de lecture. Il y a 25 ans, j’avais – coquetterie de l’époque – lu «...

8 5
Avatar MarianneL
10
·
Portrait d'une zone en guerre permanente

Un homme prend le train à Milan en direction de Rome. Il porte une valise qu'il attache au porte-bagage à l'aide d'une paire de menottes. On va découvrir, au fil du roman, qu'il s'agit d'un agent secret. Il se donne une identité, Yvan Deroy, qu'il révèle être fausse : c'est le nom d'un dangereux malade mental. Son vrai nom, il faudra attendre plus de 200 pages pour le connaître : Francis Servain... Lire la critique de Zone

6 2
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·
Critique de Zone par chatlena

Ce chef-d’œuvre, cet ovni littéraire parle de guerre(s), d'amour, de perte, de mort, de littérature, de ville(s), de monde, de monstre. L'écriture y est au paroxysme du souffle et de la langue. Une écriture qui prend en compte la part humaine du langage. Un livre qui prend vos tripes et ne les lâche que 500 pages plus loin, vidé, sur le carreau avec la culpabilité d'avoir aimé un monstre (un... Lire la critique de Zone

2
Avatar chatlena
8
chatlena ·
Parlez moi de vos points et de vos majuscules

Je n'ai pas réussi à lire ce livre et j'en suis bien attristée parce que le texte me semblait prometteur et les notes de mes contacts SC sont très bonnes. Mais impossible de dépasser les vingt premières pages, impossible de me plonger dans le roman quand me manquent le souffle et les pauses de la ponctuation. Impossible de critiquer sans noter mais évidemment ma note reflète plus ma... Lire l'avis à propos de Zone

2
Avatar louisa
3
louisa ·
Toutes les critiques du livre Zone (9)
Vous pourriez également aimer...