En 1792, Sade qui était alors membre de la Section révolutionnaire des Piques rédigea son "Idée sur le mode de sanction des lois" qui fut approuvée par l'assemblée générale de cette section le 2 novembre 1792, l'an 1 de la République française.
Or Sade l'aristocrate, y fait preuve en ces temps révolutionnaires, d'un extraordinaire discernement et sens prémonitoire de la menace de confiscation par un système représentatif des acquis démocratiques de la révolution.
Ainsi: "les hommes (...) auxquels vous ne déléguez que momentanément une portion de souveraineté, qui n'appartient qu'à vous, ne peuvent, sous aucun rapport, posséder cette souveraineté dans un plus haut degré que le votre.. La souveraineté est une, indivisible, inaliénable, vous la détruisez en la partageant, vous la perdez en la transmettant."
" Peuple, vous pouvez tout sans eux, eux seuls ne peuvent rien sans vous."
" Si vos mandataires peuvent se passer de vous pour faire des lois, si votre sanction leur parait inutile, de ce moment les voilà despotes, de ce moment vous êtes esclaves."
"Vous êtes perdus, s'ils vous donnent des lois que vous n'avez pas sanctionnées, car s'emparant alors du foyer de puissance, (..) ils éclipseront bientôt l'autorité qui ne doit jamais sortir de vos mains."


225 années plus tard, nous avons tout loisir de mesurer tout ce qui est sorti de nos mains et au profit de qui.

steka
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Eléments d'une conscience critique, Sade, mon prochain, Contre la domination et Contemporanéité 2 - 1790/1810

Le 3 avril 2012

10 j'aime

2 commentaires

La Société du Spectacle
steka
10

Du Devenir marchandise

Lire « La société du spectacle » n'est pas chose aisée. Non pas que ce livre soit particulièrement difficile en lui-même, mais parce que cette difficulté tient à la nature même de son objet. En...

il y a 11 ans

87 j'aime

17

Le Prince
steka
9
Le Prince

Machiavélique ?

"Je prétends que ceux qui condamnent les troubles advenus entre les nobles et la plèbe blâment ce qui fut la cause première de la liberté de Rome : ils accordent plus d’importance aux rumeurs et aux...

il y a 11 ans

79 j'aime

30

Discours de la servitude volontaire
steka
10

De notre servitude volontaire

Ce livre fut écrit il y a cinq siècles. Pourtant, chez tous ceux pour qui le mot Liberté a encore du sens et qui accessoirement savent lire, son actualité s'impose cruellement. Car si la domination a...

il y a 11 ans

62 j'aime

1