Avatar T. Wazoo

Critiques de T. Wazoo

Versus
  Suivre
7.4

Underdog blues

Je retrouve Mark après quelques années, avec l'impression de retrouver un vieil ami. Ça fait quelque temps que je n'ai pas pris de nouvelles, la vie est ainsi faite que je n'ai pas fait l'effort de suivre Mark aussi assidûment que j'ai pu le faire par le passé. Mais quelques secondes seront suffisantes pour éprouver ce confort tranquille, ce sentiment de retrouver cette vieille maison presque... Lire l'avis à propos de Mark Kozelek with Ben Boye and Jim White 2

Avatar T. Wazoo
8
T. Wazoo ·
7.3

L'animation se meurt, mort aux producteurs

Une tragédie que le destin de Hoshiai no Sora, annulé juste avant sa diffusion par un comité de production véreux n'y voyant pas un potentiel commercial suffisant. Résultat des courses : une saison de 24 épisodes réduite à 12, et une fin qui se ressent véritablement comme un coup de hache arbitraire. Ça fait mal, et ce pour plusieurs raisons. Déjà tout simplement parce que... Lire la critique de Stars Align

1
Avatar T. Wazoo
8
T. Wazoo ·
8.1

Pureté folk enchevêtrée

Je me souviens de Sapphie. Trois morceaux, trois suites d'arpèges à 6 cordes, simples, douces, mélancoliques, et cette voix fantomatique porteuse d'une tristesse abyssale, qui lâche de longues plaintes, à côté des notes... Une voix nimbée d'une réverb d'église qui la fait s'échouer sur les falaises érodées d'un deuil insupportable. En 1998, Richard Youngs avait perdu... Lire l'avis à propos de All Hands Around the Moment

2
Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
7.2

Les chaînes d'une enfant du vent

Free. Jazz. Qu'est-ce que ça veut bien dire, free ? Sans attaches ? Sans chaînes ? Littérales et stylistiques ? Pourquoi pas, mais c'est un peu naïf. Il me semble que la liberté est plutôt celle de choisir quoi faire de nos attaches. Le jazz peut être assujetti à son instrumentarium (et encore) mais pas à la manière dont peuvent s'ébattre saxo, cymbales, contrebasses... Matana... Lire l'avis à propos de Coin Coin Chapter Four: Memphis

Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
7.6

Et bonne année !

Peut-on être trop conceptuel ? À vos crayons, vous avez 1 heure 13 minutes et 12 secondes : la durée exacte de Saijiki, album structuré de manière à narrer le passage des 4 saisons du point de vue du Mont Fuji, avec une pochette à l'effigie du Mont Fuji, de la part d'un groupe nommé 3776 en référence à la hauteur du Mont Fuji. Y a comme un pattern non ? Et quand je... Lire l'avis à propos de 歳時記

4 2
Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
7.2

Joyeux ? Noël

Noël s'achève doucement. Pour les plus chanceux, ça voulait dire un bon repas, des cadeaux et un moment chaleureux avec la famille. Bon, ça n'était pas forcément une partie de plaisir ; il y avait le stress de savoir qui s'occupe de cuisiner quoi, où est-ce qu'on mettra mamie, est-ce qu'on réussira à ne pas lâcher un indice qui révélera aux plus jeunes des mouftons que le Père Noël n'existe... Lire l'avis à propos de 2020

3
Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
6.4

✪ Fragrance Nickelodeon ✿

♪ Internet killed the TV star ♪ À chaque fois que je pense avoir mis le doigt sur ce qui me fascine et me plait tant dans la musique scandaleuse de GFOTY, celle-ci se soustrait à mon étreinte telle une anguille ivre et bruyante, mon doigt glisse alors et je me le fourre dans l'œil. Une leçon d'humilité à chaque nouvelle sortie. Ce je-ne-sais-quoi,... Lire la critique de Gfotv

4
Avatar T. Wazoo
10
T. Wazoo ·
7.6

Chair de ma chair

On commence à la connaître, Jenny. Un album concept sur les vampires qui devient une plongée dans l'errance d'une l'artiste en tournée, un EP supposément bouche-trou qui prend la forme d'une méditation sur le format court et l'engourdissement des masses par le streaming... Alors quand la dame nous annonce un album concept qui parlera de l'art ancestral de la pratique amoureuse... on se doute... Lire la critique de The Practice of Love

2
Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
Écouter
7.2

Fragile means that I can hear her flesh

Une main tendue. Je la saisis et me voilà reçu, de l'accueil le plus digne qu'on m'ait jamais fait de mémoire de Wazoo. Reçu non comme un hôte de marque, un prince, mais comme un ami. Nul besoin de caresses dans le sens du poil, il aura suffi à mon hôte de tapoter une place vacante à côté de lui, sur le sol, et je me suis assis là, devant un feu de camp tout menu, à balayer timidement du... Lire la critique de U.F.O.F.

3
Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
Écouter
6.9

Maintenant que tu as ma sympathie... let's go.

J'ai longtemps détesté Vampire Weekend. Oh, par principe, comprenez bien : ces gens-là m'ont toujours paru au mieux fades et au pire passablement irritants. Cette voix suraiguë et surexcitée, ces chansons excessivement sautillantes... Tout cela puait le groupe estival branchouille, trop niais et enthousiaste pour être honnête. Je me serais bien contenté de les ignorer,... Lire la critique de Father Of The Bride

10
Avatar T. Wazoo
8
T. Wazoo ·