Avatar mesmer

Critiques de mesmer

Versus
  Suivre
6.4

Le nouveau Larcenet !

On retrouve avec grand plaisir Larcenet, ici en pleine introspection. C'est toujours sympathique de voir le quotidien d'un artiste qu'on apprécie, sa vie de famille, ses enfants... et ses démons ! Ici, on a des scènes complètement délirantes et psychédéliques de ses moments de black out, tout y est vu avec légèreté, et beaucoup, beaucoup d'autodérision. Les détournements sont tout bonnement... Lire l'avis à propos de L'Étoile qui danse - Thérapie de groupe, tome 1

3
Avatar mesmer
7
mesmer ·
6.5

L'auteur a comme qui dirait, peut être, une libido un peu trop prononcée...

Sublimation : Processus par lequel la pulsion sexuelle échange le but sexuel originaire par un autre, non-sexuel, qui lui est apparenté et change d'objets en faveur d'autres objets socialement plus valorisés. Bref, l'auteur, après Gantz (sur lequel j'étais très mitigé !) remet ça, avec, cette fois quelques différences : le héros n'est plus un fdp, mais juste un mec gentil dès le début. Se... Lire la critique de Gigant, tome 1

Avatar mesmer
5
mesmer ·
Bande-annonce
5.6

[insérez ici un jeu de mot avec les cheveux, digne du meilleur salon de coiffure]

Beaucoup de gags gras, TRES gras (comprendre, en dessous de la ceinture) dans ce film, qui change parfois de ton, cherche à faire passer quelques messages politiques l'air de rien, et... bon sang ces placements de produits aussi lourds que l'humour, parfois... Cependant, quelques gags sont bien trouvés, et m'ont arrachés des sourires. Mais ça reste quand même médiocre malgré tout, tant... Lire la critique de Rien que pour vos cheveux

Avatar mesmer
5
mesmer ·
Bande-annonce
7.5

Très immersif !

Le format est ambitieux. 21 minutes de plan séquence, dans une situation très crédible (un supermarché, symbole de la société de consommation sur sa fin...) Un grand bravo aux acteurs qui jouent avec beaucoup de naturel et justesse. Et une tension, une oppression qui se met lentement en place avec brio (les effets sonores sont excellents au passage). Vraiment, une petite pépite. J'ai rarement... Lire la critique de L'Effondrement

3 5
Avatar mesmer
8
mesmer ·
7.2

Original, mais dur à suivre.

Beaucoup d'histoires visiblement sans liens entre elles. Ca parle d'histoire de cul, plus ou moins glauques, de rencontres avec des gitans, de trafics divers... Le style est assez original, mais il est compliqué de comprendre qui est le narrateur de chaque histoire et resituer les personnages. Lire l'avis à propos de Sur la route encore

Avatar mesmer
6
mesmer ·
6.2

Pas parfait, mais nécessaire.

Le média pour tous est visiblement considéré comme un média "de droite" voire "d'extrême droite". Et.... ça se sent, enfin, surtout dans les réactions de rejet qu'ils subissent. Alors, bien sûr, aucun média n'est neutre. Nous sommes tous soumis à des biais, par le choix des personnes qu'on interview, par les questions qu'on pose, les sujets qu'on choisit de traiter. Et oui, ça donne toujours... Lire la critique de Le Média pour Tous

2
Avatar mesmer
7
mesmer ·
6.8

Vis ma vis de moche.

BD intéressante, d'un handicap pas toujours très souvent (et bien) traité : la laideur. La narratrice, la dessus, ne laisse aucun doute : elle est moche. La prise de conscience des conséquences se fera au prix fort... Je me suis reconnu dans quelques points de la BD, et je pense que pas mal de points auront écho chez la plupart d'entre nous. Lire l'avis à propos de Une vie de moche

Avatar mesmer
7
mesmer ·
5.6

Le fameux thème du survival gore en salle de cours... mais en bien.

Pour un premier tome, je trouve que le style, largement usé depuis, est bien traité. Sans être génial, les héros sont humains, complexes, on rentre pas dans la surrenchère de gore. J'aimerais pouvoir lire la suite... Lire la critique de Dilemma, tome 1

Avatar mesmer
7
mesmer ·
5.9

Relativement insipide

Malgré le fait qu'on apprend quelques trucs, cette BD est relativement fade et sans intérêt, et se fini très (trop ?) brutalement. J'oublierais vite. Lire l'avis à propos de Ca Ne Coûte Rien

Avatar mesmer
5
mesmer ·
6.3

Ca reste excellent

Rendons justice à la faible moyenne de cet album : les vacheries reste dans la lignée des nombrils, c'est à dire, d'excellente qualité. Les 2 pestes sont toujours aussi horribles (on en apprend d'ailleurs un peu plus sur elles, et je peux dire que Vicky, outre son côté garce, est mon personnage préféré de la série, même si les autres personnages restent eux aussi excellents) Karine s'en prend... Lire la critique de Les vacheries des Nombrils T. 1

1 2
Avatar mesmer
8
mesmer ·