👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La mélodie la plus accrocheuse parmi tous les succès commerciaux des Smiths, au service de paroles d’une méchanceté d’autant plus hilarante que Morrissey se parodie lui-même dans son rôle – alors autodestructeur, au regard de la relation de haine qui s’établissait entre lui et la presse anglaise – de "Big Mouth". Aujourd’hui, alors que tout le fiel déversé a été ramené à sa juste mesure (soit un filet de bave de journalistes furieux devant un phénomène de masse qu’ils ne maîtrisaient pas), il reste l’une de ces chansons éternelles qui ne semble pas vieillir (Morrissey remplace d’ailleurs aujourd’hui le mot "walkman" par "iPod", et le tour est joué !).

EricDebarnot
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste 365 days music challenge

il y a 7 ans

6 j'aime

Bigmouth Strikes Again
Phae
10

Sweetness I was only joking when I said I'd like to smash every tooth in your head

Parmi toutes les chansons susceptibles de… Ah, je vous l’ai déjà faite ? Bon ok, je recommence. C’est comme d’habitude incidemment que cette chanson était parvenue à mes oreilles. Longtemps après sa...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

Bigmouth Strikes Again
EricDebarnot
10

Eternelle

La mélodie la plus accrocheuse parmi tous les succès commerciaux des Smiths, au service de paroles d’une méchanceté d’autant plus hilarante que Morrissey se parodie lui-même dans son rôle – alors...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 5 ans

193 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

177 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

160 j'aime

22