👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Il m'est extrêmement dur d'être objectif sur cette chanson, c'est ma chanson préférée et celle qui m'aide à dormir tout les soirs depuis plusieurs années.
Ce morceau est ce que la musique a produit de mieux, un opéra-rock de 7 minutes 21 qui allie à la fois un riff de guitare (doublée dans la majorité du morceau par la basse), une partie batterie que Dom a voulu : à la James Brown.
Des paroles dystopiques (pour changer de d'habitude Matthew :p) et un solo qui me fout des frissons chaque écoute.
Ces paroles assez mystérieuses et rappelant 1984 de George Orwell nous fait plonger à l'intérieur du quotidien d'un Homme qui se meurt intérieurement et qui s'exprime à son amour pour la dernière fois (les paroles dans l'outro lui sont d'ailleurs destinées)


Wash me away
Clean your body of me
Erase all the memories
They'll only bring us pain
And I've seen all I'll ever need
(Lave-moi
Nettoie ton corps de moi
Efface tous ces souvenirs
Ils ne nous apporterons que de la douleur
Et j'ai vu tout ce dont j'aurais jamais besoin)


Matthew revelera au fur et à mesure de nombreuses interview que la chanson est beaucoup plus sombre que l'on croit en l'écoutant


I guess Citizen Erased is loosely about a person disappearing into nothing, declining to take control/power and choosing to fade from memory rather than embrace the chaos; feeling trampled and bowing away. (Je suppose que Citizen Erased parle vaguement d'une personne qui disparaît dans le néant, refusant de prendre le contrôle / le pouvoir et choisissant de disparaître de la mémoire plutôt que d'embrasser le chaos; se sentir piétiné et s'incliner.)


Matthew commence la chanson avec un riff d'une puissance phénoménale grace à sa Manson 7 String E Guitar (une guitare qui sera réutilisée pour The Globalist, considérée comme la suite spirituelle de Citizen Erased)
Une intro composée de 3 notes qui font qu'on l'a en tête pour plusieurs heures à laquelle s'ajoute une basse qui double ces notes à l'octave en dessous.
S'en suit une accalmie accompagnée par un arpège assez cool pendant que la batterie et la basse se calment et restent classiques.
Le refrain revient alors, et c'est le début du meilleur solo de l'histoire, simple mais efficace, ce solo qui a chaque fois qu'il est joué en live, me fout la gaule.
puis le solo laisse place à ce refrain si puissant et si variés (5 accords pour un seul refrain, à savoir Fa, Do, Mi, La mineur et Sol).
Une fois ce chef d'oeuvre effectué, place à un autre chef d'oeuvre : l'outro.

L'outro est inspirée (comme beaucoup de morceaux au piano du groupe) par Rachmaninov et Chopin. C'est la phase finale de cet opéra, la phase où le héros dépérit et disparait du monde, il est désormais le citoyen effacé, comme les autres, et ne désire qu'une chose : que sa bien-aimée l'oublie, passe à autre chose et vive.

C'est aussi simple que ça, foncez écouter ce morceau te le réécouter, puis le reréécouter et ainsi de suite

PS : On est sur SC pour faire des tops, alors autant profiter, top 5 de mes performances live préférées de Citizen Erased :
5- Hullabaloo
4- MTV Supersonic 2003
3- Glastonbury 2004
2- Rock werchter 2015
1- Reading 2011

rePS : https://www.youtube.com/watch?v=4X16q-6Hrrc
Foncez voir cette reprise hallucinante et allez vous abonner à Hod2tube parce que ce gars mértie d'être beaucoup plus connu.

Mathis_Ticule
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Top 10 Morceaux, Les meilleurs morceaux de Muse, 30 days music challenge et Les morceaux qu'on aimerait à son enterrement

il y a 4 ans

5 j'aime

Aucun résultat

Dickshark
Mathis_Ticule
1
Dickshark

Non, ce film n'est pas une plaisanterie.

Sans vous mentir, j'ai pensé que ce film était un fake, et que, mis à part la bande-annonce (que je soupçonnais d'être fausse aussi) rien n'existait. J'étais si naïf... Alors, laissez moi vous...

Lire la critique

il y a 5 ans

8 j'aime

1

Citizen Erased
Mathis_Ticule
10

And the truth's unwinding

Il m'est extrêmement dur d'être objectif sur cette chanson, c'est ma chanson préférée et celle qui m'aide à dormir tout les soirs depuis plusieurs années. Ce morceau est ce que la musique a produit...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

Irregardable
Mathis_Ticule
10
Irregardable

Regardable !

Faire un film mauvais exprès, c'est dur, surtout à ce niveau de nullité. L'excellent et futur Oscar du meilleur réalisateur Babor Lelefan nous offre une approche inédite de l'amour fraternel...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime