C'est aussi profond que la dépression de Michel Houellebecq

Avis sur J'aime des films nuls

Avatar Archimède Kebab
Critique publiée par le

Jamais entendu de chanson aussi profonde que celle-ci, chaque parole est une mine d'or décrivant l'état d'un homme préférant les nanar aux classiques du cinéma, la lumière parmi les lumières prêche la bonne parole avec sa voix mélodieuse et puissante, une chanson absolument déchirante, Michael crie à la face du monde qu'il aime la merde mais il assume et ça c'est beau ! Même Michel à retrouver la joie de vivre grâce à cette chanson, nan franchement 20/20

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 48 fois
4 apprécient

Autres actions de Archimède Kebab J'aime des films nuls