Ma liberté de tancer

Avis sur Ma liberté de penser

Avatar socrate
Critique publiée par le

Cette chanson est honteuse, un vrai scandale : il est absolument inadmissible et indécent de tenir de tels propos quand on gagne plusieurs millions d'euros par an, alors que des tas de gens galèrent en fin de mois. On peut discuter des impôts, les trouver trop lourds ou trop légers, estimer qu'il faut une réforme fiscale en profondeur ou ne rien changer, mais on ne peut décemment prétendre être une victime quand on a oublié de déclarer des revenus et qu'on gagne très largement sa vie. On aimerait tous payer autant d'impôts que Florent Pagny, ça voudrait dire qu'on a ce qu'il faut pour vivre, et même beaucoup plus !

Pour le reste, si on analyse les paroles, on peut constater pas mal d'énormités :

« Quitte à tout prendre prenez mes gosses et la télé »

Ouah, les gosses et la télé mis sur le même plan, il fallait y penser. Les enfants aussi précieux que la télé ? A moins que ce ne soit l'inverse ? Avec une légère dose de mauvaise foi, on pourrait même voir qu'il parle de La télé mais DES gosses (expression pour le moins familière qui désigne en général des enfants), la télé étant ici absolument indispensable car unique. Comment peut-on dire de telles énormités, c'est impensable ! Ah pardon Florent, je te laisse ta liberté de penser que tu tiens autant à ta télé qu'à tes enfants, après tout, tu as raison, c'est ton droit le plus strict.

« Prenez ma femme, le canapé »

La femme, comme les enfants, font manifestement partie du mobilier. Fantastique !

« Je peux bien vendre mon âme au Diable,
Avec lui on peut s'arranger »

Il continue de justifier la fraude ou je me trompe ?

« Ma bonne humeur »

Elle transpire de la chanson ta bonne humeur, mais moins quand même que dans Presse qui roule, il faut bien le reconnaître (désolé, je ne connais pas tout ton répertoire)

« Prenez (...) tout ce qu'à vos yeux a de la valeur,
Et dont je n'ai plus rien à faire »

Alors pourquoi tu râles ?

« J' peux donner mon corps à la science »

D'accord, je signe de suite, si tu craches la thune à l'Abbé Pierre ou aux impôts !

« J' peux vider mes poches sur la table,
Ca fait longtemps qu'elles sont trouées »

Toi l'enfant gâté, tu vas nous faire pleurer !

On apprend aussi dans la chanson :

- qu'il a un revolver (pour tirer sur les voleurs ou les inspecteurs des impôts ?) ;

- qu'il aurait DES « interdits bancaires » (ah la la, la bonne blague) ce qui montre sa méconnaissance du phénomène ;

- qu'il planque du shit sous l'étagère.

Le pire, c'est qu'à force d'avoir entendu cette chanson matraquée à la radio, on aurait presque envie de chanter ce refrain, et cette phrase à laquelle on ne peut que souscrire « vous n'aurez pas ma liberté de penser », même si c'est un peu stupide car personne ne peut vraiment vous prendre ce que vous pensez (sauf avec un « lavage de cerveau »).

Bref, une chanson poujadiste qu'on aimerait bien voir remisée aux oubliettes de la chanson.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3506 fois
151 apprécient · 11 n'apprécient pas

socrate a ajouté ce morceau à 1 liste Ma liberté de penser

Autres actions de socrate Ma liberté de penser