Avis sur

Riders on the Storm par seb2046

Avatar seb2046
Critique publiée par le

Parce que la musique de The Doors recouvrait mes nuits de luxure où mon corps ne m'appartenait plus, juste offert à toute les débauches, sur rien, à en perdre la tête, comme un cavalier sous la tempête. Parce queue je n'étais bon qu'à cela, prendre des coups derrière les buissons ardents, sans piper un maux, car gémir n'était pas de mise, si loin du soleil des Marquises. Suspendue, une pleine lune annonçant seulement les loups, pleins phares, qui faisaient hurler le tigre de leur moteur avant de m'embarquer, comme un chien sans os, un acteur emprunté, dans une série X, où seule la banquette arrière rutilait d'étreintes précédentes...Parce que j'étais pâle, un rider on the storm, qui régulièrement remontait à cheval, sans les principes, le cul entre deux selles, les reines de la nuit cravachaient le cuir, certains genres se mettaient en transe, la musique des corps qui claquent accompagnait le clavier de Manzarek, de Ray majeur en raie mineure, dans la chaleur de la nuit ces notes venaient s'éclabousser par saccades sur ma chair alanguie, brisée par ces tristes étreintes...Parce qu'en revenant comme un cowboy zombie solitaire sur mon lit, seul à ne pas avoir été froissé par ces nuits, qui ne retenaient que mes cris en décapotables, tu trônais torse nu sur papier glacé au-dessus de mon lit. Comme un roi lézard sur mon mur, compagnon de mes routes humides qui défilaient sans borne sur mon visage, sachant toujours, de ta voix chaude, rassurer et sécher mon âme en me murmurant "People are strange"...Telle une flamme de vie m'interdisant, "The end"...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
1 apprécie

Autres actions de seb2046 Riders on the Storm