Pochette Rock & Roll Suicide

Critiques de Rock & Roll Suicide

Morceau de (2000)

Et puis au milieu ...

Un morceau que j'adore, que je ne me lasse pas d'écouter de part l'opposition entre ses deux parties. Très calme durant tout sa première partie. A partir de 1:10, le rythme et le timbre s'accentuent légèrement. Et puis au milieu du morceau, à 1:36, pendant une pause de quasiment une seconde, chant et musique s'arrêtent, aparté qui est immédiatement suivie par le retour de la voix si... Lire l'avis à propos de Rock & Roll Suicide

4
Avatar DocCrabman
10
DocCrabman ·

Le mythe s'effondre ?

Ziggy Stardust avait annoncé à l’avance comment il mourrait : flingué sur la scène par un fan trop amoureux. Et nous, on y croyait très fort, comme quoi le « No Future » a bien été inventé par David, en plus romantique (« Gimme your Hands ») et glamour (« You’re Wonderful ») quand même. L’immédiateté et la fragilité suprême du Rock’n’Roll en deux minutes trente de la plus... Lire la critique de Rock & Roll Suicide

3
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·