Le mythe s'effondre ?

Avis sur Rock & Roll Suicide

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Ziggy Stardust avait annoncé à l’avance comment il mourrait : flingué sur la scène par un fan trop amoureux. Et nous, on y croyait très fort, comme quoi le « No Future » a bien été inventé par David, en plus romantique (« Gimme your Hands ») et glamour (« You’re Wonderful ») quand même. L’immédiateté et la fragilité suprême du Rock’n’Roll en deux minutes trente de la plus belle symphonie qu’on ait composé de ce côté-ci de « Heartbreak Hotel » : quand le mythe s’effondre, tué sur place par notre propre vénération, on sait bien qu’il y aura toujours quelqu’un pour le faire resurgir, du fond d’une ruelle mal éclairée de Londres.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 619 fois
3 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté ce morceau à 3 listes Rock & Roll Suicide

Autres actions de Eric Pokespagne Rock & Roll Suicide