Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Essaies d'écrire des bonnes paroles avant de la prêcher !

Avis sur Suicide social

Avatar Silent-heal
Critique publiée par le

Si vous en doutiez encore, je ne suis pas du tout adepte de la musique rap si ce n'est les grands classiques du genre à savoir Eminem ou Soprano de temps à autres. Mais plus j'écoute OrelSan et plus je me rend compte que son style est au dessus du rap, il s'agit de grandes dénonciations et autres situations criardes envers la société ou les problèmes actuels.

OrelSan a bien évolué depuis ses premières vidéos assez... Choquantes il faut dire (cf : St Valentin), un des derniers titres en date : Suicide Social présent sur l'album "le chant des sirènes" m'a particulièrement ému.
Tout d'abord sa véritable force est propre à son interprète : les paroles. Celles ci sont fortes, très forte. Elles dénoncent en masse tout les problèmes du régime politique actuel tout en partant aussi dans les exagérations homophobes et autres (que OrelSan ne pense nullement) en voici un petit extrait pour ceux qui auraient loupé le coche :
"Adieu les employés d'bureau et leur vie bien rangée
Si tu pouvais rater la tienne ca les arrangerait
Ca prendrait un peu d'place dans leur cerveau étriqué
Ca les conforterait dans leur médiocrité
Adieu les représentants grassouillets
Qui n'boivent jamais d'eau comme si ils voulaient pas s'mouiller
Les commerciaux qui sentent l'aftershave et l'cassoulet
Mets d'la mayonnaise sur leur malette ils s'la boufferaient
Adieu, adieu les vieux comptables séniles
Adieu les secrétaires débiles et leur discussions stériles
Adieu les jeunes cadres, fraichement diplomés
Qu'empileraient les cadavres pour arriver jusqu'au sommet"

Pas mal non ? Le titre s'enchaîne de façon fluide en se répétant sur un même mot : Adieu, on ne cesse de se demander alors pourquoi faire tant de bruit jusqu'à la dernière minute où le coup de feu retentit et tout devient clair : c'est l'histoire d'un homme au bout de sa vie, qui ne veut plus la vivre, qui ne souhaite plus vivre dans un monde où tout n'est que mauvais et qui fait un brainstorming de tout ce qui ne lui manquera pas avant d'appuyer sur la gâchette et que la balle sorte de son barillet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2118 fois
23 apprécient

Autres actions de Silent-heal Suicide social