Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.
Pochette There Is a Light That Never Goes Out

Critiques de There Is a Light That Never Goes Out

Morceau de (1986)

Laissez couler vos larmes...

L’une des plus belles chansons d’amour fou, écrite et chantée par un homme qui se vantait alors – à 27 ans – de ne l’avoir jamais connu (ni émotionnellement ni physiquement !). Qui n’a jamais connu cette sensation de voler littéralement, de s’affranchir de tous les liens matériels et sociaux, par la grâce d’une personne aimée, et de souhaiter en mourir à l’instant même pour ne pas avoir à... Lire la critique de There Is a Light That Never Goes Out

9
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·

Driving in your car...

La première note résonne de toute beauté, c'est comme entrer dans un rêve, si typique de la jangle pop. Et Morrissey tel un ange chante ces couplets qui font vibrer d'émotions. Mais ce qui marque vraiment dans cette chanson reste son refrain. La note de départ coupe net au couplet, puis Morrissey revient de plus belle pour nous sortir 8 phrases de toute puissance : And if a double-decker... Lire l'avis à propos de There Is a Light That Never Goes Out

3
Avatar stevenn33
7
stevenn33 ·