Avatar okilebo

Critiques de okilebo

Versus
  Suivre
Écouter
6.9

Tout simplement magique !

On peut le dire d'emblée : cet album de FGTH est tout à fait surprenant, ambitieux et magnifique. Oui, petit rappel, en 1984, les radios diffusaient en boucle le single "Relax" un peu partout. Le morceau était construit sur une structure assez originale mais on sentait bien que le but de celui-ci était avant tout de plaire à un maximum de public. Par après, d'autres ont suivi sur le même... Lire la critique de Welcome to the Pleasuredome

5 9
Avatar okilebo
9
okilebo ·
-

Chapeau !!!

Je suis loin d'être un spécialiste en electro mais comme souvent, j'ai découvert Mitis un peu par hasard. Dès le début de mon écoute, j'ai été surpris par le professionnalisme de ce DJ. Les morceaux sont extrêmement aboutis. Il suffit d'écouter Breezes, ce single illustre parfaitement mon propos. Ce gars a vraiment un univers bien à lui.... Lire l'avis à propos de Touch (EP)

Avatar okilebo
7
okilebo ·
Écouter
7.9

De l'electro africaine !

Wally Badarou, musicien français d'origine béninoise, a été l'ingénieur du son de Joe Cocker, Mick Jagger, Grace Jones, Robert Palmer, Marianne Faithfull, Herbie Hancock et j'en passe. Echoes, son premier album, est sorti en 1984. Pourtant, je l'ai écouté récemment et je trouve qu'il n'a pas trop mal vieillit. Pour moi, c'est, tout simplement, un petit bijou. Au fur et à mesure de l'écoute,... Lire l'avis à propos de Echoes

2 4
Avatar okilebo
9
okilebo ·
Bande-annonce
7.6

Agréablement dégoutant !

Dès les premières images, le ton est donné. Sans avoir lu aucun résumé, on comprend vite que l'on va suivre une tranche de vie de personnes pas très belles, pas très propres et surtout très méchantes. Malgré leurs défauts évidents, on finit par s'attacher à cette famille plutôt originale. Nino Manfredi est très convaincant dans son rôle de patriarche autoritaire et les autres protagonistes... Lire la critique de Affreux, sales et méchants

12 12
Avatar okilebo
8
okilebo ·
Écouter
7.5

Une puissance dose de dynamite !

A 15 ans, j'ai découvert les filles (dans tous les sens du terme), les soirées entres potes et Back In Black. Oui, c'est à cette époque que j'ai bifurqué de la variété neuneu vers le rock, le vrai. Et ce fut, pour moi, une révélation. Des guitares puissantes, une voix éraillée à souhait et des solides mélodies, .........le pied ! Cet album n'est plus à présenter, chaque morceau détient une... Lire la critique de Back in Black

9 17
Avatar okilebo
8
okilebo ·
7.0

Un Gang Sympa !

Le gang Mazda, c'est avant tout trois auteurs de BD qui interprètent leur propre rôle: Michetz (Kogaratsu), Hislaire (Sambre) et Darasse. Vous allez me dire: c'est pas nouveau. Chez le même éditeur, Raoul Cauvin et Willy Lambil l'avait déjà fait dans Pauvre Lampil. Excepté, ce petit coté de déjà vu, certains gags sont vraiment savoureux même parfois un peu sadiques. Les personnages... Lire l'avis à propos de Le Gang Mazda fait de la bédé - Le Gang Mazda, tome 1

Avatar okilebo
7
okilebo ·
Écouter
6.4

Soft & Hard !

J'ai découvert Pop Evil par hasard, sur You Tube, en écoutant Behind Closed Doors. Et là, vu la qualité du morceau, j'ai compris qu'il fallait absolument que j'approfondisse la question. J'ai donc écouté, en urgence, Onyx dont ce single est extrait et franchement, ce fut une excellente surprise. L'album est, dans son intégralité, d'un... Lire la critique de Onyx

1
Avatar okilebo
9
okilebo ·
Bande-annonce
6.8

Respect et humilité !

Tout d'abord, c'est vrai que je ne suis pas toujours d'accord avec la vision cinématographique imposée par la Nouvelle Vague. Je reproche à ce genre de cinéma son style trop intellectuel et parfois surréaliste. On en oublie même que l'approche originelle du 7 ième art était, à la base, d'être populaire. Pourtant, je dois reconnaitre que certains films issus de ce mouvement sont totalement... Lire la critique de Le Mépris

8 6
Avatar okilebo
10
okilebo ·
Bande-annonce
7.6

Une aventure humaine !

J'ai rarement vu un film aussi élégant, aussi poétique et aussi abouti. On baigne, ici, dans l'histoire profonde de l'Italie et plus précisément de la Sicile. La vie des gens du peuple y est racontée avec beaucoup de réalisme, sans complaisance mais non sans humour. Philippe Noiret est remarquable dans son rôle de projectionniste et le petit Toto (Salvatore Cascio) joue avec beaucoup de... Lire la critique de Cinema Paradiso

11 9
Avatar okilebo
10
okilebo ·
8.0

De la poésie bedephile !

(Cette critique se porte sur l'intégral de la série) Si vous aimez la grande aventure, De caps et de crocs c'est un must. Ici, tout rîme avec qualité. Le dessin de Masbou est d'une très grande finesse. Son traît peut parfois être humoristique mais également très élegant. Le contraste est frappant. Les héroines (Séléné, Doña Hermine) sont dessinées d'une manière très adulte tandis que la... Lire la critique de Le Secret du janissaire - De cape et de crocs, tome 1

2 3
Avatar okilebo
9
okilebo ·