Avatar <  OSWΔLD >

Critiques de < OSWΔLD >

Versus
  Suivre
Bande-annonce
4.1

Quête de reconnaissance d'une licorne flamboyante.

Je dois être une des rares personnes de France à tomber dans la double catégorie sociale : j'ai mon brevet des collèges tout en m'étant farci les 14 précédants films Pokémon. J'ai donc lancé le 15ème en m'attendant au résultat habituel (entre le très moyen et le mauvais, sachant que mon intérêt pour le jeu n'a jamais décliné avec le temps). Celui-ci est très mauvais, le pire de tous même. La... Lire l'avis à propos de Pokémon 15 : Kyurem contre la Lame de la justice

5
Avatar <  OSWΔLD >
2
< OSWΔLD > ·
-

"There is so much hate in my love, there is so much love in my hate"

Décrit par Lukas Moodysson comme « un film en noir et blanc muet avec des sons », Container est un film extrêmement vaste et exigeant. Véritable expérimentation autant dans sa forme que dans son contenu, il expose les variations mentales d’une femme dans un corps d’homme, ou peut-être le contraire, deux personnes partageant la même intimité cauchemardesque dans un espace bichromique oppressant.... Lire l'avis à propos de Container

2
Avatar <  OSWΔLD >
7
< OSWΔLD > ·
5.9

Mercano téléphone maison.

Dessin animé argentin adapté d'une série télé locale, Mercano Le Martien se veut être une parabole subversive sur la société argentine et plus généralement sur les aléas de l'altermondialisme, le tout dans un univers virtuel type Second Life, où il faut débourser moult pesos pour avoir une apparence comme il faut. Histoire d'amitié improbable entre un gamin geek à appareil dentaire et un martien... Lire l'avis à propos de Mercano le martien

4
Avatar <  OSWΔLD >
5
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.3

Enter the voice.

Le combo réalisateur au nom imprononçable et film sur les rouages de l’embrigadement sectaire a du bon. Première réalisation injustement boudée en France (on peut toujours espérer un direct-to-DVD, encore que…), Sound Of My Voice est, à l’instar du génial Another Earth, co-écrit par Brit Marling. Elle interprète ici une gourou à la beauté diaphane qui vit dans un sous-sol californien et qui... Lire l'avis à propos de Sound of My Voice

6
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
7.0

Swedish spleen ou l'insoutenable légèreté de l'être.

Falkenberg, petite ville côtière suédoise. C’est la fin de l’été et cinq amis d’enfance s’ennuient et doutent de leur avenir. Ils font des casses dans des maisons vides et trainent nus dans les bois. Presque sans scénario et avec des acteurs amateurs (le réalisateur a simplement réuni sa bande de potes), Adieu Falkenberg est la meilleure – car la plus réaliste et bouleversante - représentation... Lire l'avis à propos de Adieu Falkenberg

7
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.7

Le grand pardon.

Another Earth présente un postulat de départ assez stupéfiant : la découverte d'une jumelle totale à notre Terre - une "Terre 2" - et tout ce qui s'y situe (nous les premiers) dans l'espace. Je préviens tout de suite : si vous vous attendez à de la science-fiction pure et dure comme le laisse présager le pitch (ou du moins cette partie du pitch), passez votre chemin. L'autre Terre n'est ici... Lire l'avis à propos de Another Earth

2
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
8.1

"Il va y avoir un tsunami"

C'est dans un magnifique écrin sépia que Shiji Aoyama nous convie à un long, mais jamais fastidieux, voyage vers la lumière. Récit d'une reconstruction, d'un "départ à zéro", Eureka se découpe en trois parties : la première - l'élément déclencheur, le drame, ne dure qu'une dizaine de minutes - la deuxième est un glissement narratif inextricable, prenant place deux ans plus tard sur les lieux du... Lire l'avis à propos de Eureka

9
Avatar <  OSWΔLD >
7
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.0

De l'art (libéral) ou du cochon.

5 car inoffensif. C'est un bon film, ni vraiment comique, ni vraiment dramatique: vitrine parfaite du genre batard qu'est la "comédie dramatique". Josh Radnor, indécrottable héros de How I Met Your Mother porte ici la double casquette de réalisateur-acteur, dans un rôle qui n'est finalement qu'une variation indie de celui qu'il interprète dans l'interminable série. Nous aurons également le... Lire l'avis à propos de Love & Other Lessons

10
Avatar <  OSWΔLD >
5
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
7.2

"Ne deviens jamais poinçonneuse de bus"

Fascinant titre que "Le labyrinthe des rêves". Or il ne s'agit en rien d'un film sur l'inconscient. Le rêve, on est ici de plein pied dedans. Un rêve ou plutôt un doux cauchemar ouaté. Avec son scénario qui tiendrait sur une carte postale, ce film de Sogo Ishii (qui se fait désormais appeler Gakuryu), ordinairement plutôt connu pour ses oeuvres punks et violentes, imprime un trouble... Lire la critique de Le Labyrinthe des rêves

8
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·