Avatar ouaillenot

Critiques de ouaillenot

Versus
  Suivre
6.8

Critique de Les cinq cents millions de la Bégum par ouaillenot

Que feriez-vous avec un héritage de cinq cent millions de dollars ? La réponse que nous donne Jules Verne est bien différente de celle que la majorité d'entre nous donnerait aujourd'hui ! Ces 500 millions, partagés entre deux héritiers, l'un français et l'autre allemand, serviront à construire deux idéaux aux antipodes l'un de l'autre. D'un côté, la Cité de l'Acier, une dystopie sur fond... Lire la critique de Les cinq cents millions de la Bégum

Avatar ouaillenot
7
ouaillenot ·
8.1

Critique de Lettre d'une inconnue par ouaillenot

Une nouvelle qui se lit rapidement et qui vient titiller encore nos conceptions de l'amour et de la passion. Stefan Zweig nous plonge ici dans la douleur d'une femme dont la passion amoureuse n'est pas réciproque. Sous forme de lettre, l'intrigue paraît au départ presque simpliste. Quelle est donc cette femme que la passion adolescente aveugle n'a jamais quittée ? Je me suis prise à imaginer... Lire la critique de Lettre d'une inconnue

1
Avatar ouaillenot
8
ouaillenot ·
7.4

Critique de Come prima par ouaillenot

Une belle escapade à la recherche de l'héritage familiale qui réunit deux frères aux personnalités bien aiguisées, le tout dans une Italie sublimée. Les personnages étriqués par leur héritage, qu'il soit social, familial ou issu de l'enfance sont la prédilection d'Alfred, et on retrouve bien cet aspect dans ce road-trip au couleurs flamboyantes. A l'heure où la soif de liberté nourrit les... Lire l'avis à propos de Come prima

Avatar ouaillenot
8
ouaillenot ·
7.5

Critique de En cuisine avec Kafka par ouaillenot

J'ai découvert Tom Gauld sur un stand du festival d'Angoulême il y a quelques années, et ce fut un coup de coeur immédiat. Au milieu de la foule, je m'étais plongée malgré moi dans sa BD "Vers la ville" et j'avais été complètement absorbée par le dessin et le style que lui-même qualifie de nihiliste. J'ai lu ensuite Goliath, que j'ai trouvé moins bien, et je n'en ai plus tellement entendu... Lire la critique de En cuisine avec Kafka

Avatar ouaillenot
10
ouaillenot ·
7.4

Critique de L'Équipée malaise par ouaillenot

3e incursion dans l'univers de Jean Echenoz, cette fois beaucoup plus en amont de sa carrière puisque L'équipée malaise a été écrit dans les années 80. Et je dois dire que je l'ai ressenti rapidement. Le style m'a paru bien plus austère que dans Les Grandes Blondes et Envoyée spéciale, même si le décalage par rapport à l'intrigue et l'exercice visant à malmener le lecteur trop crédule sont... Lire l'avis à propos de L'Équipée malaise

Avatar ouaillenot
7
ouaillenot ·
7.4

Critique de La Magicienne - Les Vieux Fourneaux,... par ouaillenot

Toujours aussi délicieux, les Vieux Fourneaux découvrent dans ce tome-ci une nouvelle forme de contestation, qui est loin de faire l'unanimité... la ZAD ! Tout en humour - évidemment - Cauuet et Lupano abordent dans ce 4e tome le rapport pas si facile entre le syndicalisme et l'écologisme. Les vieux anar' réussiront-ils à réconcilier les mouvements contestataires ? Rien de tel qu'une histoire... Lire la critique de La Magicienne - Les Vieux Fourneaux, tome 4

Avatar ouaillenot
9
ouaillenot ·
7.9

Critique de Une saga moscovite par ouaillenot

Un de ces livres que l'on ouvre en sachant bien qu'il va nous accompagner pour un temps, dans lequel on plongera lentement mais non sans délectation. Vassili Axionov, lui, est un des ces auteurs suffisamment sûrs d'eux pour se permettre l'auto-dérision, des touches de folie et une complicité certaine avec le lecteur. Il faut dire qu'on ne pourra pas lui enlever la culture érudite dont il... Lire la critique de Une saga moscovite

2
Avatar ouaillenot
8
ouaillenot ·
Bande-annonce
7.5

Infinie poésie

Je n'ose en dire plus que le titre de cette critique de peur d'abîmer la beauté sublime que j'ai ressenti en regardant ce film. Allez donc le voir, le re-voir et le re-re-voir, avec tout de même un petit paquet de mouchoirs... Lire la critique de Au revoir là-haut

Avatar ouaillenot
10
ouaillenot ·
7.4

Critique de Moby Dick par ouaillenot

C'est toujours un vrai plaisir de lire du Chabouté, mais alors le voir adapter Moby Dick, c'est le ponpon ! On dirait presque que Melville a écrit l'histoire pour Chabouté... La mer, l'angoisse qui monte sur le bateau, le défi de dessiner un animal dont les dimensions dépassent l'imaginable... tout fonctionne avec l'univers de l'auteur de BD et il relève le pari haut la main. Je n'ai pas lu... Lire l'avis à propos de Moby Dick

Avatar ouaillenot
8
ouaillenot ·
7.7

Critique de La Genèse - Universal War One, tome 1 par ouaillenot

[Critique de la série] Denis Bajram devient le nouveau maître de la science-fiction avec cette série ! J'avoue que je ne m'étais pas tellement intéressée à ce genre en bande dessinée depuis les vieilles BD que je lisais enfant et ado du type Yoko Tsuno. A vrai dire, j'ai découvert Denis Bajram aux côtés de sa femme Valérie Mangin dans le tome 3 de Abymes. Et même après avoir entendu parler... Lire l'avis à propos de La Genèse - Universal War One, tome 1

Avatar ouaillenot
9
ouaillenot ·