Avatar poko

Critiques de poko

Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.2

Critique de Le Tombeau des lucioles par poko

Quand on en vient au cinéma d’animation, il y a quelques grandes modes : à gauche sur la carte, à droite sur la carte ou n’importe où sur la carte. A gauche, il faut avoir vu Bambi, le Roi Lion ou Pocahontas. N’importe où, on peut avoir vu n’importe quoi, mais personnellement, je conseille le Roi et l’Oiseau. Et puis à droite, il y a tous les Ponyo, Chihiro et le Tombeau des Lucioles, d’Isao... Lire la critique de Le Tombeau des lucioles

3 2
Avatar poko
8
poko ·
Bande-annonce
8.0

Critique de Le Voyage dans la Lune par poko

Ca doit faire dix ans que j’avais envie de voir le très fameux Voyage dans la Lune de Georges Méliès, qu’un monument au cinéma judicieusement placé entre mon marchand de café et ma librairie préférée honore – rappel constant s’il en est –, mais voilà, j’ai toujours eu peur qu’il s’agisse d’un long truc ennuyeux. En guise de quoi, j’ai eu droit aujourd’hui à un bref film très amusant. La plupart... Lire la critique de Le Voyage dans la Lune

5
Avatar poko
7
poko ·
Bande-annonce
7.4

Critique de La Rose pourpre du Caire par poko

Jusqu'à il y a peu, je n'avais rien vu de Woody Allen - et je le confondais avec Andy Warhol parce qu'ils ont presque le même nom ; puis j'ai vu Minuit à Paris et, quand j'ai voulu prendre mes renseignements sur le réalisateur, je n'ai pas trouvé de banane ou de Diptyque Marilyn. Mon monde s'est écroulé, il ne me restait plus qu'une chose à faire : regarder la Rose Pourpre du Caire, qu'une amie... Lire la critique de La Rose pourpre du Caire

2 1
Avatar poko
7
poko ·
6.2

Critique de Antigone par poko

Le nom de Cocteau semble à bien des oreilles aussi familier qu'un mot de vocabulaire courant, on dit Cocteau comme on pourrait dire clavier, ça vient tout seul. D'une manière ou d'une autre, son nom dépasse celui de bien des classiques, et j'ai pourtant l'impression qu'il est moins lu. Ou alors lu plus par hasard, trouvé sur une étagère au détour d'une bibliothèque ("Maman, je peux t'emprunter... Lire l'avis à propos de Antigone

Avatar poko
6
poko ·
6.6

Critique de Le Grand Meaulnes par poko

Ecrire sur Le Grand Meaulnes, d'Alain Fournier, une critique totalement objective serait pour moi assez difficile. J'ai pour la littérature du début du XXè siècle une affection assez irrationnelle. Elle un goût d'enfance et je n'y peux rien. Je crois que c'est le style impeccable, très léger, très prenant, ce style qui, sans lourdeur, fait passer chaque mot compliqué comme une lettre à la... Lire la critique de Le Grand Meaulnes

8
Avatar poko
7
poko ·
7.9

Critique de La Tragique Histoire du docteur Faust par poko

Le personnage de Faust n'est plus à présenter. Repris en musique, au cinéma, dans la littérature, peint et repeint, il est une des figures littéraires les plus connues de la littérature européenne, et cela surtout grâce aux versions de sa vie que Goethe à écrites. Mais il ne faut pas pour autant croire que le mythe est né du romantisme allemand. C'est en fait la réécriture par Christopher... Lire la critique de La Tragique Histoire du docteur Faust

5
Avatar poko
8
poko ·
8.2

Critique de L'Homme qui savait la langue des... par poko

Encore une fois, je grommelle contre Senscritique qui n'autorise que des points entier sur une échelle de dix. Comment noter L'homme qui savait la langue des serpents ? Six semble trop peu pour un livre qui, au fond, n'est pas mauvais, mais sept, la note que j'attribue quand tout va bien, n'est-ce pas trop ? Dès les premières lignes, j'ai eu sur l'Homme qui savait la langue des serpents un... Lire la critique de L'Homme qui savait la langue des serpents

3
Avatar poko
7
poko ·
7.1

Critique de L'Amant par poko

Parfois je me dis de Marguerite Duras que, quand on en a lu un livre, on les a tous lus. Ou est-ce du Nouveau Roman ? Je ne saurais le dire exactement, mais il y a dans ce style "déstructuré", comme on nous l'apprend complaisement, une forme presque litanique de monotonie. Les souvenirs, les événements, tout se succède dans un calme passif ; on observe la vie contée sans plus s'y mêler, sans... Lire la critique de L'Amant

11
Avatar poko
6
poko ·
7.5

Critique de La Pologne vue par les yeux d'une... par poko

Marzi, la bande dessinée scénarisée par Marzena (Marzi) Sowa et dessinée par Sylvain Savoia, je l'avais lue enfant, alors que les planches, semaine après semaine, paraissaient dans les Journal de Spirou que je recevais de ma voisine. Je n'avais pas vraimant accroché à cette histoire un peu trop proche et trop éloignée de moi, dans laquelle je pouvais d'une certaine manière me reconnaître et... Lire l'avis à propos de La Pologne vue par les yeux d'une enfant - Marzi : L'Intégrale, tome 1

2 2
Avatar poko
6
poko ·
7.1

Critique de Les Champs d'honneur par poko

Les Champs d'honneurs, c'est le récit des vies des morts qui semblent croupir autour du narrateur, un narrateur perdu entre ses lignes, dont on sait à peine qu'il est celui qui, à quelques mois d'intervalle, à perdu son père, la tante de celui-ci et son grand-père maternel. Dans le ton, on perçoit l'impact de ces morts ; celle du grand-père naturelle, acceptable, succède aux décès de père et... Lire l'avis à propos de Les Champs d'honneur

1
Avatar poko
7
poko ·