Créer un post
14

Animaux tués dans des films, es-ce réellement nécessaire?

À propos de El Topo Apocalypse Now Cannibal Holocaust Old Boy Pink Flamingos Ben-Hur Carne

Illustration Animaux tués dans des films, es-ce réellement nécessaire?

Dernièrement, je naviguais sur le net et je me suis aperçu que dans plusieurs films que j'aimais bien ou culte, des animaux sont tués pour une scène en particulier. Qu'en pensez vous? Le savoir détruit t'il un peu le film? Es-ce utile pour le propos d'un film? Une barbarie ou un jusqu' au boutisme nécessaire? Qu'en pensez vous? J'aimerais avoir votre avis sur la question...

  • 1251 vues
  • 51 réponses
· signaler
Avatar Axel Courdy
Voir tous ses posts
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

51 réponses

5
Nos Ferah ·

Amatrice de genre épouvante/gore/torture-porn, le massacre d'animaux est un risque réel dans les films que je visionne. Je me renseigne toujours avant de regarder un film afin de savoir si des animaux ont réellement été massacrés ou non. Pour moi, c'est absolument inadmissible et inhumain. Je refuse de voir cela. Entre les mechanimals et les images de synthèses, il y a moyen de ne sacrifier aucune vie. Il y a ainsi des films que je ne regarderai jamais car des animaux sont morts. Pour ma défense, j'ai visionné Cannibal Holocaust quand j'avais une quinzaine d'années... Au milieu des années 90, ce genre d'infos ne circulaient pas. Je ne l'ai jamais revu depuis. Comme Snuff102, jamais vu, car j'ai lu que le réalisateur fait massacrer un cochon en scène d'ouverture. Ne cautionnant en aucun cas le martyr ou la torture animale, je refuse ce genre de production. Le cinéma doit rester divertissant et les hectolitres de sang doivent restés un simulacre et non provenir d'un massacre ! Lorsque la souffrance devient réelle, ce n'est plus du cinéma, c'est une triste réalité.

    signaler
3
DeanMoriarty ·

Et que dire quand il s'agit de morts involontaires ? http://www.huffingtonpost.fr/2012/11/20/animaux-morts-hobbit-tournage-peter-jackson-peta_n_2163706.html

    signaler
1
Axel Courdy ·

C'est pas pareil, vu que c'est accidentel. Mais ça craint aussi, si ce n'est plus.

    signaler
Gabriel Dr. ·

Ils auraient dû mieux s'occuper des étables/fermes au lieu des acteurs !

    signaler
2
Gabriel Dr. ·

Ton post est très intéressant. Quand j'avais vu "Apocalypse Now" : j'étais déjà en train planer; mais je pense pas la vache a eu aussi mal par rapport aux pauvres animaux de "Cannibal Holocaust" ! C'est horrible !

Cela est désolant ! Merde, si ils font encore ça aujourd'hui !... On...Ils peuvent en créer de façon très bien faite et en faire ce qu'ils veulent ;) ! C'est mieux comme ça.

    signaler
Axel Courdy ·

Je trouve aussi mais pourtant, nous tuons des animaux tous les jours pour les manger et dans les films, je ne pense pas qu'il les jetes, alors, oui, je trouve que ça va un peu trop loin quand on doit faire ça mais si ils le font, ça doit avoir du sens, je ne sais trop quoi en penser.

    signaler
Gabriel Dr. ·

Ouais, dans "Apocalypse Now", c'est le seul compréhensible : c'est un rituel traditionnel de tribus...elle n'a du trop souffrir comparée aux autres...mais bon.

    signaler
Axel Courdy ·

Ca m'avait surpris aussi dans El Topo, je m'en doutais mais j'avais qu'un doute, je ne pense pas qu'eux non plus ont trop souffert mais si Jodorowsky et Copolla se sont excusés c'est qu'ils le regrettaient alors la question suivante, es-ce réelement néssésaire? Et surtout es-ce si amoral que ça? et aussi, esque ça rendrait ses films moins biens?

    signaler
1
Gabriel Dr. ·

En tout cas, dans "Cannibal Holocaust", ça l'est !

    signaler
Gueule_DAnge_PLP ·

11:29:23 mardi 28/03/2017, En quoi le fait que ça serait qualifié de "rituel traditionnel", ça justifierait l'acte ? :-/ (Songeur)
ça reste pas moins un meurtre.

Et autre chose, que diriez-vous, si à la place d'un Animal, ça serait un humain ? (Songeur)

    signaler
1
Gabriel Dr. ·

Après, dans "Ben-Hur", cette scène est tellement spectaculaire qu'on y voit que du feu. Ils ont du couper des plans où l'on voit de "beaux" accidents.

    signaler
1
Axel Courdy ·

Possible, je ne l'ai pas vu( a mon grand dam). Il a l'air bien.

    signaler
1
Gabriel Dr. ·

Je me suis cru au beau milieu d'un magnifique théâtre...

    signaler
1
Real Cosmic M ·

Je ne saurais dire honnêtement. Si on prend un film plus récent comme The Revenant je dirais que dans le contexte c'était plus une question de survie sans pour autant être utile narrativement. Après je n'ai vu aucun des films que tu mentionnes donc voilà. Donc tout dépend du propos du film en question et sa place dans le métrage.

Mais en ce qui concerne les vrais animaux, je pense qu'il y a une législation très stricte à ce sujet. Il y a une époque où on s'en foutait du sort des animaux dans le cinéma et puis il y a eu une lois qui réglemente leur utilisation et que maintenant c'est strictement interdit (la mention aucun animal n'a été blessée ou tué durant le tournage est même devenue obligatoire). Néanmoins, il y a toujours des affaires de ce type qui revienne (comme le cas Bilbbon le Hobbit). Donc narrativement, s'il y a besoin de tuer des animaux, la législation à l'heure actuelle empêche que de vrais soit impliqués (en principe)

    signaler
1
dagrey ·

Je suis absolument contre le fait de tuer des animaux dans des films. L'exemple le plus frappant demeure celui de Cannibal holocaust de Deodato. Je considère également qu'aujourd'hui la question est plus sensible que pas le passé. Ton post est une bonne initiative en tous les cas.

    signaler
Tom Val ·

A méditer..

    signaler
DeanMoriarty ·

A l'heure où on peut tout recréer par ordinateur avec un réalisme plus vrai que nature, je ne vois vraiment pas l'intérêt d'aller tuer de vrais animaux. Pour Cannibal Holocaust, le massacre de vrais animaux participent au caractère immonde et sordide du film, ça peut donc se justifier.

    signaler
DeanMoriarty ·

C'est chiant qu'on ne puisse pas modifier les messages, j'ai fait une vieille faute d'orthographe. Sauras-tu la trouver ?

    signaler
1
Gabriel Dr. ·

...le massacre de vrais animaux *participe ;) ! Tu peux faire un "copier" de ton texte (même si tu l'as envoyer), le supprimer, faire "coller", et le renvoyer sans les fautes ;) !

    signaler
DeanMoriarty ·

La flemme. Mais merci pour le tuyau ;) !

    signaler
Gabriel Dr. ·

Mais c'est tout naturel ;) !

    signaler
Gueule_DAnge_PLP ·

12:23:45 mardi 28/08/2017, Vous croyez que c'est réellement ça qui est important dans ce que vous avez dit ? (Songeur)
Rien ne peut justifier le meurtre d'un Animal, rien !

    signaler
Nicolas_S ·

Ils ont toujours trouver un moyen de "tuer" des acteurs, alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les animaux, je ne savais pas pour Apocalypse Now, c'est assez horrible de filmé ça surtout que la scène, bien qu'elle accentue l'ambiance, reste selon moi assez dispensable, en tout cas pas besoin d'un vrai animal pour ça. Pour Old Boy à la limite c'est différent, manger du poulpe vivant est "banal" en Corée, donc je ne pense pas que Park Chan-Wook est vraiment fait ça pour choquer et donner du réalisme, après c'est surtout la culture du pays qui peu repousser.
Après pour Cannibal Holocaust je n'est pas vu le film mais il est apparemment mauvais et juste purement choquant, c'est de la provoc' sadique et perverse qui ne servira jamais un propos artistique...

J’espère vraiment que ce genre de pratique n'existe plus...

    signaler
Jibest ·

Tu ne l'as pas vu donc tu ne peux pas dire que c'est une satire médiatique

    signaler
1
Nicolas_S ·

Et tu pense vraiment que ça justifie le massacre de plusieurs animaux...

    signaler
Jibest ·

C'est un film qui se passe dans la jungle amazonienne où c'est la façon de se nourrir et parfois de se protéger des habitants. Donc ce n'est pas plus choquant que les pratiques des autres cultures, comme les Coréens.

    signaler
Irina Schwab ·

La tortue n'est pas tuée pour se protéger ni pour se nourrir. Elle est découpée en morceau et torturée pour le petit, plaisir sadique et curieux des petits cons de journalistes. Rien à voir avec les pratiques d'autres culture. Un animatronic aurait pu le faire mais forcément torturer et tuer une vraie tortue ça coûte moins cher. Rien ne justifie les animaux tués par les journalistes dans la jungle. Et au passage oui c'est bien un film de merde qui se veut une satire des médias.

    signaler
CréatureOnirique ·

A vrai dire, ça ne me dérange pas plus que ça. Que ça arrive à un homme, non, c'est inadmissible. Mais un animal... franchement, si on peut éviter c'est mieux, mais je ne crois pas qu'il y ait un quelconque problème.

Après, on touche à une question quasi-philosophique: l'animal a-t-il une nature suffisamment estimable pour qu'il devienne sujet de droits, comme l'Homme?

    signaler
1
Gueule_DAnge_PLP ·

11:38:20 mardi 28/03/2017, "quelconque problème" ??? Le meurtre.
Et pourquoi... , pour faire simple, pas un humain alors ? (Songeur)

    signaler
CréatureOnirique ·

Bonjour.

Vous parlez de meurtre ? En disant cela, vous présupposez que la nature de l'animal est au moins égale à celle de l'homme et que, par conséquent, il mérite les mêmes droits. Mais au nom de quoi ?

De plus, quand je parle de "l'animal" ou de "l'Homme", je parle de "l'espèce" animale et de l'espèce humaine. Je ne vois là rien de problématique.

    signaler
Gueule_DAnge_PLP ·

11:41:14 mardi 26/03/2017, Et pour votre 2ème paragraphe, c'est pas "une nature", c'est un Être, et donc les droits doivent en découler.
En quoi il ne serait pas "estimable" suffisamment ?
En quoi le fait que ce soit pas un homme, les Animaux n'auraient-ils pas le droit de vie-vivre ?
"Homme" ? Les femmes n'ont plus, ne sont pas des hommes, elles n'auraient donc pas le droit de vie-vivre ? (Songeur)

    signaler
Jibest ·

Cela ne me pose pas de problèmes dans des bons films où cela est justifié tout en ne pouvant pas avoir recours aux effets spéciaux. Mais dans le cas inverse comme dans Ninja Terminator (film nul, sans justification de cette scène et avec la possibilité de ne pas tuer) c'est un scandale.

    signaler
Axel Courdy ·

Intéréssan point de vue, pourtant, le résultat est le même, non?

    signaler
1
Jibest ·

Les gens ont un rapport à la mort différent selon le contexte. Par exemple on cite pour Cannibal Holocaust les morts de la tortue et du singe et beaucoup moins le serpent et la mygale.

    signaler
Axel Courdy ·

C'est pas faux, je vais réciter El Topo, car c'est un film que j'aime beaucoup, je m'en doutais que les animaux était mourru dans le film avant de me renseigné mais quelque part, ça sert le propos, je trouve et leur morts ne m'as pas si choqué que ça... C'est l'une des raisons qui m'ont fait crée ce post.

    signaler
Gueule_DAnge_PLP ·

11:35:35 mardi 28/03/2017, Rien ne peut justifier le meurtre, d'un Animal.

    signaler
Axel Courdy ·

Pourtant, on en tue bien pour en manger, alors pourquoi pas dans un film? Oui, c'est chaud de tuer des animaux, quelque part mais je pense pas qu'ils jettent les cadavres après, ils doivent bien les bouffer...J'espère.

    signaler
Gueule_DAnge_PLP ·

11:33:49 mardi 28/03/2017, Pas suivant le "contexte", comme vous l'avez dit ou plutôt montré, sans le vouloir, après, c'est suivant la personne, humain ou "non humain". (Songeur)

    signaler
Gueule_DAnge_PLP ·

11:32:41 mardi 28/03/2017, En quoi ça justifierait l'acte ? Le fait que ça serait, soi-disant, un "bon film. (Songeur)

    signaler
fvke ·

La plupart des films que tu cites dans ce post sont assez particuliers, c'est-à-dire qu'ils sont réputés pour être très trash (en disant ça je pense surtout au John Waters, à El Topo et à Cannibal Holocaust, après tout le monde sait que Gaspard Noé ne fait qu'essayer d'être subversif tant bien que mal)...
Donc tous ces films font déjà un postulat très clair : ça va être sale, cruel, et gratuit. C'est pour ça qu'apprendre que des animaux sont réellement tués sur les tournages ne surprend qu'à moitié en réalité.

Ceci dit, je suis d'accord avec le fait que, quand même, c'est scandaleux et c'est juste méchant. Des films de fiction comme ceux-ci devraient, en théorie, fixer la limite entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.
Ce problème-là se pose pour d'autres situations à échelles différentes, genre Herzog qui va dans un jusqu'au-boutisme presque absurde : le type fait des films superbes, mais peut-être que travailler avec lui, c'est l'enfer.

Tuer des animaux pour le seul et unique intérêt des images est moralement atroce, la question ne se pose pas. Par contre, celle qui se pose, c'est celle du snuff movie en général, et de sa légitimité (qui pour moi n'existe pas, mais ça n'engage que moi et mes règles d'éthique). Jusqu'où peut-on aller pour la recherche artistique ? Est-ce qu'un consensus suffit ? De toute façon, dans le cas des animaux, c'est évident qu'ils sont pas assez articulés pour être d'accord.

    signaler
Blendermen10 ·

Je viens de regarder pink flamingos, un film dans lequel des poulets sont tués/violés(plus ou moins en même temps) puis mangés(uniquement mangés dans les scènes coupées), tout est vrai, et vu le film je pense que c'est justifiable. De plus le réal justifie en disant que tout les jours on tue des animaux pour les manger, alors pourquoi pas pour créer un film(en plus ils ont été mangés), mais bon c'est un film des années 70' à petit budget et très crade, donc là ok, mais dans un film plus récent à moins d'avoir une raison incroyable, je vois pas.

    signaler
Laughing Stock ·

Concernant El Topo, cette attitude face aux animaux annihile complètement son propos. En plus d'être prétentieux, mal foutu, ridicule, le "petit plus-je-massacre-100 lapins" pour mes conneries de mises en scène à la con, suffit amplement à confondre Jodorowski avec tout ce qu'il conspue. Il se croyait au dessus, le bougre, or il ne réussi qu'à faire un mauvais film, un navet prétentieux. La pire des espèces de films

    signaler
Axel Courdy ·

Je suis pas d'accord, déjà, j'aime beaucoup le film et en plus, cette scène, même si c'est dommage d'en être venu la, montre le côté néfaste du personnage, de sa présence, il apporte le mal là ou il passe. Après, j'espère au moins qu'ils les ont manger.

    signaler
Laughing Stock ·

Je suis désolé très cher Axel, mais là tu me déçois : c'est assez léger comme argumentation "même si c'est dommage d'en être arrivé là, ça montre le côté néfaste du personnage", qui est interprété par qui ?
Par Jodorowski lui-même. Cela montre surtout l'esprit dérangé du réalisateur. "J'espère au moins qu'ils les ont mangé". Ben la prochaine fois, il pourrait faire ça avec des chats, ou des dauphins ou pourquoi une famille complète d'êtres humains, pour étayer son propos. Ah et puis non j'suis bête, avec les humains il pouvait pas faire ça, tandis qu'avec des cons de lapins ...

    signaler
Axel Courdy ·

Je vais faire comme si tu n'étais pas condescendant, ce qui est un comble quand on traite quelqu'un de prétentieux et répondre à ton message.

Je parlais plus du fond que de la forme qui, au fond, n'est pas forcément "pire" que les animaux qui travaillent dans un abattoir, on les tues bien pour les manger alors qu'on pourrait se nourrir de végétales.

Ce que je parlais c'était que je comprenais le fait qu'il a présenté sa métaphore de cette manière et je pense que ça n'aurait pas eu autant d'impact avec des plantes ou le fait de ne pas avoir tuer des lapins. En plus, tu aimes bien des films ou on tue aussi des animaux, comme Apocalypse Now, par exemple alors que c'est bien plus dispensable dans apocalypse now que dans El topo, je trouve. Et oui, il a un esprit dérangé, c'est justement pour ça que j'adore la créativité et le jusqu'au boutisme de ses œuvres et beaucoup de réal sont aussi voir plus que lui. Combien de réals ont blessé physiquement/mentalement leurs acteurs pour leur films alors que c'était pas forcément nécessaire?(n'es-ce pas? Friedkin?).

Et puis mettre l'animal au même titre que l'humain... J'adore les animaux moi aussi mais faut pas déconner non plus, un meurtre d'un humain, c'est pas pareil qu'un animal qu'on tue dans un abattoir pour le manger mais je n'ai pas envie d'aller sur ce débat, ça sortirait du propos de mon post d'origine.

    signaler
Laughing Stock ·

Justement : je considère l'humain au même niveau que toutes les espèces. Pour t'en convaincre, lis Darwin, lis "La plus belle histoire des animaux" de Boris Cyrulnik, ou pourquoi pas "le pouvoir du moment présent" de Eckhart Tolle.

Et tu as raison, pas mal de réalisateurs pervers agissent bel et bien : tu peux rajouter Lars von Trier, le réalisateur de "La vie d'Adèle" etc...

    signaler
1
Axel Courdy ·

Pour répondre une dernière fois?( car on auras fait le tour) je ne dit pas "oui, il faut tuer les animaux" je dit" je peux comprendre pourquoi selon le contexte et la forme "

La quête spirituelle tient debout dans l'idée qu'au début, le topo est un être sans limite et qu'a la fin, malgré ses erreurs, il devient un saint et donc, paye pour ses actes .
Après, je peux comprendre qu'on accroche pas au procéder du film.

    signaler
Laughing Stock ·

et puis je te ramène à ta question initiale "tuer des animaux pour un film, était-ce nécessaire ?" Donc moi j'ai répondu non, or toi tu réponds finalement oui, alors que tu avais au départ posé la question...

Et la quête initiatique et spirituelle de Jodorowski est selon moi entachée par le fait d'apprendre (grâce à ton post) qu'il a massacré tous ces lapins pour une mise en scène et un scénario assez nauséabond, et pour un résultat assez médiocre.

    signaler
Mastagli Alexandre ·

Une bonne question, cela peut utile dans le déroulement émotionnelle du film, pour représenter un trauma, dans ce cas je pense au choquant flash back du film Caché de Michael Haneke ou bien cela devient proprement dégueulasse comme Le monde du silence de Cousteau et Louis Malle. On peut en discuter dans l'approche artistique mais il ne faut pas non plus oublier que c'est aujourd'hui plutôt terminer et que nous ne verrons jamais un animal exotique mourir a l'écran sauf dans le cas d'un effet spécial comme l'ours de The revenant.

    signaler
1
Axel Courdy ·

Heureusement et je trouve ça tout de même chaud de buter quelque chose pour un film, une chance que les moyens ont augmentés avec le temps.

    signaler
1
Gueule_DAnge_PLP ·

11:37:07 mardi 28/03/2017, Juste une chose, "buter quelque chose", pas une "chose", c'est un végétal, c'est un Animal, dont on parle, donc un Être, rien avoir.

    signaler
Vous préférez Damon Albarn tout seul ou Gorillaz ? Discutez-en ici
Créer un post