Créer un post

Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bilan du DCEU: fin de la période DC

À propos de Batman v Superman : L'Aube de la Justice Wonder Woman Suicide Squad Man of Steel Aquaman Shazam! The Batman Justice League Batgirl Green Lantern Corps

Illustration Bilan du DCEU: fin de la période DC

Profitons de l’arrivée imminente de Wonder Woman dans son propre film pour faire le point sur le DCEU et son futur très incertain.

Oui, je vois certains qui vont dire que je suis négatif et que le DCEU a été rentable en seulement 3 films, ce qui là aussi est faux mais j’y reviendrais plus tard.

Tout d’abord, on fait le point sur les 3 films officiels qui compose le DC Extended Universe: Donc Man of Steel, Batman V Superman: l’aube de la justice et enfin Suicide Squad puis ensuite chronologiquement: Wonder Woman, Justice League et….une grosse série d’incertitude où un seul titre subsiste car déjà en tournage: Aquaman, pour Décembre 2018.

Pourquoi je parle de séries d’incertitude,il suffit de voir le planning prévu il y a encore 1 an où l’horizon 2018 devait compter The Flash, toujours Aquaman puis en 2019 Cyborg et en 2020, Green Lantern, ça c’était il y a un an….

Entretemps, le bateau a percuté l’iceberg du 21e siècle: les fans via Internet, partagé entre les anti Snyder, les anti DC, les pro Marvel (oui il faut distinguer les deux) et enfin les puristes des comics mais aussi les pro DC (films et séries confondues) les pro Snyder et les puristes...auquel s’ajoute également en plus les cinéphiles Pro Nolan.

Pourquoi rappeler cette liste? Parce que je pense que mentalement vous saurez dans quelle catégorie vous classez et enfin que nous sommes responsables du sabotage du DCEU.

Le côté dark popularisé par The Dark Knight cartonne? Tentons cette approche avec un perso aussi radicalement opposé qu’est Superman et au passage, Avengers ou les films Transformers offre un barouf de 40 minutes pyrotechnico-CGI en guise de climax voire de 3e acte? hop transformons le 3e acte en ersatz live de Dragon Ball Z.

Et si en plus Christopher Nolan à la production proposait également une narration éclatée, certains me diront alors, comme dans Batman Begins mais non, sujet de SF oblige, on commence les allers retours présent/passé qu’une fois passé l’intro sur Krypton. Et là je vais vous surprendre mais je ne critique pas le DCEU en résumant Man of Steel comme ça. Je mets en avant les qualités et/ou défauts qui ont fait que les fans ont d’ore et déjà crucifié Batman V Superman.

Batman V Superman est un pudding offrant exactement TOUT ce que voulait les fans quitte à se tirer une balle dans les deux pieds: les producteurs, le public et au passage les geeks et les puristes...en même temps. Basé sur les comics Dark Knight Returns, BvS de son petit prénom, présente surtout une autre couche de crème meringuée sur le gâteau: l’introduction d’un nouveau Batman différent, et donc reniant la version de la trilogie Nolan et son guest déguisé en chauve-souris (revoyez les films et vous verrez combien de temps apparaît clairement Batman en 7h, vous comprendrez) mais surtout interprété par l’acteur qui a déjà détruit Daredevil, Ben Affleck. Comme c’était prévisible depuis au bas mot 2 ans avant sa sortie: BvS risquait d’être l’Iron Man 2 du DCEU, soit un film prétexte/prequel et pièce du puzzle menant au mega crossover qui parasite 60% de l’histoire (sur IM2) Et pour la critique, c’est par ici: . https://www.facebook.com/groups/253475008166030/permalink/610468709133323/

Et enfin la créature de Frankenstein, celui qui avait le potentiel pour faire remonter la pente mais non.

Sacrifié par les studios après le bashing BvS et remonté, reshooté et recadré par son studio pour un aspect plus “rigoloré” montrant alors qu’au delà des trailers funs sur des B.O cools, sur peur de la réaction des fans d’avoir encore une fois un film trop sombre, donc encore dépressif comme l’était déjà BvS, pour faire un virage à 180° en faisant du film le pendant DC aux Gardiens de la Galaxie. Les producteurs ne se rendant pas compte qu’au delà de leurs prévisions marketing et des estimations au box office en copiant le modèle vendeur, soit Marvel Studios, Ils avaient à présent carte blanche, et cette fois-ci avec l’approbation des fans, de charcuter un film qui lui, devait réellement être sombre et glauque au vu de ces anti-héros et du sujet. Je pense que vous avez tous compris que je parlais de Suicide Squad. Critique par ici: .https://www.facebook.com/groups/253475008166030/permalink/610607172452810/

2 films malmenés et charcutés et un film passablement apprécié pour sa relecture TDK version SF de Superman, autant dire que le DCEU a du mal à décoller et pourtant… Seul compte les chiffres au box office et seulement un peu après, l’avis et les retours critiques: le montage de BvS est charcuté? Pas de soucis annonçons directement une version longue de 3h non censuré. Pas assez de scènes avec Harley Quinn ou sa relation avec le joker ? hop pareil mais avec 15 min sur 40 coupés au montage et surtout une version remontée certes mais loin de la vision initial du réalisateur qui a été projeté et apprécié par des fans en projection test...et dont Warner a fait disparaître cette copie on ne sait pas trop où.

La miraculé se nomme Wonder Woman, premier spin off féminin de l’univers DC après une introduction réussie dans BvS. Pourquoi miraculé? Patty Jenkins n’a eu aucun souci durant le tournage, ni durant la post-production et surtout une promotion honnête centré sur Diana et évitant l’erreur des trailers de BvS en dévoilant trop.

SPOILERS: le méchant Arès et sa scène est quasi absent à J-2 de la sortie (30 mai 2017) le “quasi absent” est que 3 plans ont été dévoilés dans les spots TV ces jours-ci où on ne l’aperçoit que partiellement.

Mon avis pourrait très bien changer d’ici la vision du film mais WW annonce un film classique, se posant comme le Captain America en termes de ton et dramaturgie, empruntant aussi un peu à Thor pour le côté mythologique/shakespearien (en espérant un David Thewlis ou Danny Huston digne d’un Tom Hiddleston) Pour une première incursion dans le domaine du blockbuster après son départ de...Thor the Dark World (on ne rit pas) Patty Jenkins semble à l’aise dans sa mise en scène malgré l’ambition des séquences, seul des plans de ralentis “snyderiens” par-ci par là peuvent toutefois inquiéter et enfin surtout Gal Gadot, quoiqu’on dise d’elle, taille des boobs compris, est lumineuse. Verdict dans quelques semaines.

Retour de Snyder sur Justice League, sacrifiant complètement et cédant au virage “plus léger et plus fun” sur ce film qui possède dans son synopsis de similitudes avec le script d’un blockbuster de 2012 réalisé par Joss Whedon nommé Avengers. Pour reprendre une formule qui convient parfaitement à expliquer le changement de ton opéré par Snyder et par le studio, on passe de “Est-ce que tu saigne?” à “Alors, il parait que tu parle aux poissons? “ en moins d’1 an. Wonder Woman a pour lui de proposer déjà une ambiance certes nuancé mais toujours coloré sans virer au flashy et Justice League propose un compromis visuel de sa charte graphique proche mais teinté de sombre et sépia propre à Snyder renvoyant à Watchmen.

Il est encore trop tôt pour parler du film mais à l’image du flash forward/cauchemar dans BvS, le film devrait proposer une ampleur assez dingue pouvant surpasser celle des films Avengers et/ou Marvel Studios en général….et l’arrivée récente de Joss Whedon en remplacement de Zack Snyder n’aide pas à renforcer le parallèle déjà établie par de nombreuses personnes, Justice League est l’Avengers du DCEU.

Et c’est là que les choses se corsent, pas une semaine sans une news ou un problème sur les projets du DCEU ou DCVEU (Les 3 films sous label Vertigo) : Départ des réalisateurs, annulation ou report sans cesse, problème de scénario

Et pourtant comme les majors Hollywoodiennes ont pris la très mauvaise habitude, des dates de sortie et des créneaux annuelles ont été fixées pratiquement 3-4 ans à l’avance...au mieux quand ce n’est pas sur 30 ou 40 ans comme récemment avec les licences Marvel et Star Wars.

Internet toujours, il arrive que des rumeurs de fans se confirment ou sont officialisés quelques temps après: les venues de Whedon, Raimi, Bayona, Abrams, Cuaron tout comme des titres encore non officialisés comme Gotham Sirens ou Nightwing ou récemment encore les réalisateurs remplaçants pour the Flash, soit Robert Zemeckis et Mathew Vaughn et encore Sam Raimi.

Et c’est là le sac de noeuds qu’est le DCEU, adoptant la méthode du “1 pas en avant, 3 pas en arrière” Le Bashing BvS n’a pas eu qu’engendrer Suicide Squad, il a également mis à plat tout un planning pour le restructurer et ne plus assumer leurs décisions afin de céder aux fans.

La première victime étant plus que jamais The Batman. Ben Affleck a été déçu de la réception de son nouveau film “live by night” où il recevait des commentaires aussi stupides que “pourquoi tu perds du temps sur cette merde? Fais Batman plutôt!”

Et aussi surréaliste que ça puisse paraître, le studio s’est rangé de l’avis de ce fan qui a catapulté le projet The Batman, priorité numéro 1 du DCEU à la date de Juillet 2018, repoussant Aquaman d’abord à Octobre puis ensuite à Décembre,

La pression des fans fait qu’Affleck se retire de la réalisation du film pour rester au scénario et à la production uniquement mais aussi devant la caméra, bien heureusement, quelques mois avant la date supposée du tournage prévu pour Avril 2017, nous étions en Février. Le réalisateur Matt Reeves est alors engagé pour le succéder et le film...repoussé d’1 an.

Second imbroglio avec Gotham Sirens, Warner et DC ont l’intention de monter un sous univers partagé autour de Gotham City et Batman dans le DCEU en annonçant 3 autres projets en plus de The Batman: Gotham Sirens, un suicide squad girly et spin off déguisé d’Harley Quinn, Nightwing sachant que Robin est mort dans BvS, tué par le Joker (et selon le script de David Ayer, cette scène aurait dû être visible en guise d’intro de Suicide Squad mais trop sombre, voyons.)

Will, heu Dadshot heu Deadshot (erreur de clavier tout ça) soit spin-off pour l’ego de Will Smith et enfin annoncé le 1er avril 2017 (sic) Batgirl réalisé par Joss Whedon et...Suicide Squad 2.

Selon des rumeurs, heureusement démentis, les 3 spin offs devaient sortir en 2018, avant the Batman donc, repoussé à 2019, afin de boucher le trou manquant de Flash et de Batman et avoir 4 films en 2018...en plus d’Aquaman. Mais malgré le démenti des rumeurs, les 3 projets sont réellement prévus.

Suite des complications avec la disparition de Cyborg du planning pour être remplacé par Blue Beetle et enfin de faire de Green Lantern toujours prévu pour 2020, un “Arme fatale spatial” soit...un Gardien de la Galaxie bis.

Enfonçons encore plus le clou avec le cas Shazam prévu pour 2019, où The Rock est annoncé pour jouer le méchant mais aucune news sur un casting quelconque pour Captain Marvel (oui c’est de DC) qui devras affronter Black Adam , joué donc par Dwayne Johnson.

Et vu que DC ADORE se simplifier les choses, engageons un réalisateur, Brad Peyton, réalisateur de san andreas avec, ho, ça alors! dwayne Johnson, pour le film Shazam...et en parallèle, annonçons également 1 spin-off de Shazam centré sur Black Adam, sachant que l’acteur de Captain Marvel censé être le héros de Shazam n’est toujours pas engagé 2 ans après. Et récemment l’annonce que Superman devras affronter Black Adam...sans préciser dans quel film!

Pour enfoncer un peu le clou, le projet parallèle via le studio New Line de produire 3 films DC sous la bannière Vertigo à savoir des projets plus adulte et violent: Lobo, Sandman et Justice League Dark. Lobo est strictement et purement annulé du jour au lendemain après quelques mois, Sandman perds son réalisateur/acteur/scénariste, joseph gordon levitt et gagne un scénariste Eric heisserer, on va zapper destination finale 5 et le remake de freddy pour se concentrer sur Conjuring 2 et Premier Contact pour voir le projet quitter la case cinéma pour devenir une série qui rendra honneur vu la matière à adapter des comics de Neil Gaiman.

Et le cas Justice League Dark, JLD pour faire court: écrit et réalisé par Guillermo Del Toro, on a su par Tom Hardy que le film devait être un “caper movie (film de braquage) proche de Pulp Fiction mais forcément gothique” Del Toro quitte le navire en restant au script et à la production pour aller faire Pacific Rim 2...dont il devras laisser le poste de réalisateur et s’occuper...du scénario et de la production. le projet JLD seras adapté entretemps lui aussi en film d’animation pour faire patienter.

Le réalisateur mexicain suggère une liste de noms pour le remplacer: Alfonso Cuaron, Juan Antonio Bayona, Andres Muschetti, Tarsem et Rupert Sanders….Le studio refuse les noms de la liste et lui préfère le réalisateur Doug Liman qui a autant de projets en cours que Del Toro, réécrit le script “en conservant les idées de del toro” (terme identique repris pour pacific rim 2) et récemment voir le réalisateur Doug Liman quitter le film...avant que Warner ne choisisse...Andres Muschetti…

Pourquoi préciser cet imbroglio? Car jusqu’à des news plus “censés” d’ici au mieux la fin de semaine au pire la ComicCon en juillet prochain, Passer Novembre 2017, le studio n’a aucun projet officiellement annoncé avant Décembre 2018 et Aquaman.

La venue de James Wan a tout pour rassurer sur au moins l’esthétique du film mais vu le scénariste engagé, Wil Beal, gangster squad et...la v1 de Justice League refusé à l’époque(oui oui on cherche pas), on pourrait avoir un doute avant de se rappeler que Wan a toujours réhausser le niveau des scripts dans ses films par le génie de sa mise en scène. Que ce soit les Saw ou Insidious écrit par son pote Leigh Whannell ou Chris Morgan sur Furious 7 ou même les 2 Conjuring et avoir un Jason Momoa en Aquaman (et une Amber Heard toute mouillée aussi) devrait beaucoup apporter en plus d’approfondir un univers aussi riche et prometteur qu’Atlantis, qu’on verras dans Justice League.

Ce que je retire de ce bilan c’est que DC, plus que Warner qui cherchent désespérément une licence juteuse depuis les fins des Batman/harry potter/matrix dans les années 2000, se laisse totalement et complètement dépassé par tout les côtés, cédant au moindre caprice des fans par peur d’un bashing en oubliant complètement toute part de responsabilité.

Singeant le modèle et à présent les codes de Marvel Studios “en plus nuancé pour pas montrer qu’on copie” , le DCEU est un chantier encore hésitant, reposant uniquement sur les ambitions et recettes au box office comme terreau fait que DC, et oui, je le dis, excuserais presque la maladresse de la phase 1 des films du MCU.

Un aspect qu’on a légèrement oublié et qui penche en défaveur de Warner est que les films de la phase 1 de Marvel avant rachat de Disney ne dépassait pas les 100/150 millions en 2 films. Là, les 3 premiers films du DCEU coûtent presque 700 à eux 3… pour 2, 4 milliard dans le monde, ce qui peut paraître énorme mais en prenant compte l’inflation et la formule du box office “2x/3x son budget pour le seuil de rentabilité” On se rend compte que les chiffres sont “insuffisants”

Plus que simplement se montrer casse gueule en termes de construction, d’ambition ou de l’avenir, DC doit se ressaisir et devrais via Wonder Woman à proposer leur nouvelle formule mais qui, au delà, de ce film, pour le moment, les monteurs de Warner étant des leatherface en puissance depuis 1 an et demi, permettra de redorer le blason pour DC et de montrer que parmi les alternatives de la concurrence, ils apprendront de leurs erreurs pour mieux avancer à l’avenir.

  • 466 vues
  • 8 réponses
· signaler
Avatar Philippe Orlandini
Voir tous ses posts
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

8 réponses

1
Housecoat ·

Je ne me reconnais dans aucun des partis concernés. On me verrais comme un cinéphile pro-Nolan mais je suis plus un cinéphile tout court. Ce que je veux ce sont de bons films. Et jusque là Warner n'a pas réussit à en sortir un seul avec sa saga.

Mais je ne dirai pas que les fans sont les plus responsables. Les producteurs devaient connaître les risques à courir à faire une saga étendue avec des icônes culturelles bien plus connues que les Avengers. Je ne dis pas que les fanboys en colère n'ont aucune part de responsabilités, mais les producteurs auraient dû savoir peser le pour et le contre sur ce que veut le public et ce qu'il ne faut pas faire, car dans les faits, il n'y aurait eu aucun problème si ils avaient fait de bons films. Je ne doute pas que Nolan a dû subir des gueulantes de fans avec ses Batman mais en suivant cette logique biaisée , il aurait dû se planter vu tout les libertés qu'il prenait avec le matériau d'origine, si il ne l'a pas fait c'est tout simplement parce que ses Batman étaient géniaux. C'est une chose que les producteurs auraient facilement pu comprendre si ils ne s'étaient pas précipités à tenter de reproduire le succès des autres en se racolant à des effets de modes putassiers. Parce que bon, on a beau dire que Man of Steel et BvS ont une "âme", la majorité des "choix artistiques" qu'ils ont sont loin d'êtres honnêtes, et surtout, leurs scénarios sont bancales.

La seconde erreur de Warner a été également d'opter pour la fausse bonne idée de prendre Zack Snyder comme réalisateur et de le propulser au rang de producteur général de la saga alors qu'en cherchant bien, il n'est rien de plus qu'un faiseur pas plus talentueux qu'un autre qui ne doit sa notoriété qu'à des succès calculés. Il est certes fan de comics et ses succès comme 300 et Watchmen en font partie, mais ce choix démontre surtout à quel point il s'agit juste de se racoler à l'idée qu'il est populaire et que "réalisateur fan = film de fans = bon film" alors que la passion pour une facette de la pop-culture ne donne aucun talent pour la mise-en-scène (Bryan Singer n'aimait pas les comics X-Men et il a pourtant fait parmi les meilleurs films de super-héros des années 2000).
Cela conduit également à l'autre fausse bonne idée de la Warner d'avoir voulu prendre le contre-pied de Marvel en promettant des "cinéastes artistiques" avec une vision à chaque films (ce qui ne manque pas en plus d'être un tacle direct à la concurrence en faisant remarquer que Marvel Studios calibre ses films pour la cohérence de leur univers). Il a suffit d'attendre Suicide Squad et le retrait des autres réalisateurs de la saga pour comprendre que c'était une promesse en l'air. Le pire c'est que Warner ne peut plus faire machine arrière. Ils ne peuvent pas se permettre de prendre le moindre yes-man sous peine d'officialiser aux yeux de tout le monde qu'ils retournent leur veste, et on voit clairement qu'ils voudraient en prendre vu la galère qu'ils ont à engager des faiseurs sur les films au point mort qui n'ont plus d'équipe.

On peut penser au vu des très bonnes critiques que Wonder Woman soit excellent et soit le meilleur film de la saga (en même temps ça n'a rien de difficile). Mais même si il est génial, est-ce vraiment encourageant ?
La production du film s'était achevée bien avant l'arrivée de Geoff Johns à la production pour "mener la barque" du DCEU, et toute pires emmerdes de la saga sont arrivés après son arrivée (j'ignore si cela est de sa faute, si il a réellement un poids dans la production ou si il essaye vraiment de sauver le bateau, je dis juste que les dates concordent). Et le film ne pouvait subir aucune modification puisqu'il s'agit d'un film mineur dans la saga, c'est une origin story en retard et il n'y aura aucune conséquence majeure avec le DCEU puisque cela se passe loin dans le passé et que la personnage a déjà été (inutilement) introduite dans Batman v Superman (il semblerait qu'il y ait des scènes dans le présent, l'avenir nous le dira mais je reste convaincu que le poids du film reste minime). Je crois que Wonder Woman ne doit sa paix productive qu'au j'menfoutisme des producteurs qui se disent qu'ils peuvent laisser le film faire n'importe quoi que cela ne changerait rien, au mieux ça démontrera qu'ils laissent faire une cinéaste de leur écurie faire ce qu'elle a voulu faire, au pire si le film est une bouse (ce dont je doute quand même fortement au vu des bonnes critiques, Jenkins est moins inégale que Snyder) c'est la cinéaste qui en sera responsable et ils justifieraient l'échec du film sur le manque de contrôle.
Mais quand bien même ce serait le premier triomphe de personnalité réelle dans le DCEU, ce ne sera que de courte durée selon moi.

Mais même avec ça en tête, Justice League sera bien évidemment contrôlé à mon sens. Le DCEU a fait un trop mauvais départ que qu'il soit bon. L'avenir nous le dira mais avec Warner/DC, mieux vaut ne rien attendre.

    signaler
Philippe Orlandini ·

Merci de cette réponse argumenté et totalement objectif!!!

Pour l'absence de personnalité, je pense que ça viens surtout de la nouvelle norme que "politique des auteurs = plus bankable ou rentable ou servant uniquement d'argument commercial, ex: Bayona pour JW2 ou James Wan pour Furious 7 et Aquaman sachant que les types ont un savoir faire dont les studios n'en ont rien à carrer de savoir s'il filme comme un pied ou si c'est le mozart de la caméra.

Dans le cas de DC, je pense clairement que les gars se tirent une balle dans les deux pieds car ils se moquent de Marvel en prenant des réalisateurs comme tu dis "artistique" pour désigner Snyder ou Jenkins parce que je cherche encore la patte artistique de Ayer y compris dans ses précédents films (et pourtant j'en aime certains) et là, encor eun retournement de veste, Marvel engage des réals indés avec de la personnalité pour "insuffler" dans leurs commandes (Watts je l'ai pas vu encore son inspiration sur les trailers de Spiderman homecoming) et ils répondent par "on reprends des vrais réalisateurs auteurs et reconnus par le passé...quitte à ne pas savoir quoi en faire autre que s'en servir pour appâter les cinéphiles exigeants des films et pas "des bandes annonces de pubs pour jouets ou des trailers de 3h" comme je l'ai déjà entendu.

Autre que ce mec est une plaie, je pense que le fautif est Charles Roven plus que Geoff Johns puisque c'est sur sa décision de changer le ton et reshooter Suicide Squad donc Aquaman seras le test idéal (et peut-être WW mais j'ai pas eu de retours ou d'échos à ce sujet) sur le montage /charcutage. Et si Wan se fait malmener, les types vont avoir fort à faire avec un réal comme Mathew Vaughn qui lui peut les laisser tomber n'importe quand dés que le studio colle la pression (cf x men 3).

    signaler
IsaacV ·

Bon bon c'est touffu tout ça. Je dirais que je suis globalement d'accord sur la responsabilité des fanboy, qui avait mené à l'autre désastre artistique super-héroïque de la concurrence, à savoir Thor 2 ( à force de vouloir contenter les fan de Thor, de Star Wars et du seigneur des anneaux, on ne contente plus personne). Et oui je pense aussi que le DCU est un peu en train de se crasher sévère.

Snyder n'est pas étranger au problème car si l'on regarde sa filmo, même ses réussite (Dawn of the dead, 300) ne sont finalement que des demi succès, le reste, c'était des flop (watchmen, Royaume de Ga'hool, Sucker Punch). Donc avoir confié la supervision d'une entreprise aussi énorme à un type infoutu de prévoir sur le long terme, c'est déjà suicidaire de base.

Donc pour tout ça nous somme d'accords.

Par contre pour les catégories... Je n'ai pas détesté les Batman de Nolan (bon j'ai trouvé Begin un peu chiant, TDK très bon et Rises dégueulasse et réac) mais je ne placerait pas les amateur de Nolan et les cinéphiles dans la même case automatiquement. Je suis cinéphile, je n'aime pas trop Nolan... aussi simple que ça.

Mais sinon un mot sur l'importance de la syntaxe (qui n'est pas un reproche pour dévoyer ton texte). Ce que tu raconte est très complexe, fait entrer beaucoup d'éléments en jeux (noms, titres, budgets, etc...) et déjà que c'est difficile de s'y retrouver, ton effort de synthèse (que je salue) a un gros problème: Il est TRÈS compliqué à lire... Beaucoup d'expression familière, de raccourcis rapides en plein milieu de phrase, de phrase sans verbes, quelques répétitions ou multiplication d'adverbe/proposition. Certaines virgules mal placées ou absente, et enfin quelques erreurs de conjugaisons... Si l'on ajoute ça aux nombreux aller retours et aux phrases très longues qui composent ton texte, il devient rapidement laborieux d'arriver au bout puisque l'on finit pas se demander où tu veux en venir (de l'importance également de structurer sa pensée, de faire un plan).

Tu l'a surement écrit au fil de la plume, ça donne un côté vivant certes, mais c'est un peu dommage parce que on sort de là la tête pleine d'infos dans tout les sens, mais pas vraiment sur d'avoir retenu autre chose que "le DCU c'est de la merde"... Ce qui fait un temps de lecture conséquent pour en arriver là.

Mais je trouve ton analyse de la liberté accordé a Patty Jenkins très juste (même si je ne comprend pas pourquoi tout le monde la regarde comme le messie alors qu'elle a fait seulement 3 films), malheureusement elle se noie un peu dans le magma d'info. La partie sur Dwayne Johnson par exemple est un peu tordue à comprendre.

PS: ce serait aussi bien de préciser que Zemmeckis à la réalisation de The FLash est peu probable puisqu'il a toujours dit que les studios lui proposait tout le temps des films de super héros et qu'il refusait a chaque fois.

    signaler
Philippe Orlandini ·

merci pour cette réponse. Oui je l'ai écrit "à chaud" et ce problème de structuration, j'essaie de le corriger sur mon blog et déjà dans mes articles sur Arlyomag (hop un peu de pub ;-) )

Je ne dis pas forcément que le DCEU est de la merde, je défends et aime 2 des 3 films sortis (je pense qu'il est facile de savoir lesquels) et attends impatiemment la suite en 2017 comme après...

C'est juste que ce foutoir logistique est en effet passionnant à suivre pour les rageux ou haters mais pas quand ça concerne des projets qu'au delà d'être un film parmi les 10 autres films de super-héros, tu as envie qu'il se concrétise et que tu puisse le voir à l'écran. J'allais dire peu importe le réalisateur (snif JLD) mais quand on voit le potentiel manqué parce que les studios ne font pas de différence juste que "le mec sait tenir une caméra, a fait des films qui sont connus auprès du public et ont marchés donc on le prend et ça ira très bien pour ce projet, et on pourras lui dicter tout ce qu'on veut."

Je pense pas que les gars des studios soient complètement cons (sauf Sony depuis 3 ans parce que là c'est du foutage de gueule king size) mais j'espère pour eux que d'annoncer comme tu dis Zemeckis, Vaughn, Raimi, Bayona ou même Miller ou Cuaron comme seul nom "pour la hype" sans savoir le talent réel des types en questions au delà des chiffres au box office sur 10 ans.

Exemple tout simple: autre que le plus "rentable" tu ne choisis pas ou tu hésites pas entre un Sam Raimi et Brad Peyton sur Shazam, c'est comme si un pote te disait "je te prète une de mes voitures ce week end, tu veux la ferrari ou la citroën...par contre la ferrari elle consomme beaucoup d'essence donc prends la peugeot plutôt"

    signaler
IsaacV ·

Pas mal l'analogie des voitures ^^. J'ai pas dit que tu disait que le DCU était de la merde mais que c'est l'impression qui se dégageait du texte... Un peu tordu mais y'a une nuance (je t'assure).
Après il arrive qu'un jeune réal inconnu fasse des merveilles. Personne n'aurait parié un kopec sur Jon Favreau pour Iron Man 1 (vu qu'il avait réalisé Elfe avec Will Ferrell) et pourtant... Le film a été un carton et était même de bonne tenue pour un divertissement. Et même Singer n'avait fait que 3 films avant de se lancer dans X-men...
Inversement des réals chevronnés peuvent se planter lamentablement... Ang Lee par exemple a voulu tenter le film cérébral avec Hulk... et malgré quelques coup d'éclats, les aventures du géant vert sont difficilement regardable plus d'une fois.

Mais après vu la teneur des univers adaptés, on ne peut qu'effectivement regretter le tournant "marvelien" pris par DC juste après un début Nolanien qui n'augurait rien de bon.

J'aurais largement préféré revoir un Superman en mode joyeux, feel good et colorée plutôt que ce man of steel déprimant et ennuyeux. Cette tendance aussi à vouloir assombrir les choses tout en restant vers un public large... Moi ça me gonfle.

    signaler
Philippe Orlandini ·

c'est déjà "dépassé" la mode du dark à tout va, power rangers et 4F l'ont prouvé.

    signaler
IsaacV ·

ba faudrait envoyer un mémo aux producteurs... ils ont pas l'air d'avoir capté.

    signaler
albzik ·

Il faut être positif, batman v superman possède des qualités tout comme man of steel. DC en a conscience à mon avis. Pour le cas suicide squad, les persos sont hyper célèbres comme Harley quinn, ça annonce que du bon pour des suites d'un autre genre. Suicide squad était rentable, BVS aussi (un peu limite aux usa mais ça reste correct). Wonder woman s'annonce meilleur que prévu. Du coup, il faut un bon Batman et un bon Justice League.

    signaler
Coincé dans un jeu ? Demandez de l'aide ici
Créer un post