Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Créer un post
19

De l'importance des OST dans un animé

À propos de Cowboy Bebop Mawaru Penguindrum Puella Magi Madoka Magica Kill la Kill L'Attaque des Titans Psycho-Pass Steins;Gate Death Note Your Lie in April Samurai Champloo

Illustration De l'importance des OST dans un animé

Cowboy Bebop c'est quoi ?

Posez cette question à une connaissance ayant vu l'animé, il est fort probable qu'elle vous parle de l'OST en premier lieu (et un 'Bang' en bonus, sans doute). Un peu comme si la nature même de l'oeuvre était avant tout musicale. Les 6h que composent son OST en sont un reflet.

C'est en partant de ce constat que j'aimerai prendre la température de la communauté SC.

Est-ce que vous accordez une grande importance aux musiques des animés que vous visionnez ? Avez vous déjà monté (ou baissé) une note de plusieurs points pour son OST ?

Bebop est un exemple assez classique, que tout le monde connait au moins de nom. Mais on peut généraliser à toutes les œuvres de Watanabe qui accorde une grande importance au style musical de ses conceptions.

Dans le genre épique on peut noter Hiroyuki Sawano et ses travaux pour Kill la Kill et le très populaire Shingeki no Kyojin. Difficile de rester de marbre devant un tel souffle épique. Hans Zimmer peut aller se rhabiller. Impossible de ne pas mentionner Yuki Kajiura pour ses travaux dans Madoka, Fate/Zero, ou encore SAO. On pourra peut-être lui reprocher un manque de variété (notamment entre Fate/Zero et SAO, flagrant). Son travail sur Madoka est mémorable.

Certaines utilisations de morceaux à des moments bien précis permettent d'intensifier les émotions ressenties. Je pense en particulier à l'épisode 11 de Death Parade, exemple parfait qui m'a laissé sur le cul pendant un moment. On peut aussi citer Steins;Gate et Mawaru Penguindrum, ainsi qu'une majorité d'animé dramatiques (AnoHana, Shigatsu ...). Les animés dramatiques justement. Leur but étant de faire ressentir des émotions au spectateur, l'utilisation d'OST adaptée est nécessaire. L'utilisation de la musique comme thème secondaire dans Shigatsu n'est d'ailleurs pas un hasard.

On peut également noter Joe Hisaishi, que je préfère appeler Oh grand Maître, et ses superbes compositions (P.Mononoke, Le chateau dans le ciel, Nausicaa...). Une part indissociable de l'oeuvre. Un Miyazaki sans Hisaishi c'est comme un 'i' sans son point, ça devient un 'l'.

D'ailleurs, une dernière question : votre animé préféré est-il également celui avec vos OST préférées ?

Une musique se magnifie illustrée par une image, et une image brille lorsque qu'elle parle.

  • 595 vues
  • 11 réponses
· signaler
Avatar Chnapy
Par Chnapy
Voir tous ses posts
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

11 réponses

3
BlackLight ·

C'est avec grand plaisir que je répondrai à ce post car s'il est vrai qu'un anime se distingue selon moi avant tout par le scénario et surtout les thèmes traités, l'OST revêt une certaine importance puisque c'est souvent ce qui différencie un travail de qualité à un traitement plus classique d'une œuvre. La réponse à la première question est donc un OUI sans hésitation, ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'un bon cinquième de mes morceaux sur Ipod sont des soundtracks.

En ce qui concerne la deuxième question, je suis déjà plus mitigé. Je ne crois pas avoir rabaissé ni haussé la note d'un anime de par ses soundtracks pour la raison que j'évoque au dessus, excepté lorsque ceux-ci sont placé en avant, ce qui est le cas des animes que tu cites et de la large majorité des manga qui sont centralisés autour de la musique (l'exemple le plus flagrant étant sans doute White Album 2). Pour le reste, je suis plus focalisé sur la philosophie propre à l’œuvre. Comment pourrais-je rabaisser NHK ni Youkoso pour ses OST (ou même pour ses dessins faiblards, il faudrait revenir là-dessus) quand le propos est aussi bien amené? Ma réponse : c'est impossible.

Mais ça reste un plus très appréciable, surtout lorsqu'en laissant les morceaux venir au hasard sur l'Ipod au cours d'un voyage (entre autres), tu tombes sur une pépite (Stories de Kuroishi Hitomi par exemple) qui en l'espace de quelques minutes te laisse rêvasser sur l'anime dont il est question ainsi que ses moments forts (Code Geass pour ce morceau, les vrais savent pourquoi j'en parle).

    signaler
Chnapy ·

Justement pour prendre l'exemple de Stories, tu pense que tu apprécierais autant le morceau sans avoir vu l'animé ? Ou si on prend la question dans l'autre sens, aurais-tu autant apprécié la fin de Code Geass sans Stories ?

Pour ma part Death Parade se termine à l'épisode 11 tant le rapport son/image m'a touché. Je n'ai d'ailleurs presque aucun souvenir du dernier épisode.
L'importance que j'accorde aux OST est très grande, voir énorme. En fait j'accorde une importance plus grande au son qu'à l'image.
Jamais je n'aurai pris autant mon pied sur Kill la Kill ou SnK sans Sawano à la barre. Mawaru et Madoka, 10/10 chez moi, n'auraient pas eu cette note sans leurs OST que j'estime exceptionnelle.

Néanmoins chercher un animé à regarder avec la qualité des OST comme seul critère est une assez mauvaise idée. J'ai tenu 4 épisodes sur Aldnoah.zero avant de laisser tomber...

    signaler
Kwal ·

ça fait des années que j'écoute en boucle les BOs de "Samurai Champloo" sans avoir (encore) regardé la série :)
Donc pour te répondre (vite fait) on peut apprécier énormément une OST sans avoir vu un animé

    signaler
Chnapy ·

Nujabes fait son effet :)

    signaler
BlackLight ·

Hum... Je ne pense pas que j'aurai apprécié le morceau (tout du moins à ce point) si je n'avais pas vu Code Geass. Mais ce cas de figure reste propre à ce morceau, il s'agit tout de même d'un morceau lyrique basé sur une langue construite. Quand à savoir si j'aurais aimé la fin de l'anime sans ce morceau, la réponse est oui. Peut être pas à ce point, mais oui. Les OST sont un plus pour moi, et il est rare qu'ils soient indispensables.

Typiquement, je ne crois avoir aimé qu'un seul OST de SnK, et même si je conçois qu'ils ont été particulièrement bien choisis/réalisés en fonction des scènes, cela n'as pas pour autant changé mon ressenti sur l’œuvre.

    signaler
1
Maxime SweatGuy ·

Etant un passioné de musique avant tout le reste les réponses semblent de mon coté toutes évidentes. Lorsque je regarde un animé, ce que je recherche le plus sont les émotions et un univers qui me transporte. Kill la kill par exemple m'a fait vibrer en termes d'émotions et le travail d'Hiroyuki y à grandement contribué. Est-ce qu'Harime Nui et Satsuki seraient les mêmes sans leur thème ? Est-ce que les scènes de combat seraient aussi épiques sans ce fameux "Don't Lose Your Waaaaaay" ?

Dans mon cas, je pense que toute OST est indissociable de l'oeuvre dont elle est tirée. C'est pourquoi j'apprécie davantage une soundtrack en connaissant son contexte. Impossible d'écouter Canta per me, sans penser à Noir, impossible de ne pas avoir des frissons lorsque j'écoute le thème de Suzuha dans Steins;Gate depuis que je connais l'histoire, impossible de ne pas verser une larme quand j'écoute Dango Daikazoku. Bref, tout ces choix d'exemples sont personnels et me touchent plus particulièrement, cependant je pense que cela démontre, pour moi, à quel point je donne de l'importance aux OST dans la japanimation. Il y à également certains morceaux qui me font de suite rentrer dans un univers particulier, je pense surtout au superbe travail de Satoru Kousaki sur les monogatari. Ces morceaux ne sont pas particulièrement porteurs d'émotions, cependant ils représentent parfaitement le contexte de l'animé, je trouve qu'il servent vraiment bien le propos. Donc oui, il m'arrive très fréquemment de faire différer la note d'un animé en fonction de mon appréciation de la musique. Après tout, elle fait partie de l'oeuvre, autant que la réalisation, le scénario ou le montage.

    signaler
Maxime SweatGuy ·

Et pour répondre à la dernière question, la plupart des animés dont j'ai adoré les OST sont généralement bien classé dans mes tops, sauf quelques exceptions. Mais je dissocie, mon animé préféré (Kill La Kill) de ma BO préférée (Noir).

    signaler
grogneux ·

J'arrive après la bataille, mais j'y vais quand même :p
L'OST d'un animé est forcément un catalyseur des émotions, cela permet aux créateurs de renforcer l'impact émotionnel de leur scénario. La musique ne fait pas tout : si une histoire est trop mauvaise, trop mal amenée, l'OST fera fausse, surfaite, mais c'est elle qui peut faire passer un animé au niveau supérieur : Pour donner des exemples personnels, Aldnoah Zero est un animé avec un scénario tiré par les cheveux et deux personnages principaux insupportables, mais Hiroyuki Sawano arrive à le rendre "passable". De même, Re:Zero a quelques bonnes musiques qui permettent de mieux faire passer une écriture du personnage que je trouve un peu bancale. Et surtout, je crois que c'est les musiques qui permettent de faire passer un très bon animé, film, jeu vidéo, etc, au stade au-dessus, c'est-à-dire avec des gens qui deviennent réellement des fanboys de la série. Je n'ai pas beaucoup d'exemple en tête d’œuvres "cultes" (selon la définition qu'on donne à ce terme) dont la musique n'est pas devenu célèbre elle-aussi. Après, est-ce l’œuvre qui a rendu célèbre la musique ou l'inverse, l’œuf et la poule, j'imagine que c'est un peu des deux. Quelques exemples :
*En animé : Shingeki no kyojin, Cowboy Bebop, Evangelion, Fate/Zero
*En jeu vidéo : Zelda ocarina of time, Undertale, Morrowind, Nier
*En film : Star Wars, Pulp fiction, Amélie Poulain, Requiem for a dream, le Parrain
Bref, il y a peu de "10/10" sans bonne bande-son.

    signaler
Lautael ·

J'accord une importance primordiale à la bande-son dans tous les médias : jeu-vidéo, série, anime, film.
Et si la bande-son ne m'a pas convaincu, alors oui la note en subit les conséquences. Si Umineko n'avait pas une bande-son aussi orgasmique, peu de monde mettrait un 10/10 (la moyenne aurait surement baissée de trois points même). Si Death Note n'avais pas une OST mémorable, pas sûr que ça ait eu autant de succès.

    signaler
1
Paul Crayon ·

Le succès de Death Note vient surtout du manga, même si l'animé a énormément contribué, c'est principalement les chants grégoriens qu'on retient de l'OST de la série.
Faut l'écouter en dehors de l'animé pour trouver des track intéressantes (Kodoku qui est une de mes préférées est très discrète dans la série, par exemple)

    signaler
Lautael ·

Totalement d'accord. D'ailleurs, les chants ne me plaisent pas vraiment. J'aime beaucoup Kodoku aussi, Kitai, L no Nakama, Rem ... Et c'est que dans le premier album.

    signaler
Perdu dans le vaste monde des comics ? Demandez à des membres de vous guider !
Créer un post