Créer un post
10

Du dislike au commentaire : pourquoi ne pas intégrer une redirection, et donc un sens au débat d'idées ?

Illustration Du dislike au commentaire : pourquoi ne pas intégrer une redirection, et donc un sens au débat d'idées ?

Ce post n'est pas le signe d'une frustration personnelle, mais d'une suggestion défendant le débat d'idées que, personnellement, j'affectionne sous toutes ses formes - hormis les plus vulgaires, et elles existent... (là c'est une frustration).

Nous connaissons toutes et tous la frustration que peut engendrer un dislike, même s'il s'agit d'une statistique virtuelle et, surtout, anonyme. Après tout, nous avons toutes et tous le droit de le faire sur le site. C'est une politique indiscutable : nous avons le droit de ne pas aimer.

Seulement, je me pose une question après tant et tant de conversations avec les membres du site : pourquoi le dislike ne devrait pas être autant justifié qu'un like ?

Je veux dire, quand on pose un like, c'est facile de se justifier : on félicite la personne, on dit qu'on est d'accord, on peut émettre des suggestions...

Pour le dislike, c'est une tout autre histoire. C'est souvent lâche de ne pas se justifier, et ça rejoint une idée un peu ingrate : l'auteur sait pourquoi les gens aiment sa critique, mais ne sait pas pourquoi les gens ne l'aiment pas. Pourquoi ne pas mettre le like et le dislike sur un même pied d'égalité ? Car, le goût, c'est aimer et ne pas aimer. Il n'existe pas de bon goût ou de mauvais goût.

L'idée ici n'est pas de faire des procès d'intention, mais de développer une idée : pourquoi ne pas rediriger automatiquement sur le site les likeurs/dislikeurs vers la section des commentaires ? Le débat d'idées, je trouve que c'est une belle part du site. On se chamaille gentiment, on exagère, on émet des idées... L'idée n'est pas de perdre ou de gagner un débat, mais de l'alimenter, de l'ouvrir vers des fins théoriques, voire pratiques.

Bref, qu'est-ce que vous en pensez ? Et, au passage, comment utilisez-vous le like et le dislike ?

Amitiés.

  • 379 vues
  • 13 réponses
· signaler
Avatar Ticket
Par Ticket
Voir tous ses posts
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

13 réponses

10
pierrick_D_ ·

Faudrait arrêter les conneries,les enfants.En réalité,ce que vous voulez,c'est la levée de l'anonymat protégeant les dislikes.Effectivement,il peut paraître anormal que les likes soient nominatifs et pas les dislikes.Mais les responsables du site en ont décidé ainsi et je pense qu'ils ont eu raison.On n'a jamais vu quelqu'un s'offusquer de se voir attribuer un like,mais la publication de l'identité des dislikeurs entraînerait à coup sûr règlements de comptes et vendettas.Beaucoup de ceux qui sont dislikés s'empresseraient d'aller sur les profils de leurs détracteurs afin de leur rendre la pareille et le site deviendrait vite une foire d'empoigne.Il n'est qu'à voir les interminables échanges de messages tournant au pugilat lorsque certains sont en désaccord.Personnellement,je note assez dur et j'exprime des avis tranchés,ce qui me vaut un certain nombre de dislikes,mais pas tant que ça finalement.Et je me fous de savoir qui me les colle,j'avoue ne pas connaître la frustration dont tu parles.C'est la règle du jeu,c'est tout.Et pourquoi les gens seraient-ils obligés de se justifier par un commentaire?S'ils n'en ont pas envie,ou pas la capacité de le faire,c'est leur droit le plus absolu,on n'est pas en URSS.J'ajoute que je parle de ça en toute décontraction,vu que je ne distribue jamais ni likes ni dislikes.Ceux qui le font ont parfaitement raison de le faire s'ils en ont envie,mais perso j'ai choisi de noter des films et d'écrire des critiques,ce qui me prend déjà pas mal de temps,je ne vais pas en plus juger le travail des collègues.Amicalement.

    signaler
2
Eddy Baker ·

Je ne suis pas du tout d'accord mais ton message marque quand même un point. Sur ce site on est tous différents quand à son utilisation. Les pugilats dont tu parle je ne les ais jamais croisé depuis que je publie sur ce site et que je consulte les comptes des autres. Une différence de choix dans les fréquentations j'imagine. Comme beaucoup de fonctionnalités du sites, certains s'en serviront, d'autres pas. Là ou Ticket veux en venir c'est que quitte à faire des erreurs dans nos articles, autant en être informé.

C'est pourquoi, peut être que la suggestion de Ticket devrait devenir une option, à activer ou désactiver sur nos critiques selon l'envie de chacun.

P.S. : En URSS et même en Russie actuelle, la liberté d'opinion va complètement à l'opposer de ta comparaison.

    signaler
1
pierrick_D_ ·

Salut Eddy.Je suis sûr que ce n'était pas le but,mais ta réponse confirme en tous points ce que je disais.Tu n'es pas d'accord avec moi,ce qui est la moindre des choses étant donné que nos avis divergent radicalement.Et ce qui prouve que le "débat" ne sert à rien,a fortiori quand quelqu'un te met un dislike.Parce que si tu crois vraiment que des gens te dislikent parce que tu aurais fait des "erreurs" dans ton texte,tu te gourres complètement.De quelles erreurs parles-tu d'ailleurs?Des fautes d'orthographe?En réalité,si un membre du site est assez remonté pour te disliker,c'est tout simplement parce qu'il estime que tu as écrit de la merde.Et comme le soulignait fort justement Beatrice,ça se produit en général à propos d'une critique négative.Il m'est arrivé d'être disliké après avoir émis des avis favorables,mais dans 95 pour cent des cas il s'agissait de films que j'avais démolis.Car vois-tu,quand tu viens expliquer doctement à la face du monde que telle ou telle oeuvre est nulle,ceux qui l'ont adorée le prennent mal,ce qui est bien normal.C'est comme si tu leur crachais à la gueule en les traitant de débiles mentaux.D'où les dislikes.Par ailleurs,je précise que je n'ai aucune "fréquentation" sur le site.Je navigue parfois,au hasard,et il m'est souvent arrivé de tomber sur des fils de discussion très chauds sur lesquels ça s'insultait à gogo et ça n'en finissait pas car,bien entendu,chacun veut avoir le dernier mot.Ceci dit,c'est plutôt rigolo à lire quand on n'est pas partie prenante dans l'empoignade.Mais tout ça est assez stérile et n'aboutit à rien.Pour finir,quand je fais allusion à l'URSS,c'est évidemment une image et non une comparaison stricto sensu,ce que je ne pensais pas avoir besoin de préciser.Mon intention n'était donc pas de te traiter de stalinien,du reste mon post ne s'adressait pas à toi en particulier.Mais,que tu le veuilles ou non,tu proposes de supprimer une liberté,celle de disliker sans avoir à se justifier,pour instaurer une contrainte.

    signaler
Eddy Baker ·

Perso quand je mes un dislike c'est que, de mon point de vue, l'auteur n'a pas compris l'oeuvre ou ne s'y ai pas suffisamment intéressé pour pouvoir en parler. Et comme le disais certains, j'en mes rarement un sans étayer mon propos en dessous. L'idée de Ticket c'est d'élever le débat. Plutôt que de se retrouver, comme tu l'explique si bien, avec des commentaires YouTube-like. Mais dans ce cas, avant de gérer cet aspect like, il faudrait d'abord se charger des utilisateurs qui ne respectent pas les messages de préventions dans le section coms. Parce que si c'est aussi récurrent que tu le dis c'est grave pour une plateforme de ce type.

    signaler
1
pierrick_D_ ·

Ah,Eddy,Eddy,tu es incorrigible.Voilà maintenant que tu veux instituer la police des commentaires.Je vais en remettre une couche avec l'URSS,mais je me demande si tu n'aurais pas une vocation cachée de commissaire politique.Si j'évoquais ces fils de discussion chauds-bouillants,ce n'était pas dans le but de les dénoncer,dénoncer étant totalement contraire à mon éthique.C'était juste pour te faire remarquer qu'obliger des gens aux opinions radicalement opposées à communiquer pouvait vite tourner à l'aigre.Mais ça ne me gêne pas du tout que certains s'adonnent à cette activité s'ils y trouvent leur compte.De toute manière,il me semble qu'il est possible de désactiver des commentaires ou de bloquer des intervenants,tout comme il est possible d'arrêter de répondre à ses interlocuteurs.D'ailleurs,je ne suis absolument pas contre les commentaires,bien au contraire,pourvu qu'ils soient spontanés et non imposés ainsi que tu le souhaites.Je n'ai aucun doute quant à ta bonne foi et ta capacité à utiliser les dislikes de manière constructive,mais je persiste à penser,par expérience,que la plupart des dislikeurs réagissent de manière épidermique à ce qu'ils considèrent comme des attaques personnelles mettant en cause le bien-fondé de leurs goûts.C'est puéril,mais ça ne va pas plus loin que ça.Après,tu as raison,il est possible d'avoir des échanges cordiaux et réfléchis,j'en ai vu aussi,Mais ça concerne des gens volontaires pour ça,qui commentent d'eux-mêmes et non sous la pression d'un règlement autoritaire.Parce que tu espères quoi,au fond?Que tu vas pouvoir contraindre des gens qui n'en ont nulle envie,sinon ils le feraient déjà,à entamer des dialogues courtois et sensés parce qu'on les y oblige?Ce qui risque de se passer,c'est que ces membres vont troller en écrivant n'importe quoi,ou bien envoyer des messages sybillins n'engageant à rien.Ou alors,ils vont carrément cesser de disliker,mais peut-être est-ce que tu veux?J'ai conscience de m'engager sur le terrain glissant de la psychanalyse sauvage,mais il me semble que tout ceci,et des deux côtés,repose sur un problème d'ego mal géré.Les dislikeurs sont ulcérés de lire des textes où leurs goûts,et donc leur personnalité,est critiquée,parfois violemment.Les dislikés,eux,admettent difficilement qu'on désapprouve leur avis,et exigent de leurs détracteurs qu'ils se "dénoncent" et viennent justifier publiquement leur outrecuidance.Nous sommes là plus dans le domaine de la blessure narcissique que dans celui de la critique artistique,et c'est assez symptomatique de la société actuelle.Cordialement,et merci de ta pondération.Tous les deux,au moins,on aura réussi à débattre de manière posée.

    signaler
Eddy Baker ·

T'a raison, je dois être beaucoup trop de bonne foi et d'ouverture d'esprit pour comprendre ces "conflits commentés". Si je viens sur SensCritique c'est pour comprendre les choses. Au quotidien j'engage volontairement les débats sur des sujets qui fâchent, sur SC aussi. En général mes interlocuteurs ne sont jamais offusqués par cette approche. Mais j'admet ne pas connaître cette partie du site que tu d'écris, et donc j'arrête de parler en son nom. Je trouve ça juste dommage qu'une telle zone rouge existe.

Je me permet deux conseils quand même.

1. Les espaces c'est la vie. Sans espaces ça fait gerber, suis mon regard.
2. T'a encore une fois complétement raison, de la psychanalyse sur une discussion différée comme celle ci ça tient du ridicule. Ou de l'utopie si tu préfère.

    signaler
1
Léo-Corto ·

Entièrement d'accord avec toi, ce site est un lieu d'échanges et de partages. Donc, dire pourquoi on dislike me semble une évidence. Personnellement, si je dislike je laisse un commentaire et cela m'a valu des blocages (des gens bornés) d'une part et de nouvelles et bonnes relations avec des membres d'autre part. En résumer donner son avis est une nécessité, avoir des échanges une évidence.

    signaler
1
Bea trice ·

Bonne idée.Mais j'ai constaté qu'en général il y'a des dislikes quand il y'a une critique négative sur un film.Dans ces cas la ce sont surement des fans qui n'aiment pas qu'on mette un avis différent du leur sur ce qu'ils aiment.Je mets des likes quand la critique sort du lot, quand elle représente exactement ce que j'aurais pu écrire sur le film, ou quand elle m'a fait rire.Je pense ne jamais avoir utilisé le dislike.

    signaler
1
Johnny Beebop ·

Entièrement d'accord avec Pierrick_D_ , les gens ont parfaitement le droit de ne pas à avoir à se justifier lorsqu'ils n'aiment pas quelque chose,c'est une liberté fondamentale,de plus ceux qui ressentent de la frustration et qui s'imagine que cela pourrait être constructif que les avis négatifs soient commentés ne s'imaginent pas a quel point certaines personnes peuvent être blessantes dans leur critique.
Bref,ceci ne peut qu'aboutir a des règlements de compte interminables et stériles.

    signaler
Eddy Baker ·

J'aime bien l'idée. Ce qu'il faudrait effectivement faire ce serait d'imposer un commentaire, aussi court soit il, au moment du dislike, sans quoi il ne serait pas pris en compte.

    signaler
Léo-Corto ·

Une solution ?
A L'INTENTION DE CEUX QUI DISLIKE PAR PLAISIR ET/OU SANS JUSTIFICATION : https://www.youtube.com/watch?v=Zn2_C6bGBk4
J'ai mis cela en entête, j'avais déjà un dislike alors que j'avais à peine commencé.

    signaler
pierrick_D_ ·

Salut Eddy.J'avais loupé ton dernier post,ce qui est dommage car tu t'es surpassé.Je te rassure,c'est la dernière fois que j'interviens sur ce fil,promis juré,on ne va pas y passer le réveillon non plus.Donc,si tu veux avoir le dernier mot,je te le laisse volontiers.Je t'ai senti un peu agacé en lisant ta dernière livraison.J'avoue que c'est en partie de ma faute,je t'ai un peu taquiné et mon humour assez spécial n'est pas toujours apprécié à sa juste valeur.Mais ça valide ce que je disais à propos de la difficulté qu'il y a à conserver son sang-froid lors d'un échange contradictoire,surtout s'il se prolonge.Comme tu as la gentillesse de me donner des conseils,je ne voudrais pas me sentir redevable et je suis dans l'obligation de te rendre la pareille.Donc,"les espaces c'est la vie".Que c'est beau!Où diable es-tu allé pêcher ça?On dirait le nouveau slogan de "La République en Marche"!Sérieusement,c'est tellement creux que ça pourrait vraiment être ça.Ne serais-tu pas créatif dans la pub ou quelque chose comme ça?Quoi qu'il en soit,il est savoureux,pour ne pas dire comique,de recevoir des leçons de mise en page de la part de quelqu'un qui maîtrise la langue française,et particulièrement la grammaire,de manière aussi aléatoire.Quelqu'un qui est capable d'écrire des trucs du genre "tu parle","je ne les ais","là où Ticket veux en venir","je mes",deux fois en trois lignes celui-là,le magnifique "ne s'y ai pas",et j'arrête car on n'aurait pas le temps de tous les faire.Alors,ce que je peux te conseiller,c'est de courir t'acheter un lexique grammatical.Ceci dit,on ne peut pas t'en vouloir,parce que je sais comment ça se passe.Tu es jeune et,l'enseignement n'étant plus ce qu'il était,tu n'as pas eu la chance,comme moi,de connaître la grande époque de l'école républicaine et laïque,celle où l'on apprenait encore quelque chose,et notamment les bases de notre belle langue nationale.Par conséquent,il est normal que te taper trente lignes d'affilée,sans la moindre émoticône ou le plus petit dessin de Titeuf pour égayer ta lecture soit pour toi une rude épreuve.Je présume que tu dois être plus à l'aise face à des tweets ou des SMS.Mais je peux cependant t'expliquer pourquoi je procède ainsi.Compte tenu de mon âge,je suis de la génération de l'écrit et non de celle de l'informatique.Je n'envisage l'écriture informatique que sous un angle purement utilitaire,et c'est vrai que je la respecte moins que l'écriture manuelle.Tu te doutes bien qu'étant donné mon niveau en français,infiniment supérieur au tien,je connais parfaitement le système des paragraphes et que je sais aérer un texte.Je m'en sers quand j'écris une lettre manuscrite mais,depuis que je tape des textes sur ordinateur,qu'il s'agisse de mails,de critiques ou de posts,j'ai pris l'habitude de tout balancer d'un jet.C'est mon choix et je ne changerai pas ma façon de faire.Si ça te déplait,j'en suis navré,et j'espère seulement que tu n'es pas en train de vomir sur ton clavier.Bon,quoi d'autre?Ah oui,tu estimes que ma théorie concernant les mécanismes psychiques motivant dislikeurs anonymes et dislikés mécontents de l'être est "ridicule" et "utopique".Tu as le droit de le penser,et peut-être même as-tu raison.Je ne suis pas dans la tête des gens non plus.Mais j'aurais préféré qu'au lieu de cette phrase lapidaire,tu argumentes et me donne ta vision des choses,parce que question argumentaire c'est zéro.C'est le problème avec toi,et depuis le début.Tu réponds à tous mes posts en prétendant vouloir débattre,et tu fuis le débat constamment.J'essaie d'avancer,d'émettre des hypothèses,je te pose des questions précises et toi,tu restes sur la défensive comme si je t'attaquais personnellement alors que mes propos sont d'ordre général et tu te focalises, sur des sujets périphériques qui t'éloignent de la question posée par le tweet initial de Ticket,et qui est de savoir s'il faudrait,et surtout pourquoi,obliger les dislikeurs à justifier leurs actions.Ticket a d'ailleurs eu le mérite de poser les bases du débat en parlant de lâcheté en ce qui concerne les dislikeurs et de frustration pour ce qui est des dislikés.C'est intéressant mais je pense qu'il aurait fallu aller plus loin et essayer de comprendre les motivations profondes des uns et des autres.Dans ce cadre,je trouve que mon hypothèse est loin d'être déplacée."Lâcheté" et "frustration",nous sommes bien dans le domaine du psychisme,ou je rêve?Et l'ego,et ses blessures,ne sont-ils pas indissociables du psychisme?N'est-ce pas le contester qui serait ridicule?En fait,je pense que je ne peux avoir totalement tort ni totalement raison.Je le répète,il s'agit d'idées générales et les gens sont tous différents.Mais je crois que mon explication peut être valable dans la majorité des cas.C'est sur ce genre de sujets que j'aurais aimé que tu t'exprimes.Tu ne l'as voulu,ou pas pu,mais ne vient pas alors prôner le débat obligatoire,y compris pour ceux qui ne le souhaitent pas.Je précise que je m'adresse à toi parce que tu es le seul à avoir entretenu la discussion,mais je n'ai rien contre toi en particulier.Au fait,tant qu'on y est,pourquoi ne pas étendre la mesure proposée aux likeurs,et à tous les membres du site qui déversent des tonnes de notes sans jamais écrire la moindre ligne?Cette obsession du dislike a forcément une signification,ne crois-tu pas?Allez,le calvaire est terminé,je te laisse et,si tu as eu le courage de tenir jusqu'au bout,j'espère que tu n'es pas tombé raide mort la tête sur ta souris.Si tu veux venir me disliker,ne te gêne pas et,si tu ne laisses pas de commentaires,je ne t'en voudrais pas.Personnellement,je ne te dislikerai jamais,ne pratiquant pas ce sport,tu n'auras donc pas à te poser la question à mon sujet.Pour solde de tout compte.Pierrick.

    signaler
Loki Asgarder ·

Rien ne t'empêche de poster un commentaire quand tu met un dislike à une critique.

    signaler
Une info toute fraîche sur un film
très attendu ? Partagez-la ici
Créer un post