Créer un post

La Vérité du Labyrinthe

Illustration La Vérité du Labyrinthe

Découvrir ce livre, c'est avoir un choc tant ce livre est à contre courant. Julien Friedler (artiste et libre penseur) s'amuse à l'envers de la précipitation. Il repense son parcours au fil d'une vérité qu'il convient de chercher tout le temps et à jamais. Il faut suivre se livre comme un compagnon d'une démarche initiatique. C'est quoi ai juste son Boz si ce n'est une errance, un parcours qui se décline en fonction des orgueils, des blessures de chacun. Un monde partagé d'enchanteurs qui prendront le temps. Le temps de s'interroger, de déplier leurs pensées.

Déplier c'est marquer un arrêt, une respiration. Regarder le ciel. Fuir ce monde de bruit, de fureur, apprendre à sortir de ce long et mouvant mouvement de stress (universel). Nous devisons sur des philosophes, des lignes de livre, de mots perdus, volés, retenus. C'est agréable. Serions-nous entrain de créer ?

Dans sa démarche, Julien Friedler met en place ce qu'il désigne sous le nom de Be Art : une tentative à transcender le champ de l’art de sorte à le projeter dans le champ social. À l’inverse du Pop Art qui rapatria des icônes populaires dans une enceinte privilégiée, le Be Art visera à investir des populations pour, de proche en proche, les transformer en un avatar de l’Artiste.

Ici, la population comme telle sera donc productrice d’œuvres, moyennant les individus qui la composent. En l’occurrence, il suffira d’en être pour le devenir ; selon cet axiome, il y a en chacun de nous un artiste qui sommeille. Allant au cœur de sa pensée et la liant à l'action, Julien Friedler a mis en place dès le 2 décembre 2006 "un tour du Boz en 80 ans". Ce projet pivote autour d'un simple questionnaire.

Six questions invariables posées aux quatre coins du monde, à tous et à toutes, sans discrimination. Cette œuvre s’achèvera le 2 décembre 2086. Il s’agit donc d’une Vanité, au sens classique du terme, qui sera pérennisée par une “Forêt des âmes”. Une vanité, car a priori, son créateur n'en verra pas la fin. Seules seront visibles pendant ce temps, les traces de ce tour. Des images, des vidéos, des portraits de ceux qui remplissent le questionnaire. Ombres mouvantes d'une archéologie se faisant. Ces questions sont essentielles, elles sont regroupées et nous nous devons de nous arrêter pour y répondre. Lire ce livre est se proposer de prendre du recul sur le bruit et la fureur du monde. C'est aller au-delà de nos habitudes. C'est se détacher de l'égo, c'est avancer. Et avancer, pour Julien Friedler, c'est créer...

Bref un livre étonnant, dérangeant, à lire pour prendre le temps de mettre fin à la folie du monde.

Julien Friedler La Vérité du Labyrinthe - Jacques Flament Éditions

  • 3 vues
  • 0 réponse
· signaler
Avatar Sonia Bressler
Voir tous ses posts

0 réponse

Une info toute fraîche sur un film
très attendu ? Partagez-la ici
Créer un post